الشرطة الدولية تطلق مذكرة بحث للعثور على طفل مغربي اختفى ببلجيكا

Discussion dans 'Faits divers' créé par @@@, 29 Octobre 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    بروكسل- 29- 10- 2009- أطلقت الشرطة الدولية "الأنتربول" أمس الأربعاء
    مذكرة بحث للبلدان ال`188 الأعضاء بها من أجل العثور على طفل من أصل مغربي في الرابعة من عمره، اختفى ليلة الأحد/الاثنين الماضيين ببلجيكا، قرب الحدود الفرنسية.
    ونقلت وسائل إعلام بلجيكية اليوم الخميس عن بلاغ لمنظمة التعاون الأمني الدولي، التي يوجد مقرها بمدينة ليون، أنه "في حالات من هذا القبيل المتعلقة باختفاء أشخاص، يكون من المهم جدا أن يتم اطلاق انذار ونشر جميع المعلومات الضرورية بأسرع وقت ممكن، ليس على الصعيد المحلي أو الإقليمي فقط ولكن أيضا على الصعيد الدولي".

    وكان يونس جراتلو قد غادر منزل أسرته بكومين في بلجيكا قرب الحدود مع فرنسا، ليلة الأحد/الاثنين بعد شجار بين أبويه.

    ويجرى البحث على قدم وساق على جانبي الحدود البلجيكية الفرنسية من طرف الشرطة التي تقوم من جهة أخرى بتأطير مبادرات المواطنين للعثور على الطفل المختفي.

    وتستعمل مذكرة البحث، التي تحمل اسم "نوتيس جون"، من طرف الأنتربول للمساعدة على تحديد مكان تواجد الأشخاص المختفين، وعلى الخصوص القاصرين منهم. وقد تم نشرها بطلب من الشرطة الفدرالية البلجيكية.


    http://www.map.ma/mapar/general/627...62864a-62762e62a641649-62862864462c64a643627/
     
  2. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    قلق وتضامن واسع في بلجيكا عقب اختفاء الطفل المغربي يونس


    - خلف حادث اختفاء الطفل يونس ، المنحدر من أصل مغربي ، منذ عدة أيام في بلجيكا ، قلقا وتضامنا واسعا مع أسرة هذا الطفل البالغ من العمر أربع سنوات .
    فمنذ اختفاء يونس ، الذي غادر منزل أسرته قبل ستة أيام ، امتزجت ، مع مرور الوقت ، مشاعر القلق والأمل في نفوس سكان بلدة كومين البلجيكية ،على الحدود الغربية مع فرنسا.

    وقد عبر جيران عائلة الطفل المغربي ، من بلجيكيين وفرنسيين ، عن تضامنهم القوي مع والدي يونس،( محمد ونعيمة) ، المقيمين منذ حوالي ثلاثين سنة بهذه البلدة التي تقع على مرمى حجر من بلدة أرمونتيير الفرنسية.

    فقد قال أحد جيران الأسرة المغربية لوكالة المغرب العربي للأنباء " إن كل السكان يعرفون بعضهم بعضا ، ويمكن أن أؤكد لكم ، أن أسرة جراتلو التي أعرفها منذ عدة سنوات هي أسرة نموذجية ، إنها لا تستحق ما حصل لها ، وأتمنى أن يتم العثور على طفلها سليما معافى " .

    واعتبرت ماريا ، وهي سيدة في الستين من العمر، عاشت حدث ميلاد يونس ، أن اختفاء الطفل المغربي يعتبر " مأساة بالنسبة للمنطقة كلها " ، وقالت والدموع تملأ عينيها " أتذكر اليوم الذي وضعت فيه نعيمة طفلها وجاءت به من المستشفى إلى بيتها " .

    وتابعت الجارة بصوت حزين " إني ما زلت أستحضر مشهد محمد ونعيمة وهما يتنزهان مع يونس ووزير (أخوه الأكبر) ، لا أحد يصدق ماجرى " .

    وقالت الجارة عن الأسرة المغربية " إنهم أناس مهذبون ، وإلى غاية اليوم لا أعلم شيئا سيئا عن الزوج المتهم بالعنف الأسري " ، نافية بذلك معلومات روجتها بعض الصحف البلجيكية بهذا الخصوص .

    أما السيد كاردينال دومينيك ، مدير المدرسة التي يتابع فيها يونس دراسته ، فقد قال لوكالة المغرب العربي للأنباء إن يونس وأخاه وزير يعتبران تلميذين " نموذجين" .

