المغرب يسعى لاستقدام ديشان أو تروسييه لتد&#15

Discussion dans 'Maroc' créé par mohamed1983, 21 Octobre 2005.

  1. mohamed1983

    mohamed1983 Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    قال مسؤولون بالاتحاد المغربي لكرة القدم إن اتصالات أجريت مع المدربين الفرنسيين ديدييه ديشان وفيليب تروسييه لتولي مسؤولية تدريب المنتخب المغربي في وقت ملائم بالنسبة لنهائيات كأس الأمم الأفريقية.


    ويبحث المغرب عن بديل لبادو الزاكي الذي استقال من منصبه الأسبوع الماضي بعد انتقاد وسائل الإعلام المغربية لتعادل فريقه مع تونس على أرضها 2-2, والذي منح منتخب تونس بطاقة التأهل عن المجموعة إلى نهائيات المونديال.

    وقال المسؤولون المغاربة الموجودون بالقاهرة لحضور قرعة نهائيات كأس أفريقيا إن من المنتظر متابعة المحادثات خلال الأيام القليلة المقبلة.

    تجدر الإشارة إلى أن كابتن منتخب فرنسا ديشان استقال من تدريب موناكو في سبتمبر/أيلول بعد بداية سيئة للنادي في دوري الدرجة الأولى الفرنسي.


    وأما تروسييه الذي يمتلك منزلا في المغرب, فهو يتمتع بخبرة كبيرة مع المنتخبات الأفريقية إذ سبق أن درب ساحل العاج ونيجيريا وبوركينا فاسو وجنوب أفريقيا, وقاد منتخب اليابان إلى دور الثمانية في نهائيات كأس العالم 2002 وتولى في وقت لاحق تدريب المنتخب القطري.



    وجدير بالذكر أن المغرب يأتي ضمن 16 فريقا تأهلوا إلى نهائيات كأس الأمم الأفريقية التي تستضيفها مصر.
    [​IMG] [​IMG]
     
  2. mohamed1983

    mohamed1983 Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Re : المغرب يسعى لاستقدام ديشان أو تروسييه لت&#158

    Maroc : Le Guen et Deschamps candidats à la succession de Zaki

    Paul Le Guen, Didier Deschamps et Philippe Troussier font partie des candidats non marocains candidats à la succession de Badou Zaki comme sélectionneur de l’équipe nationale du Maroc.


    Parmi la vingtaine de candidats étrangers postulant à la succession de Badou Zaki pour prendre les fonctions de sélectionneur national marocain, on trouve notamment trois entraîneurs français : Didier Deschamps, Paul Le Guen et Philippe Troussier.

    La Fédération marocaine verrait justement d’un bon ½il l’arrivée d’un Français aux commandes de l’équipe nationale du Maroc.
     
  3. mohamed1983

    mohamed1983 Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Re : المغرب يسعى لاستقدام ديشان أو تروسييه لت&#158

    Maroc: Deschamps trop cher, Troussier sur les tablettes
    La Fédération royale marocaine de football (Frmf) aurait approché Didier Deschamps pour succéder à Badou Zaki à la tête de l’équipe nationale. La piste de ce dernier jugé trop cher a été abandonnée. Et c’est le nom Philippe Troussier, une vieille connaissance, qui revient le plus sur les lèvres.




    Contrairement à ce que d’aucuns ont avancé, Badou Zaki a démissionné de son propre chef. L’ancien entraîneur national avait envoyé sa démission au président de la Fédération royale marocaine de football, le général de division Housni Benslimane deux jours après son retour de Tunisie.

    Selon une source proche de la Fédération, la démission de Zaki a évité à cette instance la somme de 2,5 millions de DH en cas de limogeage.
    Avec Henri Michel, Zaki est l’un des rares entraîneurs a démissionner sans réclamer le moindre centime et sans fracas.
    On se souvient du cas du Portugais Humberto Cuelho qui avait porté l’affaire devant la Fifa (Fédération internationale de football) avant de prendre son argent jusqu’au dernier sous après son remerciement.

    D’autres entraîneurs auraient attendu religieusement qu’ils soient remerciés pour percevoir des indemnités conséquentes.
    D’où ce titre édifiant du quotidien arabophone Al Ittihad Al Ichtiraki : «Zaki araha wa istaraha». Traduction littérale : (Zaki a délassé et s’est délassé).

    Troussier, nouveau coach des Lions de l’Atlas ?
    La démission de Badou Zaki a pris de court les membres de la fédération, dont la président qui s’est dépêché de réunir le Bureau fédéral lundi dernier (17 octobre). Lequel bureau l’a acceptée à l’unanimité. Et a constitué une commission pour entreprendre des démarches en vue de la désignation d'un nouvel entraîneur, selon un communiqué de la Frmf.

    Sur le site de la Fédération (frmf.ma) on peut lire le commentaire suivant : « Depuis l'élimination de l'équipe nationale marocaine des phases finales de la Coupe du Monde 2006, Badou Ezaki ne fait plus l'unanimité au sein de l'opinion publique nationale. Il fait même l'objet des critiques les plus acerbes de la part de certains medias qui lui reprochent son inefficacité à gérer l'avantage pris sur l'équipe tunisienne lors de la rencontre du 8 octobre en la devançant au score à deux reprises. On est bien loin de l'euphorie suscitée par le retour triomphal de l'équipe du Maroc après sa participation à la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2004. »

    Le commentaire, comme on peut le deviner, tend à justifier le départ de Zaki.
    D’aucune l’ont jugé inapproprié. Surtout venant d’une instance qui est derrière le recrutement des entraîneurs nationaux. Autrement dit, elle est tout aussi responsable que ces derniers.

    Par ailleurs, en vue de la CAN-2006, qui débutera le 20 janvier prochain en Egypte, la Fédération a entrepris des démarches pour trouver un successeur à Zaki.
    Selon des informations sûres, l’ancien entraîneur de Monaco et ex-capitaine de l’équipe de France Didier Deschamps a été approché. Mais sa piste a été vite abandonnée pour raison financière, ce dernier percevait à Monaco un salire de 250.000 euros mensuels (environ 2,5 millions DH).

    L’autre piste envisagée n’est autre que Philippe Troussier, une vieille connaissance du Maroc puisqu’il y a déjà exercé en tant qu’entraîneur de FUS de Rabat notamment.
    Troussier avait déjà été approché bien avant les éliminatoires du Mondial 2006.
    « Devenir sélectionneur des Lions de l'Atlas ne me laisse pas indifférent. J'y porte même un certain intérêt. Mais rien n'est encore décidé. Je prendrai ma décision finale à la fin du mois », avait-t-il déclaré, au mois de mai 2003, au quotidien France Soir.
    A l’époque, le Sorcier blanc, surnom de Troussier, aurait demandé 600.000 DH comme salaire mensuel.

    Qu'en sera-t-il cette fois-ci ?
    Wait and see.
     

Partager cette page