égoïsme face à l'amour

Discussion dans 'Discussion générale' créé par milagro, 10 Septembre 2005.

  1. milagro

    milagro Visiteur

    J'aime reçus:
    61
    Points:
    0
     
                           Souvenir de ma mère


                Dans ma solitude, je me chante la berceuse
                Douce, si douce que ma mère me chantait
                Ma mère sur qui la mort a posé ses doigts glacés
                Jamais plus je n’écouterai cette voix savoureuse,
                Ses petites mains soyeuses n’effleureront
                Plus le contour de mon visage si rond
                Plus jamais je ne connaîtrai ses maladroits baisers
                Délicatement parsemés sur mon visage inquiet
                Je ne pourrai plus comtempler cette douce
                Expression inoffensive de ma mère
                Je ne la reverrai plus jamais et jamais
                Je ne pourrai effacer mes indifférences et mes colères.
                Je fus ignoble avec elle, une fois
                Et elle ne le méritait pas.
                Cette sainte eut la réaction naturelle d’une mère,
                Inquiete de ne pas me voir rentrer
                Ne pouvant jamais s’endormir avant d’être sûre
                Que rien de mal ne m’était arrivé
                Tard chez mon ami, elle avait téléphoné
                Je me suis emportée, je me sentais humiliée
                Pourquoi? Sans doute parce qu’à 18 ans
                Ce geste là laisse paraître qu’on est encore enfant.
                De retour chez moi, je lui ai fait cette effroyable scène
                Elle est tatouée dans mon coeur cette scène.
                Elle était si consciente de sa faute,
                De ce qu’elle était persuadée être une faute!
                Oh! Ses larmes que je ne pourrai jamais n’avoir pas
                fait couler!
                Oh! Ses petites mains soyeuses que j’aurai tant aimé
                n’avoir pas fait trembler!
                Je me suis mis en colère parce qu’elle m’aimait trop,
                Parce qu’elle avait le coeur riche, l’emoi rapide
                Et qu’elle craignait trop pour sa fille
                Je l’entends qui me rassure là haut
                Tu as raison Maman, je n’ai été méchante qu’une fois
                avec toi
                Et je t’ai demandé un "pardon" que tu as accordé
                avec tant de joie
                Tu le sais n’est ce pas?
                Je t’ai infiniment aimé
                Cette amour ne s’estompera jamais.
                Aujourd’hui, tu es loin mais plus près que quiconque   
                dans mon coeur à moi.


    en rodant dans un site, je suis tombée sur ce poéme , et là un sentiment de tristesse m'a brisé le coeur !
    pourquoi avoir tant de remords aprés la perte d'une âme chére ? et surtout s'il s'agit de notre berceau de tendresse ?
    certe notre égoïsme nous voile la vue des fois , mais peut-on refuser d'accorder le pardon ? ( dans le cas ou vous êtes sujet d'incomprehension parentale )
    et si enfin  vous vous rendez compte que vous avez agit à tort et qu'il est trop tard pour implorer pardon??


    pensez-y , et  partagez vos réflexions!!
     
  2. Arwen

    Arwen Visiteur

    J'aime reçus:
    2
    Points:
    0
    Re : égoïsme face à l'amour

    En effet c un tres joli poème représentant un etat d ame, ke des remords et des regrets. J irais pas dire ici ke c de l égoisme mais plutot une fierté (mal place bien sur) nourrie par cette envie de grandir devenir indépendant et se détacher des jupons de sa mère… Parfois on dit des choses sans vraiment les penser, sans croire k ils peuvent faire du tord ou marker les gens… ce n est ke apres k on se rend compte de notre betise et des fois bien trop trad pour les excuses…
     

Partager cette page