    وأضاف إن هندامهما كان دائما " نظيفا "وسلوكهما " نموذجيا " سواء مع زملائهم أو أساتذتهم مما " يشهد على العناية التي يوليهما الأبوان لتربيتهما " ، معربا عن أمله في أن يعود الصغير يونس ، في أقرب الآجال ، إلى ذويه مؤكدا أنه طفل ذكي وسريع البديهة .

    وكان الجيران قد تجندوا ، بمجرد الإعلان عن المأساة ، من خلال تنظيم عمليات بحث حتى ساعة متأخرة من الليل لمساعدة قوات الأمن من شرطة ودرك ورجال مطافئ في البحث عن الطفل الذي اختفى عن الأنظار ليلة الأحد /الاثنين الماضيين .

    ولم يفقد العديد من المتطوعين الأمل وواصلوا البحث آملين في العثور على الطفل يونس .

    كما تم وضع العديد من الملصقات بمختلف أنحاء المنطقة، ولاسيما بالمدارس والمحلات التجارية والنوافذ والمنازل والسيارات .

    ولتوسيع نطاق البحث ، ارتأت الشرطة الفيدرالية الالتجاء إلى خدمات الأنتربول
    الذي أطلق مذكرة بحث دولية في 188 دولة عضو .

    وبحسب مصادر للشرطة ، فإن الطفل قد يكون غادر المنزل ما بين الرابعة والسادسة من صباح يوم الاثنين ، عقب خصام أسري مبرزا أن الأبحاث للعثور على الطفل مستمرة على قدم وساق وبتنسيق تام بين الشرطة البلجيكية والفرنسية والأنتربول .


    http://www.map.ma/mapar/social/6426...637641644-62764464563a63162864a-64a648646633/
     
  3. bouga

    bouga Touriste

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    18
    awedi,hna ch7al mn wahed kayetjlaw msaken walidihoum radi yetsetaw o makayen li tsewe9 lihoum,dawla dial..........,
    lah yesaweb o safi
     
  4. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Après la disparition du petit Younès en Belgique : Vif émoi et élan de solidarité cit

    La disparition en Belgique du petit Younès, l'enfant d'origine marocaine, il y a quelques jours, a suscité un vif émoi et donné lieu à un élan de solidarité citoyenne avec la famille de ce garçon de quatre ans.
    Sentiment d'amertume mêlé à de l'espoir semble s'installer au fil des jours chez cette communauté paisible de la région belge de Comines, à la frontière ouest avec la France, depuis la disparition de l'enfant qui avait quitté le domicile familial il y a six jours.
    Voisins belges et français de la famille du petit marocain affichent une solidarité impressionnante et sans égale avec les parents de Younès, Mohamed et Naima, installés depuis une trentaine d'années dans cette contrée belge à jet de pierre de la commune française des Armentières.
    « Tout le monde ici connaît tout le monde. Et je peux assurer que la famille Jratlou, que je connais depuis des années, est un modèle. Ils ne méritent pas ce qui leur arrive. J'espère qu'on retrouvera le petit sain et sauf'', a indiqué à la MAP, un voisin de la famille marocaine qui occupe une maison bien située sur l'allée Rangée Dumez à Comines Warenton.
    Pour Maria, une sexagénaire qui a vu naître le petit Younès, c'est un drame que vit toute la région.
    « Je me rappelle du jour où Naima rentrait de l'hôpital après avoir donné naissance au petit Younes'', dit-elle les larmes aux yeux. D'une voix lézardée, elle poursuit : «je revois encore Mohamed et Naima en train de promener Younès et Wazir (son frère aîné). Personne n'arrive à croire ce qui s'est passé''.
    Infirmant certaines informations relayées par la presse belge, la voisine de la famille marocaine affirme que ce sont des gens polis et qu'à ce jour «je ne connais rien de mal du mari qui a été accusé de violence ».
    Le directeur de l'école Athénée Royal Fernand Jocquemin, Cardinal Dominique, a, dans une déclaration similaire, précisé à la MAP que Younès et son frère Wazir de neuf ans étaient des élèves exemplaires.
    Leurs tenues vestimentaires toujours très soignées'' et leurs comportements « exemplaires'' aussi bien en classe qu'avec leurs camarades et institutrices, témoignent de l'intérêt que portent les parents à l'éducation des deux petits ».






