Égypte : nouvelles violences jeudi, le bilan de mercredi à près de 600 morts

Discussion dans 'Info du monde' créé par titegazelle, 16 Août 2013.

  1. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    Égypte : nouvelles violences jeudi,
    le bilan de mercredi à près de 600 morts



    Nouvelle journée sous haute tension en Égypte au lendemain de la dispersion sanglante au Caire des manifestations pro-Morsi. François Hollande appelle à tout mettre en œuvre pour "éviter la guerre civile".

    Au lendemain d'une journée sanglante, l’Égypte retient son souffle jeudi dans la crainte d'une nouvelle escalade meurtrière. Et continue de compter ses morts : selon un dernier bilan fourni par le ministère de la Santé, près de 580 personnes ont été tuées mercredi dans la dispersion au Caire des manifestations réclamant le retour du président islamiste Mohamed Morsi. L’Égypte risque de rester longtemps marquée par cette journée, la plus meurtrière de l'histoire récente du pays.

    2200 morts ?

    Du côté des Frères musulmans, face au dernier décompte officiel, on évoque un bilan autrement plus lourd : au total, les Frères parlent de 2200 morts et plus de 10.000 blessés. Par ailleurs, la confrérie continue à appeler à la mobilisation contre le "coup d’État"... Et, en dépit de l'état d'urgence et du couvre-feu décrétés mercredi soir, les islamistes manifestent ce jeudi dans d'autres villes, à Alexandrie notamment.

    Voici les dernières informations de la journée minute par minute

    20:02 La France, le Royaume-Uni et l'Australie ont demandé conjointement une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU sur la situation en Égypte, ont indiqué jeudi des diplomates. Cette réunion pourrait se tenir dans l'après-midi sous la forme de consultations à huis clos, ont-ils ajouté.

    19:55 Le ministère de la Santé annonce un bilan de 578 morts, dont 535 civils. Détaillant ce bilan, le ministère a précisé que 228 personnes avaient péri sur la seule place Rabaa al-Adawiya, principal point de rassemblement occupé depuis près d'un mois et demi par les partisans du président islamiste Mohamed Morsi. En outre, 90 personnes ont péri dans la dispersion de l'autre sit-in pro-Morsi au  Caire. Selon les autorités, 43 policiers ont également été tués mercredi dans la journée la plus meurtrière depuis la chute de Moubarak.

    18h38. L'ONU met en garde contre le risque de représailles anti-chrétiens. Le conseiller spécial de Ban Ki-moon sur la prévention du génocide Adama Dieng et Jennifer Welsh, conseillère spéciale sur la responsabilité de protéger, "notent avec inquiétude qu'un certain nombre d'églises et d'institutions chrétiennes ont été visées" dans plusieurs provinces "en représailles après les incidents au Caire". Ils appellent "tous les Égyptiens (..) à éviter d'utiliser la violence pour exprimer leurs revendications, en particulier en visant des minorités et institutions religieuses".

    18h21. Au moins sept soldats égyptiens ont été tués et trois autres blessés dans une attaque d'hommes armés dans le Nord-Sinaï, selon les services de sécurité. Les assaillants, membres présumés de la mouvance radicale islamiste, ont visé les militaires qui se trouvaient sous une tente au sud de la ville d'Al-Arich.

    18h23. Le début du couvre-feu est repoussé de deux heures. Les autorités égyptiennes annoncent dans un communiqué que le début du couvre-feu, imposé initialement de 19h00 à 06h00 dans onze des 27 provinces du pays, serait repoussé de deux heures à 21h00.

    17h26. La police est autorisée à tirer à balles réelles sur les manifestants attaquant des biens publics ou les forces de l'ordre, selon le ministère égyptien de l'Intérieur.

    17h18. Quatre soldats ont été tués par des hommes armés dans le Sinaï, selon la sécurité.

    16h55. L'Espagne convoque son ambassadeur pour vendredi, pour lui exprimer "son inquiétude concernant la déclaration d'état d'urgence, demander sa levée le plus rapidement possible, et demander que soit évité toute nouvelle effusion de sang".

    16h32. Barack Obama déclare que les États-Unis "condamnent avec force" les violences en Égypte et assure ne prendre partie pour aucune des formations ou personnalités politiques en Égypte. Le président américain a également annoncé l'annulation de manœuvres militaires conjointes avec le Caire le mois prochain. Se gardant toutefois de couper les ponts avec l'armée égyptienne, il a évoqué les liens de longue date entre Washington et Le Caire et a affirmé que c'était aux Égyptiens de déterminer leur propre avenir.


    15h20. Barack Obama va s'exprimer à 16h15 (heure française), annonce la Maison Blanche. Le président des États-Unis va intervenir au sujet de la situation en Égypte depuis son lieu de vacances de Martha's Vineyard, dans le Massachusetts.


    15h57. General Motors ferme provisoirement son site d'assemblage situé tout près du Caire. Le groupe automobile américain ferme également ses bureaux sur place.

    15h37. L'ONU demande une enquête sur les forces de sécurité. Il "faut une enquête indépendante, impartiale, effective et crédible sur les agissements des forces de sécurité, et tous ceux qui auront été reconnus coupables" devront "en répondre", déclare dans un communiqué Navi Pillay, Haut commissaire de l'ONU en charge des droits de l'homme.




    Édité par MYTF1News avec AFP
    le 15 août 2013 à 06h43 , mis à jour le 15 août 2013 à 20h03.

    Source : http://lci.tf1.fr/monde/afrique/l-e...spersion-sanglante-des-pro-morsi-8248129.html
     
    the dreamer aime ça.
  2. the dreamer

    the dreamer M3

    J'aime reçus:
    1717
    Points:
    113
    oh egypt...where are you going with all this chaos?
     

Partager cette page