أمين لعلو خارج الأولمبياد بسبب المنشطات

Discussion dans 'Autres Sports' créé par mikah, 3 Août 2012.

  1. mikah

    mikah Visiteur

    J'aime reçus:
    5
    Points:
    0
    السلطات البريطانية تطرد العداء المغربي أمين لعلو بعد تأكد سقوطه في اختبار للمنشطات خلال ملتقى موناكو الأخير.

    [​IMG]

    فرضت السلطات البريطانية على العداء المغربي أمين لعلو المغادرة الجمعة، بعد أن حرم من المشاركة في إقصائيات مسافة 1500 متر التي ستقام الجمعة، إثر ثبوت تناوله منشطات فيروسيميد.

    وذكرت صحيفة ليكيب الفرنسية أن العداء المغربي صاحب رابع أفضل توقيت في مسافة 1500 متر لهذه السنة و الذي كان من المرشحين لحصد ميدالية في ألعاب القوى لصالح المغرب، قد تم ضبطه في ملتقى موناكو يوم 20 من تموز/يوليو المنصرم.

    وحسب ذات المصدر فقد تم إقصاء أمين لعلو من المشاركة في أولمبياد لندن 2012، بنفس العقار الذي تم ضبطه في دم العداءة المغربية مريم علوي سلسولي، التي تم حرمانها كذلك من المشاركة في الألعاب المقامة حاليا في العاصمة البريطانية.

    ويذكر أن أحد الإذاعات المغربية اتهمت الإتحاد المغربي بتشجيع العدائين على استعمال المنشطات ويتعاقد سرا مع طبيب من أجل ذلك، لكن الإتحاد المغربي نفى هذه الأخبار وأعلن أنه سيقاضي الإذاعة ويطالب بتعويض مليوني دولار .

    وبسقوط أمين لعلو وقبله السلسولي والكومري بنفس العقار على الإتحاد المغربي أن يذهب للمحكمة بشرح لكل هذه السقطات التي شوهت سمعة ألعاب القوى المغربية.

    المصدر


     
  2. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    ja awita bgha ydir khadma mgadda makhellawhsh
     
  3. mikah

    mikah Visiteur

    J'aime reçus:
    5
    Points:
    0
    Si vous croyez que ces 9.52 réalisée au 100 mètres, ces 43.18 réalisée au 400 mètres, ces 3.26.00 réalisée au 1500 mètres, etc., sont des performances humaines réalisées naturellement sans faire recours aux produits dopants, alors sachez bien que vous êtes naïfs, pour ne pas dire bêtes. La nature humaine est incapable de réaliser des chronos de la sorte. Elle est dans le besoin de produits dopants pour pouvoir produire ces performances monumentales.

    Aujourd’hui, tout le monde se dope. Je parle des meilleurs athlètes bien sûr. Toutes les écoles de l’athlétisme font recours au dopage pour doper les performances de leurs athlètes. Mais il y’a des écoles qui se dopent intelligemment : c’est le cas des écoles américaine, jamaïcaine, russe, allemande, chinoise, kenyane, éthiopienne, qatarie. Et il y’a des écoles qui se dopent d’une manière bête : c’est le cas des écoles marocaine et algérienne.

    Le dopage est devenu une pratique courante dans le monde de l’athlétisme. Il est devenu un moyen indispensable pour offrir aux courses un certain charme. Pour atteindre le haut niveau, l’athlète se trouve contraint de se doper. Les écoles américaine, jamaïcaine, russe, allemande, chinoise, kenyane, éthiopienne, qatarie, toutes ces écoles font recours à des spécialistes en matière dopage pour doper les performances de leurs athlètes.

    L’athlétisme n’est plus une course entre différents athlètes comme il l’était dans ses débuts. Ce sport est devenu aujourd’hui une course entre différents laboratoires. Chaque laboratoire à des liens avec des fédérations voire un ensemble de managers d’athlètes. Il leur offre des produits dopants qui permettent à leurs athlètes de réaliser des grandes performances voire battre des records mondiaux.

