«Initiatives emploi» : Le public et le privé s'engagent en faveur de l'emploi

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 24 Septembre 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    La Clôture des journées «Initiatives emploi» a été marquée par l'allocution du Premier ministre et l'adoption de plusieurs recommandations visant la promotion de l'emploi au Maroc. Cinq conventions ont été signées. La première convention, signée entre l'Etat et la Caisse centrale de garantie (CCG), vise la création d'un fonds pour la promotion de l'auto-emploi dont l'Etat garantirait 85 % du montant de l'investissement. La 2e a été signée entre la CCG et 6 banques (Banque Populaire, BMCE, Crédit Agricole, BMCI, SGMB, Attijari Wafabank).

    De leur côté, Itissalat Maghrib s'engage à créer 5.000 postes entre 2006 et 2010 et Meditel 2700 postes d'ici 2008. La 3è convention porte sur un contrat-programme entre le ministère des Finances et de la Privatisation, ministère de l'Emploi et de la Formation et l'ANAPEC, visant la modernisation de l'Agence.

    Les deux dernières conventions portent respectivement sur l'encouragement du partenariat entre le secteur public et privé et l'externalisation de certaines activités des grandes sociétés publiques et privées aux jeunes entrepreneurs dans le cadre du parrainage.

    Cette approche permettra à titre d'exemple de créer pour l'ONEP 270 petites entreprises et 810 postes et l'ONE 700 petites sociétés et 2100 emplois. L'ANAPEC a signé avec une convention avec trois organes d'intermédiation.

    L'Union Marocaine de sociétés d'intermédiation qui s'est engagée à trouver 6790 postes, l'Association Marocaines d'emploi temporaire 6570 postes et enfin l'association C 3 + 2100 emplois.

    LE MATIN

     

Partager cette page