بورتو يحرج مانشيستر يونايتد ويتعادل معه بهدفين لمثلهما في دوري أبطال أوروبا

Discussion dans 'Uefa competitions' créé par oisis73, 9 Avril 2009.

  1. oisis73

    oisis73 llit3ejjib yettibla

    J'aime reçus:
    139
    Points:
    0
    بورتو يحرج مانشيستر يونايتد ويتعادل معه بهدفين لمثلهما في دوري أبطال أوروبا

    [​IMG]

    نجح نادي بورتو البرتغالي في تحقيق نتيجة إيجابية أمام مانشيستر يونايتد في مباراة الذهاب بالدور ربع النهائي من دوري أبطال أوروبا بعد أن تعادل بهدفين لمثلهما ليعود إلي البرتغال بنتيجة إيجابية تساعده في المواجهة المرتقبة في مباراة الأياب .

    أفتتح النتيجة الأورجوياني كريستيان رودريجيز في الدقيقة الرابعة لنادي بورتو ليصيب جماهير مانشيستر بالصمت في مفاجأة غير متوقعة.

    ومع حلول الدقيقة 15 يعدل النتيجة واين روني ويعيد البسمة الي جماهير المان بعد ان استغل خطأ مدافع بورتو برونو الفيس لينفرد بالمرمي ويسجل هدف التعادل للشياطين الحمر لينتهي الشوط الأول بالتعادل الأيجابي بهدف لمثله.

    ومع بداية الشوط الثاني يدخل مانشيستر اللقاء مكلل بمساعي الفوز حيث سيطر علي أغلب مجريات اللقاء إلي أن جاءت الدقيقة 85 ليستقبل كارلوس تيفيز كرة روني داخل منطقة الجزاء ويسجل هدف التقدم للمان يونانيتد .

    وقبل نهاية اللقاء بدقيقة واحدة يستقبل الأرجنتيني ماريانو جونزاليس كرة عرضية يضعها بقدمه في الزاوية اليسري لحارس مانشيستر يونايتد سار ليسجل هدف التعادل ويتقدم بورتو خطوة نحو التأهل للدور نصف النهائي.

    جدير بالذكر أن لقاء العودة سيقام علي ملعب الدرجاو معقل نادي بورتو يوم الأربعاء الموافق 15 أبريل الجاري.


    kooora

     
  2. oisis73

    oisis73 llit3ejjib yettibla

    J'aime reçus:
    139
    Points:
    0
    Manchester condamné à l'exploit

    Manchester condamné à l'exploit

    [​IMG]

    Tenu en échec par Porto (2-2) sur sa pelouse d'Old Trafford, Manchester United n'est pas passé loin de la catastrophe mardi. Malmenés, les tenants du titre ne sont pas encore éliminés mais doivent prendre conscience qu'il faudra montrer un autre visage dans une semaine au Portugal.

    Très honnêtement, cela aurait pu être pire. Dans un "Théâtre des Rêves" peu habitué à voir ses protégés se faire autant remuer, Manchester United n'est pas passé loin de la correctionnelle ce mardi en quart de finale de la Ligue des Champions. Car, au vu de la rencontre, une victoire des visiteurs n'aurait pas été absurde. Tenus en échec (2-2) par une séduisante, bien que quelque fois naïve, formation de Porto, les Red Devils peuvent s'estimer heureux d'être encore en course pour une qualification en demi-finale. Pour se hisser dans le dernier carré, le tenant du titre a conscience qu'il est désormais condamné à l'exploit dans une semaine au Portugal. "Cela sera difficile maintenant à Porto. Il n'y a aucun doute là-dessus", anticipe Sir Alex Ferguson.

    Comme en 2004 (1-1), saison qui les avait vus éliminer l'ogre mancunien en huitième de finale puis soulever la Coupe aux grandes oreilles deux mois plus tard, les "Portistas" ont donc ramené un précieux match nul d'Old Trafford. Sans complexe, cette jeune équipe de Porto a tourmenté une équipe de Manchester United sans génie depuis quelques semaines. Avec un peu plus de réussite sur les nombreux contres qu'ils se sont procurés, les Portugais auraient même pu poinçonner leur billet pour les demies dès le premier des deux rounds. Ils n'ont pas été capables de le faire et d'enfoncer pour de bon des Red Devils sans inspiration et probablement éprouvés par la réception dominicale d'Aston Villa (3-2).

    L'offrande de Bruno Alves

    Bien qu'en ballottage très favorable, le club entraîné par Jesualdo Ferreira peut donc nourrir quelques regrets. Mais ce n'est pas ce que retient le coach des Dragons, pour mieux souligner la performance de ses hommes : "Je voudrais féliciter mes joueurs. C'est un bon résultat avant le match au Dragão. C'est fantastique de voir deux joueurs comme Fernando et (Aly) Cissokho, presque des gosses, montrer une telle ambition, de telles capacités, une telle concentration et une telle maturité." Devant au score dès la 4e minute, après un but de l'ancien Parisien Cristian Rodriguez, Porto a réalisé une entame de match de grande classe. Trente premières minutes qui ont vu les "Bleu et Blanc" frôler la perfection mais également commettre une faute majuscule, lorsque Bruno Alves a soumis, sur un plateau en or et sur une passe en retrait plus qu'hasardeuse, le droit à Wayne Rooney d'égaliser (15e) et de remettre - le croyait-on - Manchester dans le bon sens.

    Evoluant très haut, gênant considérablement la relance de Mancuniens privés de Rio Ferdinand dans l'axe de leur défense, les Portugais ne se sont pas désunis après l'offrande de Bruno Alves puis le second but de Manchester inscrit par le remuant Carlos Tevez. "On a bien réagi après avoir pris le deuxième but ; c'est bon de voir les joueurs réagir de cette manière. Il faut maintenant parler avec les joueurs et les convaincre qu'ils peuvent faire encore mieux. Mais quoi qu'ils fassent au retour, rien ne pourra effacer notre performance de ce soir (mardi). Les quarts de finale, c'est bien. Mais on en veut plus", ambitionne maintenant Ferreira.

    Dans une semaine, Manchester United tentera de devenir la première équipe anglaise à s'imposer à l'Estadio do Dragão. La tâche ne s'annonce pas aisée. Surtout si la formation britannique n'élève pas son niveau de jeu. Quant aux joueurs de Porto, ils auront sûrement à coeur de ne pas faire mentir l'élogieuse statistique : à chaque fois que le club présidé par Jorge Nuno Pinto Da Costa a franchi les quarts de finale (1987 et 2004) de la plus prestigieuse des compétitions européennes, il a ramené la Coupe au pays.


    Eurosport
     

Partager cette page