    Les fédérations et les managers de ces athlètes ont un œil sur les comités de contrôle dopage et les avancées de leurs techniques en matière de détection. Chaque fois que ces comités détectent un nouveau produit, ils cessent de l’offrir à leurs athlètes pour qu’ils ne soient pas contrôlés positifs. Cette organisation et ce suivi leur permettent de préserver leur image en minimisant les possibilités que le dopage utilisé par leurs athlètes soit détecté par les comités de contrôle dopage.

    Sous l’ère d’Aziz Daouda, l’école marocaine était bien-organisée et avait un œil sur ce qui se passait aux comités de contrôle dopage. Les chances qu’un athlète marocain soit contrôlé positif étaient minimes. Aziz Daouda était génie en matière planification et préparation des athlètes de haut niveau. Sous son ère, les athlètes se dopaient mais d’une manière intelligente. Ceci a permis au Maroc d’avoir des médailles et à l’athlétisme marocain de garder son image propre.

    Malheureusement, après le départ d’Aziz Daouda, l’anarchie a régné l’athlétisme marocain. Les athlètes ont commencé à se doper d’une façon bête. Ils ont commencé à utiliser des produits qui ont été détectés par les comités de contrôle dopage. Ils ont commencé à tomber dans le piège du contrôle positif comme elles tombent les feuillets d’un arbre. Hachlaf, Kouch, Boulami, Selsouli, Goumri, Berrabeh, Laâlou… et le doute va planer aujourd’hui autour d’Iguider et Moustaoui.
     
  4. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    tu as des preuves de ce que tu avances?
     
  5. mikah

    mikah Visiteur

    J'aime reçus:
    5
    Points:
    0

    Lahcen Karam, président de l’Association marocaine de sensibilisation contre le dopage, a parlé maintes fois de lobbies composés de responsables fédéraux qui combattent la lutte antidopage.

    Saïd Aouita a parlé de responsables fédéraux qui encouragent le dopage aux athlètes marocains et le commercialisent… dans ce sens, j’ai en tête les noms de deux grands responsables fédéraux qui m’ont proposé leur service à la fin des années 90 et aux débuts des années 2000.

    Dans le cadre de sa mise en place d'une nouvelle politique de développement de l'athlétisme, la FRMA a fait recours à qui ?! A Hassan El Idrissi, le coach de Stéphane Desaulty et Fouad Chaouki, les deux athlètes français contrôlés positifs à l’EPO en 2003.

    Pour info, Hassan El Idrissi a été limogé par la FFA (Fédération Française d’Athlétisme) après que Stéphane Desaulty et d’autres athlètes français l’ont accusé de les avoir poussé vers le dopage.

    Adil El Kouch et Abdelkader Hachlaf s’ils osent balancer publiquement les secrets d’une grande icône de l’athlétisme marocain, ça va être un coup dur pour la FRMA et l’Institut National de l’Athlétisme. Cette grande icône à force de se doper, a développé un cancer f dmagh, mais personne n’en parle.

    Un ancien collègue à moi n’était pas du tout propre quand il est devenu champion du monde junior. Il n’était même pas junior à l’époque. Des responsables fédéraux ont falsifié son âge… détail qu’Aouita a dernièrement révélé sans citer de noms.

    Adil El Kouch et Khalid Boulami qui ont été au passé contrôlés positifs sont aujourd’hui des entraîneurs à l’Institut National de l’Athlétisme. Au lieu qu’ils soient sanctionnés sévèrement pour avoir souillé l’image de l’athlétisme marocain, on les recrute comme coachs, formateurs de la nouvelle génération !!!

    Bref, ila jina n8adrou 3la lfassad dans l’athlétisme marocain, on ne va pas finir... et ce fassad est partout et pas seulement au Maroc. Même les organisateurs de meetings 3and8oum lyed f le dopage… ghir dopa à sidi ! 8a l3ar ghir dir lina chi record mondial oula la moindre des choses chi MPM.

