« Main Dans La Main Contre Les Mariages Forces »

Discussion dans 'Discussion générale' créé par kbida, 29 Février 2008.

  1. kbida

    kbida Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    « MAIN DANS LA MAIN CONTRE LES MARIAGES FORCES »



    Une campagne européenne initiée et lancée par SPIOR et la municipalité de Rotterdam


    jeudi 28 février 2008, par Marianne Vorthoren Version à imprimer
    --------------------------------------------------------------------------------






    Les mariages forcés semblent appartenir au passé, pourtant, ils restent une réalité dans les sociétés européennes. Les jeunes, garçons et filles, sont contraints d’épouser une personne que les parents ou la famille ont choisi à leur place, sans leur laisser le choix et la possibilité de refuser.



    Ce phénomène se produit dans les différents groupes au-delà des différences ethniques, culturelles et religieuses, mais aussi parmi les musulmans. En ce qui les concerne, les musulmans comme les non musulmans, pensent à tort que cette pratique relève de l’islam. Pourtant, l’islam interdit les mariages forcés. Dans la tradition musulmane, un mariage n’est valide que lorsque les deux partis consentent librement.



    En 2004, SPIOR (l’organisme qui chapeaute les associations musulmanes à Rotterdam aux Pays Bas) lançait un projet pour lutter contre les mariages forcés, à cause de nombreuses jeunes filles qui fuyaient le domicile familial de peur d’être mariées de force. L’objectif de ce projet était de prévenir les mariages forcés en faisant un travail de sensibilisation sur la question, en réformant les mentalités et en promouvant une meilleure communication entre les parents et les enfants. Des rencontres ont donc été organisées avec des centaines de jeunes filles et garçons, parents mais aussi avec des imams et des savants. Un des axes de travail les plus important de ce projet était de sensibiliser le public sur la question des mariages forcés dans une perspective islamique et dans le choix du partenaire en général.



    Le fait que l’Islam interdit la pratique des mariages forcés s’est avéré être une surprise pour la plupart des personnes impliquées dans le projet. Les résultats de ce projet ont été publiés dans un petit livre qui portait le même titre « Main dans la main contre les mariages forcés ». Ce document contient des informations sur l’origine culturelle des mariages forcés et sur la relation entre le mariage et le concept de « l’honneur ». La plaquette fournit également un plan d’action ainsi que des conseils pour déceler et prévenir cette pratique.



    Ce problème n’est pas propre à Rotterdam ou aux Pays bas, raison pour laquelle, SPIOR et la municipalité de Rotterdam en collaboration avec le professeur Tariq Ramadan (Professeur invité en charge de la chaire « Identité et Citoyenneté » à l’université d’Erasmus à Rotterdam et président du think tank European Muslim Network) ont lancé une campagne européenne contre les mariages forcés. À cet effet, la brochure susmentionnée sera traduite en anglais, français, allemand, italien, espagnol, turc et arabe et sera distribuée au Royaume-Uni, en Belgique, en France, en Allemagne, en Italie et en Espagne. Bien entendu, SPIOR ne peut s’engager seul dans cette action, aussi, nous collaborerons avec les organisations musulmanes et les autorités locales des pays cités. Elles inscriront la problématique des mariages forcés à l’ordre du jour dans leur propre communauté et de la façon dont elles le souhaitent. Nous espérons que les expériences menées par SPIOR et décrites dans la plaquette seront une source d’inspiration pour nos partenaires et le public européen en général.



    La campagne débutera avec des journées de lancement dans plusieurs capitales :



    15 Mai – Rotterdam
    16 Mai – Bruxelles
    19 Mai – Londres
    21 Mai – Berlin
    22 Mai – Madrid
    23 Mai – Paris
    26 Mai – Rome



    Pour de plus amples informations, merci de prendre contact avec la coordinatrice du projet : Mme Marianne Vorthoren (SPIOR) : +31 (0)10 – 466 69 89 Ou : m.vorthoren@spior.nl

    source:
    http://www.tariqramadan.com/article.php3?id_article=1379
     

Partager cette page