«Initiatives Emploi», la grand-messe du travail

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 22 Septembre 2005.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Chercher des solutions pragmatiques pour résoudre la problématique du chômage et appréhender la question de l'emploi… Aujourd'hui et à travers ce grand symposium que sont «Initiatives Emploi», le sujet devient une priorité nationale. Sa Majesté le Roi Mohammed VI n'a cessé de mettre l'accent sur l'importance de cette question et ses retombées sur toute la société marocaine.

    «Nous réaffirmons que nous plaçons la création d'emplois pour les jeunes en tête de nos préoccupations, d'autant que la réalisation d'un tel objectif permettra de mettre à profit des potentialités intellectuelles et physiques dont notre pays a grandement besoin», a souligné, à cet égard, S.M. le Roi Mohammed VI dans son dernier discours du Trône.


    «Nous appelons donc le gouvernement à poursuivre son action faisant de l'emploi des jeunes la priorité des priorités, comme nous convions tous les intervenants à garder à l'esprit que la résolution de ce problème passe nécessairement par la conjugaison de leurs efforts», a ajouté le Souverain relevant que ces journées doivent marquer «un tournant décisif dans les rapports entre des partenaires solidaires, unis par la communauté de destin et ouverts au dialogue constructif, à l'innovation créatrice et à l'initiative individuelle et collective. Le but est de mettre au point des solutions efficaces et d'explorer les perspectives prometteuses sans perdre de vue les contraintes objectives».

    Ainsi, les différents intervenants : gouvernement, opérateurs, syndicats, chercheurs, société civile, étudiants… concernés par cette question se pencheront, deux jours durant, sur plusieurs thèmes ayant trait à l'emploi, dont la problématique des diplômés chômeurs, l'adéquation formation/emploi, la création d'entreprise, la promotion de l'emploi salarié, la gouvernance du marché du travail, la réglementation du travail temporaire et le développement de l'intermédiation sur le marché de l'emploi.

    Il s'agit aujourd'hui de proposer des mesures concrètes pour dynamiser le marché du travail qui compte au deuxième trimestre 2005 près de 1,24 million de chômeurs, soit 11,1% de la population active. A cela il faudra apporter des réponses pragmatiques à la problématique du chômage des diplômés et dans le monde rural.

    Le Matin
     

Partager cette page