    Ceci dit, que des grands athlètes soient dopés, ceci ne diminue rien à leur valeur. Pas n’importe qui peut réaliser de grandes performances en faisant recours au dopage. En plus de dopage, khassa tkoun 3and lwa7ed khar9a s7i7a. Dopage mayfide b walou ila makountich déjà s7i7, 9ettal f les entrainements.
     
  6. nournat

    nournat Wld l3iyachiya

    J'aime reçus:
    344
    Points:
    83
    les athletes dyawla kaycherbou ghi l'avocat b llouz w lgerga3 w kay7assbouh 3lihoum mounachitat <D
     
  7. nassira

    nassira العـــز و النصــر

    J'aime reçus:
    335
    Points:
    83
    [17h]
    هنيئاً للرياضة الوطنية... المغرب يحرز على 3 ذهبيات في المنشطات في دورة لندن ...
     
  8. nassira

    nassira العـــز و النصــر

    J'aime reçus:
    335
    Points:
    83


    kon khallaw lli bgha ydir khdamtou f ddomaine lli kayafham fih idirha, kon wssalna fin bghina ch7aaaal hadi f kolchi machi ghi f sport ...mais homa ghadin dima contre le courant o ha ch akyjina man fhamathom l3awja .. da3wa bihom l' Lah !
     
  9. islam99

    islam99 Accro

    J'aime reçus:
    1420
    Points:
    113
    lgouza dyal sallaou
     
  10. mikah

    mikah Visiteur

    J'aime reçus:
    5
    Points:
    0
    Le dopage fait partie de la mosaïque de l’athlétisme mondial. Que des athlètes marocains se dopent, ceci est tout à fait normal. Ce qui est anormal, est que "zatla" et "naf7a" fassent des ravages dans les rangs des athlètes de notre équipe nationale. Ce qui est anormal, est que la piste de Rabat cesse d’être une piste de course derrière les meilleurs chronos et devient une piste de course derrière les femmes. Inacceptable de fréquenter l’annexe du complexe sportif Moulay Abdellah pour s’entrainer et se trouver entouré des nanas venant des quartiers populaires de Rabat et Témara avec l’objectif de fréquenter des athlètes tels qu’Iguider, Bensguir, Ezzine, etc. !!!

    L’atmosphère qui règne nos pistes ne permet pas à l’athlète de se concentrer sur sa carrière sportive pour pouvoir réaliser les meilleures performances. Des athlètes tel que Hicham El Guerrouj étaient bien-disciplinés. Le roi du 1500 mètres ne fumait pas, ne buvait pas, ne consommait ni "zatla" ni "naf7a". Les femmes n’étaient pas sa tasse de café. C’était rare que Hicham fréquente une femme. Même dans les périodes de ses vacances, il les évitait le maximum possible. Il était très professionnel, ce qui lui a permis d’atteindre le sommet de l’athlétisme mondial.

    Par contre, des athlètes tels qu’Iguider et Bensguir, ils sont des athlètes forts. Ce point ne se discute même pas. Pas à la portée de n’importe qui de réaliser 3 minutes 33 secondes au 1500 mètres. Ils ont tout ce qui faut pour devenir des champions mondiaux et champions olympiques. Juniors, ils étaient champions du monde pour info. Mais malheureusement, leur mode de vie (leurs sorties, leur course derrière les femmes, leur abus de la pratique sexuelle) leur fait défaut. Leur mentalité leur handicape et ne va jamais leur permettre d’atteindre le niveau atteint par Hicham El Guerrouj.

