الحرارة تتسبب في الإضرار بقطاع الدواجن

Discussion dans 'Scooooop' créé par @@@, 24 Juillet 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    قال خير الدين السوسي، رئيس الفيدرالية البيمهنية لقطاع الدواجن ان الفدرالية سجلت إلى حدود يوم امس نفوق أكثر من 15٪ من الدجاج الموجه للاستهلاك، و 5٪ من الديك الرومي، وأكثر من 5,2 بالنسبة لأنواع الدواجن الأخرى، وحول الجهات الأكثر تضررا، وأكد رئيس الفدرالية »للعلم« أن محوري القنيطرة ـ الجديدة، وسوس ماسة عرفا خسائر مهمة وصلت إلى أكثر من 40٪ في بعض الضيعات المخصصة لتربية الدواجن.





    http://www.al-alam.ma/def.asp?codelangue=23&id_info=16417
     
  2. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Elevage volaille :La canicule révèle les défaillances



    · Les taux de décès les plus élevés dans les exploitations sous-équipées


    Dure période pour les aviculteurs. En effet, le mercure a atteint ces derniers jours 48 °C dans certaines régions. «La vague de chaleur a occasionné d’énormes dégâts pour l’aviculture marocaine», souligne la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA) dans un communiqué diffusé mercredi dernier. La canicule a engendré un taux élevé de mortalité animale, notamment au niveau du poulet de chair de plus de 30 jours d’âge et la dinde, dont l’âge dépasse 80 jours. Une perte de l’ordre de 10 à 15% au niveau national est ainsi enregistrée.
    Un chiffre qui risque d’être revu à la hausse dans les prochains jours. Celui-ci varie également suivant les régions, mais aussi selon l’équipement des exploitations. Les fermes sous-équipées enregistrent les plus forts taux. Au niveau des élevages de l’axe Kénitra-El Jadida, c’est un taux de mortalité de plus de 60% qui est relevé. Il se situe entre 35 et 40% dans les fermes de la région Souss-Massa-Drâa. La vague de chaleur ravage dans la même proportion les élevages de poulet de chair, de dinde, de poules pondeuses. Pour les élevages de reproducteurs, la FISA table sur 2 à 5% de taux de mortalité, et surtout 15% de pertes en fertilité, dont les effets se ressentiront dans quatre semaines. Autrement dit, en plein Ramadan.
    Déjà, le marché subit les conséquences de ses énormes pertes avec la hausse des prix de la viande blanche. Le kilo de poulet se marchande cette semaine aux alentours de 19 DH. Ce prix est susceptible d’augmenter si les températures ne se stabilisent pas. A quelques semaines du mois sacré de Ramadan, ce serait un coup dur pour l’approvisionnement du marché en viande blanche. Celle-ci est la plus demandée, avec 52% de la consommation totale en viande.
    Par ailleurs, la FISA prévient d’autres risques liés à ce fort taux de mortalité, notamment la dégradation de l’état sanitaire de l’environnement. «L’ensemble des fermes respectant les normes disposent d’incinérateur et de fosses à cadavres. Mais dans le cas d’une canicule, comme celle que nous vivons actuellement, ces dispositions s’avèrent insuffisantes», souligne Soussi Khair-Eddine, président de la FISA. «Il s’agit donc de centraliser et d’enfouir les cadavres dans une fosse commune au niveau de chaque région, afin d’éviter la prolifération des maladies», préconise la FISA.
    En attendant la clémence de la météo, des dispositions concrètes devraient être prises très prochainement par le ministère de l’Agriculture, afin d’apporter une assistance aux éleveurs.


    http://www.leconomiste.com/
     
  3. realvampir

    realvampir Visiteur

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    nari mimti 3la djijat mato ewa ach radi nakol ana li matanakolch lo7om 7amra2 awili awili radi nmout:(
     
    1 personne aime cela.
  4. nassira

    nassira العـــز و النصــر

    J'aime reçus:
    335
    Points:
    83
    [22h] koli l'ice cream yak ghir sahd hada , o koli chalada o dala7 bared, yak dala7 o dissert had l3am mojoud, iwa baraka 3lik !!
     
  5. realvampir

    realvampir Visiteur

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    [61h]alah ya5ti n9abel rir dessert hta drabni chi diahree égue t9talni ana bghit djija wakwak a3ibad lah[03c]
     

Partager cette page