    Source : libe.ma
     
  5. prince d'amour

    prince d'amour ZaKaRiA

    J'aime reçus:
    210
    Points:
    63
    alah yerj3o be salama le walidih halethom se3iba daba :(
     
  6. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Disparition/Younes: pas d'avancées

    Des recherches menées lundi en Belgique le long d'une autoroute, pour retrouve le petit Belge Younes Jratlou, quatre ans, disparu il y a une semaine du domicile familial à Comines (Belgique), n'ont rien donné, ont indiqué en soirée les autorités belges.

    Ces recherches, menées sur une vingtaine de kilomètres le long de l'autoroute E19, entre Ypres et Courtrai (nord-ouest) "ont été lancées à la suite de divers témoignages que nous devions absolument vérifier", a ajouté la magistrates.

    Le tronçon d'autoroute que des policiers ont longé durant une bonne partie de la journée, fouillant les bas-côtés, est situé à une vingtaine de kilomètres au nord du village du Bizet, sur le territoire de la commune belge de Comines, d'où le petit garçon a disparu dans la nuit du dimanche 25 au lundi 26 octobre.

    Les enquêteurs ne semblent disposer d'aucun indice. Ils n'écartent ni l'hypothèse d'une fugue à l'issue tragique, ni celle de l'acte criminel, éventuellement dans le cercle familial, selon les autorités judiciaires. Aucune inculpation n'a été prononcée jusqu'ici.



    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...WWW00558-disparitionyounes-pas-d-avancees.php
     
  7. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Le corps retrouvé est sûrement celui de Younes

    [​IMG]


    Le corps découvert mardi soir dans une rivière à Comines, en Belgique, est de même taille et porte les mêmes vêtements que le petit garçon disparu fin octobre, après à une violente dispute entre ses parents.

    Même âge, même taille, mêmes vêtements. Il y a peu de place pour le doute. Le corps repêché mardi soir dans une rivière à Comines, en Belgique est probablement à 99% celui de Younes, ce garçon de quatre ans qui avait disparu du domicile de ses parents fin octobre. «Tout porte à croire que l'enfant retrouvé mort est bien le jeune Younes», a confirmé Marie-Claude Maertens, la procureure de Tournai (ouest de la Belgique), qui a demandé une autopsie pour en obtenir la certitude. Le cadavre a été retrouvé vers 17H50 dans la Lys, à la frontière franco-belge, près d'une écluse à Comines, à 12 km de l'endroit où le garçonnet avait disparu, a-t-elle précisé. «C'est un batelier qui a aperçu une masse dans l'eau», a expliqué Marie-Claude Maertens. «Il portait un pull, un slip et un pantalon tout à fait conformes à la description donnée par les parents».

    La procureure a précisé que ce corps «n'était pas lesté», contrairement à ce qu'avaient indiqué un peu plus tôt des médias belges. Il s'agit d'une «étape essentielle qui permet de relancer l'enquête», a commenté Marie-Claude Maertens. Accident, geste criminel, la justice belge ne privilégie pour le moment aucune piste. Les parents qui avaient été interrogés par la police mais contre qui aucune charge n'avait été retenue, ont reçu le soutien d'une cellule psychologique.


    Légèrement blessé lors de la dispute parentale

    Depuis deux semaines et demi, des policiers belges et français menaient des recherches intensives pour Younes, qui avait quitté le 25 octobre dernier le domicile familial à Comines, à la frontière franco-belge, «pieds nus et vêtu très légèrement», après une dispute «assez violente» entre sa mère et son père. Selon les déclarations de ses parents et d'un de ses frères, le petit garçon d'origine marocaine aurait été légèrement blessé lors du différend et aurait quitté la maison en pleine nuit à la faveur d'une porte laissée ouverte.

    De nombreux moyens avaient été mobilisés pour retrouver l'enfant. Les plans d'eau situés à proximité de sa disparition avaient été sondés et sa disparition avait fait l'objet d'un avis de recherche d'Interpol à ses 188 pays membres


    http://www.lefigaro.fr/actualite-fr...ps-retrouve-est-surement-celui-de-younes-.php
     
  8. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
  9. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    allah yra7mou :(

    wallahela b9a fiya :(

    J'aimerais bien savoir comment le petit garcon s'est retrouve dans la riviere?<(
     
  10. tasnim

    tasnim Accro

    J'aime reçus:
    57
    Points:
    48
    Allah ira7mou mskin lwalidin homa sbab ila bghaw itna9cho itna9cho b3id 3la wladhom :mad:
    la 7awla wa la 9wata illa bi llah
     
  11. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Younes ne se serait pas noyé


    Selon des fuites parues dans les médias belges, les médecins légistes n'ont trouvé aucune trace d'eau dans les poumons du petit garçon dont le corps a été retrouvé mardi dans une rivière. Younes serait donc décédé avant sa chute dans la Lys.

