«Le Manuel de l'élève en EPS» : Une première au Maroc

Discussion dans 'Info du monde' créé par kochlok03, 8 Octobre 2007.

  1. kochlok03

    kochlok03 Visiteur

    Inscrit:
    23 Janvier 2006
    Messages:
    6128
    J'aime reçus:
    114
    Maintenant, l¹élève du lycée Hassan Bnou Tabit à Marrakech, vient au cours d¹EPS avec son manuel d¹EP.

    À Marrakech le lycée Hassan Bnou Tabit (Délégation Marrakech Menara) a connu et pour la première fois au Maroc une initiative à encourager, l¹élaboration d¹«un manuel de l¹éducation physique et sportive : Apprendre ou jouer ? Paradoxe complémentaireŠ»
    Destiné à l¹élève dans sa deuxième édition, ce manuel a été rédigé par le collectif pédagogique de l¹établissement constitué de quatre professeurs du second cycle, et un professeur agrégé.
    C¹est une première au Maroc, car en éducation physique et sportive et jusqu¹en avril 2007, il n¹y a aucun programme ministériel, à l¹exception d¹orientations pédagogiques plus ou moins vagues, ce qui représente en même temps une richesse et un handicap pour cette matière.
    Ce dilemme peut se justifier comme suit : la liberté pour tout groupe pédagogique d¹un établissement d¹élaborer le contenu qu¹il juge adéquat aux spécificités de ses élèves. Mais aussi un handicap dans le sens où les écarts peuvent être énormes par rapport aux orientations ministérielles.
    Ce manuel de l¹élève en éducation physique et sportive, vient combler ce vide et rapprocher les écarts, en unifiant les contenus et représente pour l¹élève un miroir individuel où sont transcris les informations propres aux apprenants, leurs suivis durant toute l¹année scolaire, et surtout le contenu enseigné en éducation physique et sportive.
    On a su de source sûr, après le bilan d¹une année, que cette initiative à connu un impact positive chez tout les professeurs de la région, allant même jusqu¹à proposer un partenariat avec le lycée Hassan Bnou Tabit pour le diffuser dans leurs établissements (ex : Lycée Med V, Collège Ibn El Benna..).
    On ne peut qu¹applaudir cette initiative qui ne peut que prouver encore une fois les compétences des cadres enseignants dans nos établissements scolaires, qui n¹ont besoin que d¹un encouragement de la part des services administratifs (Délégation, Académie...) pour continuer à produire pour le bien de l¹élève marocain.


    albayane
     

Partager cette page

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées ainsi que pour nos statistiques de fréquentation.