    Un autre point à noter, l’athlétisme marocain, après départ de Haj El Madiouri et Aziz Daouda, est devenu orphelin. Ces deux n’étaient pas la perfection, mais ils ont quand même réussi à établir l’ordre dans l’Institut National de l’Athlétisme. Sous leur règne, wa-t9oul wach chi moussekha katji tdour f l’annexe du complexe sportif Moulay Abdellah. Hicham El Guerrouj, ila bgha yamchi ghir yat9a8wa f l9amra, khassou autorisation. Ila ja Haj El Madiouri oula Aziz Daouda o mal9aw8ch kaytrini oula kayarta7 f sa chambre, mouchkila. Le contrôle des athlètes se faisait aussi la nuit. Haj El Madiouri, Aziz Daouda et aussi Haj Dafir kaydouzou la nuit plus qu’une seule fois pour voir wach les athlètes na3sine oula 9essarine… ila l9aw chi 7ed 9essar oula kharej, 7rira.

    Par contre, une fois mchaw 8ad nass o ja Semsem Akka, wellat dounia sayba. Ali Ezzine kan yamchi b3id f 3000 mètres steeple. Vraiment kan un athlète s7i7 bezaf. Haj El Madiouri et Aziz Daouda kanou dabtinou maziane, ce qui lui avait permis de réaliser des grandes performances. Mais sous le règne de Semsem Akka, sab o khser bezaf. Wella 3ati8a ghir l s8ir, chrabat o labnat, ce qui a gâché sa carrière… et les exemples dans ce sens f notre athlétisme mondial kaynin bezaf : des athlètes elli s7a7 bezaf et qui se sont autodétruits avec leur choix d’habitudes et de modes de vie.
     
  11. arimas

    arimas Touriste

    J'aime reçus:
    22
    Points:
    18
    la7qach berkani kambou maqafezch kikh kikh ( ghir une metaphore= llah ihfd nas brkan nniya wl3azima)
     
  12. mikah

    mikah Visiteur

    J'aime reçus:
    5
    Points:
    0
    La9fiz kan la spécialité dial khou8 sghir.

    Kan 3endou wa7ed khouh sgher mennou. Kan kaydir 7ta 8owa le 1500 mètres. Mais kan l’opposé dial Hicham. Kan 3ati8a ghir lakhrij o labnat. Stafed maziane men son statut d’être le frère dial El Guerrouj. Mais ma-mchach b3id f l’athlétisme… sa meilleure performance était 3 minutes 42 secondes au 1500 mètres.
     
  13. mikah

    mikah Visiteur

    J'aime reçus:
    5
    Points:
    0
    العداء المغربي المناوي يشير لتورط أحد المسئولين في فضيحة المنشطات

    [​IMG]

    أشار العداء المغربي أمين المناوي إلى أن أحد المسئولين في مجال ألعاب القوى كان وراء تورط زميله أمين لعلو في قضية المنشطات التي أسفرت عن استبعاده من الأولمبياد الحالي.

    وخرج المناوي اليوم الاثنين من الدور الأول لتصفيات سباق 800 متر ضمن فعاليات ألعاب القوى بدورة الألعاب الأولمبية (لندن 2012) بعدما احتل المركز السادس في المجموعة السادسة بالتصفيات قاطعا مسافة السباق في دقيقة واحدة و48ر48 ثانية.

    وقال المناوي ، في تصريحات خاصة لوكالة الأنباء الألمانية (د.ب.أ) ، :"إيقاف لعلو واستبعاده من الأولمبياد الحالي ترك أثرا نفسيا سيئا على الفريق المغربي لألعاب القوى".

    وأشار إلى أن لعلو كان على خلاف مع أحد المسئولين في مجال القوى وأنه وراء تورط اللاعب في هذه المشكلة ولكنه رفض الإفصاح عن هوية هذا المسئول أو الجهة التي ينتمي إليها.

    وعن سباق اليوم ، قال المناوي :"تأثرت بالإصابة التي تعرضت لها خلال فترة استعداداتي للأولمبياد.. الإصابة كانت وراء خروج موستاوي أيضا من سباق 1500 متر".

    وأشار إلى أن "القوى المغربية قادرة على استعادة بريقها والدليل هو تأهل إيكيدر لنهائي سباق 1500 متر وتألق حياة لمباركي في سباق 400 متر حواجز".

    المصدر
     

Partager cette page