    Or, «l'absence d'eau implique inévitablement que l'enfant serait mort avant de se retrouver dans l'eau », souligne le quotidien le Soir.

    Selon RTL Belgique, Younes ne portait pas non plus de liens aux bras ou aux jambes, et ne présentait aucun coup consécutif à un choc avec un quelconque véhicule. Plus troublant, l'information de Sud Presse qui rapporte que «le visage de l'enfant présenterait manifestement des traces de coups récents». Ces éléments, s'ils sont exacts, éloignent la piste accidentelle, estime le Soir.


    Le père de Younes auditionné pendant huit heures
    Des affirmations pour le moment non confirmées. La justice belge s'est refusée à tout commentaire. Interrogé à deux reprises vendredi matin, le parquet de Tournai a souligné qu'il restera muet afin de ne pas entraver le travail des enquêteurs. La juge d'instruction Van Den Noortgaete entend poursuivre son enquête dans le calme et la sérénité. Il n'y a aura donc aucune communication sur ce dossier.

    Jeudi soir, Mohamed Jratlou, le père Younes, a été entendu près de 8 heures, d'abord par la police de Comines, ensuite par la police fédérale. Vers 22 heures, l'homme est sorti libre des locaux judiciaires. Selon le témoignage de son frère aîné, Younes, aurait quitté son domicile «pieds nus et vêtu très légèrement» dans la nuit du dimanche 25 au lundi 26 octobre à la suite d'une violente querelle entre ses parents au cours de laquelle il aurait


    http://www.lefigaro.fr/actualite-fr...ARTFIG00554-younes-ne-se-serait-pas-noye-.php
     
  12. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Younes : la père clame son innocence


    Le père de Younes Jratlou, le petit Belge de quatre ans disparu fin octobre et retrouvé mort dans une rivière mardi près de la frontière franco-belge, a affirmé dimanche être innocent dans cette affaire, alors que la justice continue son enquête.

    "Je vous jure que je suis innocent dans cette affaire de mon fils. Ca me touche fort", a déclaré Mohamed Jratlou, dans une émission sur la chaîne de télévision RTL-TVI.
    Interrogé pour savoir si les policiers le suspectaient, le père de Younes a répondu: "Oui". "Mais je suis innocent", a-t-il répété.

    M. Jrlatou, qui a été entendu jeudi par la police, a par ailleurs indiqué que cet interrogatoire avait été "dur".


    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...W00108-younes-la-pere-clame-son-innocence.php

     
  13. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    yaaaaaaaaa rab! ra7imaho allah, c'est tragique!
     
  14. prince d'amour

    prince d'amour ZaKaRiA

    J'aime reçus:
    210
    Points:
    63
    Allah yrahemo meskin mais khesshom yel9aw hada li 9atelo bach yet3a9eb
     
  15. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83

    نقل جثمان الطفل يونس جراتلو يوم الجمعة القادم إلى الدار البيضاء


    علم, يوم الثلاثاء, لدى عائلة الفقيد أنه سيتم يوم الجمعة القادم نقل جثمان الطفل من أصل مغربي يونس جراتلو الذي تم العثور على جثت الأسبوع الفارط في بحيرة بالقرب من مسكنه العائلي بكومين ببلجيكا على الحدود الغربية مع فرنسا, إلى المغرب ليوارى الثرى بالدار البيضاء, مسقط رأس والده

    وأقامت الجالية العربية المسلمة, بعد زوال يوم الثلاثاء, صلاة الجنازة بمسجد بشارل لوغروا بحضور ,على الخصوص, أسرة وأقارب الفقيد والعديد من الشخصيات المغربية والبلجيكية, من بينها سفير المغرب ببلجيكا واللوكسمبورغ سمير الظهر.

    وسيتم تنظيم مسيرة خلال نهاية الأسبوع القادم بكومين تكريما لروح الصغير يونس الذي سيطلق إسمه على ميدان بالمدينة التي ولد فيها.

    http://www.akhbar.press.ma/نقل-جثمان-الطفل-يونس-جراتلو-يوم-الجمعة-القادم-إلى-الدار-البيضاء_a661.html
     
  16. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Obsèques de Younes au Maroc

    Les obsèques de Younes Jratlou, l'enfant belge d'origine marocaine disparu fin octobre et retrouvé mort dans une rivière près de la frontière franco-belge, ont eu lieu hier soir à Casablanca en présence de membres de sa famille et de proches. Le corps de l'enfant, qui était âgé de 4 ans, était arrivé samedi à l'aéroport Mohammed V de Casablanca et a été inhumé au cimetière Al Ghofrane de Casablanca.


