«Lafarge Ciments» investira deux milliards de DH au Maroc

Discussion dans 'Info du bled' créé par Le_Dictateur, 21 Juin 2006.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Le groupe «Lafarge Ciments» va consacrer près de deux milliards de dirhams à l'extension de l'usine de Tétouan et la transformation de celle de Tanger en une station de broyage moderne. La convention de cet investissement a été signée, mardi à Rabat, entre l'Etat marocain et Lafarge Ciments, lors d'une cérémonie présidée par le Premier ministre, Driss Jettou. Lafarge s'engage ainsi à financer l'extension de l'usine de Tétouan, en vue d'en doubler la capacité pour la porter à deux millions de tonnes de ciment par an, et la transformation de l'usine de Tanger en une station de broyage moderne d'une capacité d'un million de tonnes par an.

    L'extension de l'usine de Tétouan comprendra une ligne de production clinker, des ateliers de broyage et de stockage et d'ensachage de ciment. M. Jettou a souligné, à cette occasion, la dynamique de développement que connaît le Royaume, citant dans ce cadre les grands chantiers ouverts au Maroc notamment ceux dans le domaine des logements sociaux.

    Le Premier ministre a salué les efforts déployés par Lafarge Ciments en vue d'accompagner cette dynamique. De leurs côtés, les responsable de Lafarge ont qualifié le marché marocain d'«intéressant», soulignant que cet investissement vient renforcer la position de la société, notamment dans la zone Nord où la demande devrait connaître une augmentation de deux millions de tonnes à l'horizon 2014, en raison du développement que connaît cette région.

    Depuis 2001, Lafarge Ciments et le Maroc ont signé trois conventions portant sur un montant global de plus de 5,7 milliards de dirhams. La première, signée en janvier 2001, portait sur près de 2,3 milliards de DH essentiellement pour la construction de l'usine de Tétouan. Signé en juin 2005, la deuxième convention (1,5 milliard DH) concernait l'extension de l'usine de Bouskoura et l'extension et la modernisation des sites de Meknès, Safi et Tanger.

    Ont notamment pris part à la cérémonie de signature, Fathallah Oualalou, ministre de l'Economie et de la Privatisation, Karim Ghellab, ministre de l'Equipement et du Transport et Rachid Talbi El Alami, ministre délégué chargé des Affaires économiques et générales.


    Présent dans 76 pays à travers le monde, le groupe «Lafarge Ciments» a réalisé en 2005 un chiffre d'affaires de 16 milliards d'euros.

    Source - LE MATIN
     

Partager cette page