إطلاق البحث الوطني الديموغرافي (2010-2009 ) بداية أبريل

Discussion dans 'Info du bled' créé par @@@, 11 Février 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]


    L'enquête nationale démographique "2009-2010" sera lancée début avril par le Haut commissariat au Plan (HCP), en vue d'établir une estimation du niveau des phénomènes moteurs de l'accroissement démographique (natalité, mortalité et migration), a indiqué, mercredi à Rabat, M. Abderahim Ben Cheikh, statisticien démographe au HCP.

    Cette opération contribuera également à l'étude du niveau et de la structure de la fécondité, de la nuptialité, de la mortalité infantile, juvénile et adulte, de la mortalité intra-utérine et maternelle et de la migration interne et externe, a précisé M. Ben Cheikh lors d'une journée d'étude sur "Les déterminants démographiques et socio-économiques de la mortalité au Maroc".

    L'enquête nationale 2009-2010, qui concernera un échantillon de 100.000 ménages dont 63 pc urbains, se déclinera en passages répétés (trois passages espacés de six mois sont à réaliser), a-t-il poursuivi, notant que le premier passage permettra de faire le bilan de la population et des ménages objets de l'enquête.

    Le deuxième et le troisième passage permettront quant à eux, selon M. Ben Cheikh, de s'enquérir du devenir de chaque personne interrogée, de connaître le lieu de migration ou d'immigration et d'actualiser le statut matrimonial des personnes-échantillons, de suivre les grossesses déjà observées et d'enregistrer les nouvelles.




    أعلن السيد عبد الرحيم بن الشيخ مهندس إحصائي ديموغرافي بالمندوبية السامية للتخطيط، اليوم الأربعاء بالرباط، عن إطلاق المندوبية للبحث الوطني الديموغرافي (2010-2009 ) بداية أبريل المقبل بهدف تقدير مستوى الظواهر المسؤولة عن النمو الديموغرافي (الولادة، الوفاة، الهجرة).

    وأوضح السيد بن الشيخ، خلال يوم دراسي حول "الجوانب الديموغرافية والسوسيو-اقتصادية للوفيات بالمغرب" نظمته المندوبية السامية للتخطيط بتعاون مع صندوق الأمم المتحدة للسكان، أن هذه العملية ستساهم أيضا في دراسة معدل وهيكلة الخصوبة والزواج ووفيات الأطفال الرضع منهم والبالغين، والهجرة على مستويي الداخل والخارج.
    وأضاف أن هذا البحث الوطني الديموغرافي، الذي سيشمل 100 ألف أسرة عادية تقيم 63 في المائة منها بالحواضر، سيجرى في 3 مقاطع متكررة تفصلها عن بعضها ستة أشهر، حيث ستسمح المرحلة الأولى بتقديم حصيلة عن السكان والأسر (العينة موضوع البحث).
    وستتولى المرحلتان الثانية والثالثة، حسب هذا الخبير، إفراز جرد عن الأزواج (العينة)، مستقصيا أحوال ومستقبل كل شخص-عينة منهم، مع تحيين الحالة الزوجية للأشخاص الذين شملهم البحث، وتتبع حالات الحمل التي سبق تسجيلها، فضلا عن تسجيل الحالات الجديدة.
    http://www.map.ma/ar/Accueil/plonearticle.2009-02-11.5799317456
     
  2. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    L'ennquête nationale démographique "2009-2010", début avril

    Rabat -L'enquête nationale démographique "2009-2010" sera lancée début avril par le Haut commissariat au Plan (HCP), en vue d'établir une estimation du niveau des phénomènes moteurs de l'accroissement démographique (natalité, mortalité et migration), a indiqué, mercredi à Rabat, Abderahim Ben Cheikh, statisticien démographe au HCP.


    L'ennquête nationale démographique
    Cette opération contribuera également à l'étude du niveau et de la structure de la fécondité, de la nuptialité, de la mortalité infantile, juvénile et adulte, de la mortalité intra-utérine et maternelle et de la migration interne et externe, a précisé Ben Cheikh lors d'une journée d'étude sur "Les déterminants démographiques et socio-économiques de la mortalité au Maroc".

    L'enquête nationale 2009-2010, qui concernera un échantillon de 100.000 ménages dont 63 pc urbains, se déclinera en passages répétés (trois passages espacés de six mois sont à réaliser), a-t-il poursuivi, notant que le premier passage permettra de faire le bilan de la population et des ménages objets de l'enquête.

    Le deuxième et le troisième passage permettront quant à eux, selon Ben Cheikh, de s'enquérir du devenir de chaque personne interrogée, de connaître le lieu de migration ou d'immigration et d'actualiser le statut matrimonial des personnes-échantillons, de suivre les grossesses déjà observées et d'enregistrer les nouvelles.

    De son cô té, la représentante du FNUAP au Maroc, Mme Geneviève Ah-Sue a mis en exergue l'importance des enquêtes menées par le HCP et le Centre d'Etudes et de Recheches Démographiques du (CERED), faisant savoir que le travail de ces institutions "nous renseigne sur les avancées réalisées".

    Cette rencontre, initiée par le Haut Commissariat au Plan (HCP), en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP), permettra "de nous éclairer sur les stratégies à développer pour pouvoir améliorer la santé de la mère et de l'enfant", a noté la responsable onusienne.

    Le Démographe et Chercheur français, Youssef Courbage a souligné, pour sa part, que la réduction du taux de mortalité infantile est tributaire de la promotion du statut de la femme.

    L'intégration de l'approche genre dans de nombreuses politiques publiques et la promotion du statut de la femme contribueront à la réduction de la mortalité infantile, a-t-il indiqué.

    Le niveau d'instruction a une influence décisive, en ce sens que l'analphabétisme est un facteur aggravant de la mortalité infantile, a rappelé Courbage, affirmant que "le poids de l'instruction des femmes est plus décisif que celui des hommes, ce qui semble, a-t-il dit, logique compte tenu de la plus forte proximité entre la mère et l'enfant".

    D'autres facteurs socio-économiques influencent ce taux de mortalité. Il s'agit notamment du milieu de résidence (urbain, rural), de la nature de l'activité économique exercée, de la fécondité, du niveau de revenu et d'hygiène, a-t-il soutenu.

    Par ailleurs, le rapport de l'UNICEF sur la situation des enfants dans le monde pour l'année 2009, présenté lundi à Rabat, note que "1.500 femmes meurent chaque jour des complications liées à la grossesse et à l'accouchement".

    Pour éviter la mortalité maternelle et néonatale, le rapport appelle à l'adoption d'une médecine procréative de qualité, des soins prénatals, à la présence d'un personnel médical qualifié lors de l'accouchement et l'accessibilité des soins d'urgence pour les femmes et les nouveau-nés.

    Il recommande également une nutrition adéquate, des soins post-natals pour les mères et les nouveau-nés et une éducation encourageant des pratiques saines pour cette catégorie.

    Ont pris part à cette rencontre plusieurs experts démographes, des statisticiens, des représentants du ministère de la Santé et du FNUAP.



    Source : emarrakech.info
     

Partager cette page