    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...22FILWWW00044-obseques-de-younes-au-maroc.php
     
  17. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    «Younes est mort à peine quelques jours avant d'avoir été retrouvé»


    Le petit Younes Jratlou, retrouvé mort le 10 novembre dans la Lys deux semaines après sa disparition, a été étouffé quelques jours seulement avant la découverte de son corps, ce qui appuierait la thèse de l'enlèvement, a affirmé son père dans le quotidien belge De Standaard de lundi.

    "Younes est mort à peine quelques jours avant d'avoir été retrouvé", a déclaré Mohamed Jratlou, le père du petit garçon de 4 ans disparu dans la nuit du 25 octobre, en se fondant sur "les résultats de l'autopsie". "Il est quasiment certain qu'il est mort étouffé", a ajouté le père, qui s'étant porté partie civile, a été informé des résultats de l'autopsie, sur lesquels le parquet de Tournai est resté discret au nom du secret de l'instruction.

    Sur la base de ces éléments, quelques heures après l'enterrement de son fils à Casablanca, au Maroc, M. Jratlou a échafaudé devant un journaliste du Standaard un scénario d'enlèvement: "Selon moi, Younes a été enlevé le 25 octobre par quelqu'un qui l'a trouvé seul dans la rue.
    Le kidnappeur l'a sans doute gardé pendant plusieurs jours mais il a probablement paniqué lorsque des recherches massives ont été lancées. Il a sans doute étouffé mon fils à ce moment-là et l'a jeté à l'eau". Le corps sans vie de l'enfant n'a été retrouvé que le 10 novembre dans la rivière Lys, à hauteur d'une écluse à Comines, commune proche de la frontière française.


    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...456-younes-son-pere-parle-d-un-enlevement.php
     
  18. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Décès du petit Younes Jratlou : Une commission rogatoire belge à Casablanca

    [​IMG]
    Une commission rogatoire belge va être envoyée à Casablanca dans le cadre de l’enquête sur la mort du petit Younes Jratlou. Une dépêche de l’agence Belga nous informe ainsi que trois enquêteurs vont interroger la famille de l’enfant. Ces derniers souhaiteraient également s’entretenir avec la première femme de Mohamed Jratlou, qui réside dans le Royaume, afin de déterminer la nature exacte des liens l’unissant au père de l’enfant.
    Selon les sources, les enquêteurs souhaiteraient ainsi «procéder à certaines vérifications».
    Les obsèques de l’enfant se sont déroulées le week-end dernier dans la ville blanche.
    Peu après les funérailles, Mohamed Jratlou s’était exprimé et avait énoncé son hypothèse concernant le décès de son fils, à partir des éléments fournis par l’autopsie.
    «Selon moi, Younes a été enlevé le 25 octobre par quelqu’un qui l’a trouvé seul dans la rue. Le kidnappeur l’a sans doute gardé pendant plusieurs jours mais il a probablement paniqué lorsque des recherches massives ont été lancées. Il a sans doute étouffé mon fils à ce moment-là et l’a jeté dans l’eau», déclare-t-il aux journalistes.
    L’enfant âgé de quatre ans avait disparu dans la nuit du 25 au 26 octobre dans la ville belge de Ploegsteert en s’échappant du domicile conjugal, à la suite d’une dispute entre ses parents. L’affaire avait vivement ému les habitants de la commune et l’ensemble de la communauté belge qui s’était mobilisée pour rechercher l’enfant. Le corps du petit Younes avait ensuite été retrouvé sans vie le 10 novembre dernier dans la rivière de La Lys à douze kilomètres de son lieu de résidence.
    Après autopsie, il avait été établi que Younes n’était pas décédé des suites d’une noyade car aucune trace d’eau n’avait été retrouvée dans ses poumons. De plus, selon le père de l’enfant «il est quasiment certain que ce dernier est mort étouffé» et «qu’il est décédé à peine quelques jours avant d’être retrouvé», ce qui signifierait que l’enfant a bel et bien été séquestré pendant près de deux semaines. Les parents de l’enfant qui vivent séparés depuis sa disparition, vont probablement rester dans le Royaume jusqu’au début du mois de janvier.
    En attendant, la commission rogatoire sera chargée de l’instruction judiciaire de l’affaire afin de lever le voile sur de nombreuses interrogations qui subsistent toujours à propos de la mort de Younes.







    Source : libe.ma
     

Partager cette page