حركة "تمرد" و إسقاط حكومة ابن كيران

Discussion dans 'Info du bled' créé par RedEye, 18 Juillet 2013.

  1. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    أعلن عدد من النشطاء الشباب المغربي خلال ندوة صحفية أقيمت صباح يومه الأربعاء بالرباط تحت شعار "قهرتونا" عن تأسيس حركة تمرد المغربية

    و يعتبر هذه الندوة اللقاء الاعلامي الأول للحركة لتوضيح دواعي بروزها وكشف تصورها، وكذا المطالب الأساسية التي على أساسها تدعوا حركة "تمرد المغرب" إلى الاحتجاج في جميع المدن والقرى المغربية من أجل مجتمع الديمقراطية والعدالة الاجتماعية والحرية والكرامة.

    مؤكدة على أنها حددت بشكل واضح، قائمة جميع التيارات والاطارات والفاعلين، والقوى الديمقراطية الوطنية التي يمكن لها أن تنخرط في هذه الحركة، كما شددت من جهة أخرى عن رفضها انضمام التيارات الاسلامية على اعتبارها أنها غير معنية بالانخراط

    و تضم حركة تمرد المغربية بعض شباب حركة “20 فبراير” ، قرروا تأسيس حركة “تمرد” في نسختها المغربية على شاكلة نظيرتها المصرية التي قامت باسقاط الرئيس محمد مرسي. و كشف عضو بحركة "تمرد"، أن الحركة ستمهل حكومة عبد الاله بنكيران شهرا كاملا، لتقديم برنامج اقتصادي اجتماعي واضح المعالم يستجيب لتطلعات المواطنين، خاصة فيما يخص قطاعات الصحة و السكن، اضافة إلى تفعيل محضر 20 يوليوز وتوفير مناصب شغل للشباب حاملي الشواهد العليا.

    و في حالة عدم الاستجابة لمطالبها تعتزم الحركة التظاهر في الشارع في 17غشت القادم، للمطالبة بإسقاط حكومة بنكيران و اجراء لانتخابات سابقة لأوانها.

    وعن الانتماء السياسي للحركة أكد ابراهيم صافي أحد مؤسسي الحركة أن حركة "تمرد" و إن كان لأصحابها قناعات سياسية لكنها تبقى بالأساس حركة مجتمعية مستقلة. وأضاف ان الحركة جاءت بعد نقاش مع فاعلين سياسيين وأطر معطلة وبعض افراد حركة عشرين فبراير، مؤكدا ان هدفها الاسمى “تحقيق مطالب حركة عشرين فبراير خاصة المتعلق بالملكية البرلمانية”.





    المصدر

     
  2. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    Brahim Essafi de « Tamarod Maroc »: Benkirane doit partir!


    Le mouvement « Tamarod Maroc » vient de donner une conférence de presse à Rabat. Son objectif : faire tomber le gouvernement Benkirane . Interview avec son porte-parole Brahim Essafi.

    Menara : Pourquoi avoir créé ce mouvement ?
    Brahim Essafi : Tout simplement parce que les promesses faites par l’actuel gouvernement, n’ont pas été tenues. Les conditions socioéconomiques ne cessent de se dégrader, et rien n’indique que les choses vont changer. Avec le gouvernement islamiste, le pays va de mal en pis.

    Qu’est-ce qui vous a inspiré la création de ce mouvement ?
    Le mouvement est né avec les protestations qu’ont connues la Turquie et l’Egypte. Il est devenu évident que les islamistes ne peuvent gouverner, leur mode de gestion des affaires de l’Etat est basé sur le despotisme, la « hogra », la répression…Leur place est ailleurs.

    Comment est composé « Tamarod Maroc » ?
    Nous sommes un groupe de jeunes dont des anciens du « 20-février ». Nous représentons un large éventail du peuple, de civils et de différentes sensibilités politiques. Notre ambition est d’insuffler un sang nouveau à la dynamique sociale tout en profitant des erreurs du « Mouvement 20-février ».

    Quelle est justement la nature de votre relation avec les 20-Fébréristes ?
    Très bonne. D’ailleurs, comme vous l’avez remarqué lors de la conférence de presse, de nombreux militants du 20 février sont venus soutenir notre démarche et se sont joints à nous.

    Quelles sont vos revendications ?
    Nous le disons sans contour ni ambages : le gouvernement Benkirane doit partir et être remplacé par un gouvernement d’union nationale qui veille à la gestion de la période de transition. Nous appelons aussi à un dialogue social élargi pour une nouvelle réforme de la Constitution garantissant une réelle séparation des pouvoirs et à la tenue des élections anticipées. Nous appelons également à l’instauration d’une monarchie parlementaire.

    Vous êtes membre de la Commission administrative de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) et Najib El Omari, l’un des fondateurs du mouvement, est le fils de Najib, célèbre député du Parti authenticité et modernité (PAM)… Cela pose des questions sur vos accointances avec les partis ?
    Nous ne sommes affiliés à aucun parti politique et n’avons de lien avec aucune association ni organisation. Nous nous sommes imposé l’obligation de rester loin de toute appartenance politique. Pour avoir milité au sein du mouvement du 20-février, je peux vous assurer que nous avons saisi les leçons du passé. Pour cela, nous combattrons toute tentative récupération de quelque formation que ce soit. Notre identité est la défense d’un projet national qu’est la réalisation de la justice sociale, l’instauration d’un Etat de droit…

    Qu’en est-il du financement ?
    Il va de soi que les dossiers de presse, les banderoles, etc. nécessitent des moyens financiers conséquents. Pour le moment, nous comptons sur nous-mêmes. Nous nous autofinançons.

    Vous demandez ni plus ni moins que le départ du gouvernement Benkirane. Il est pourtant issu d’élections libres et transparentes…
    En Egypte, Morsi a également été choisi par une grande partie du peuple. Voyez où il a conduit le pays avec son despotisme. Benkirane et son gouvernement ont échoué. Tous les indicateurs sont au rouge, l’avenir immédiat ne s’annonce pas sous de bons auspices… Avec pareil mode de gouvernance, le pays semble aller droit au mur. Ceci dit, nous avons accordé un délai à l’actuel Exécutif afin qu’il établisse et soumette au peuple une feuille de route bien précise, loin des promesses mirifiques électoralistes comme ce fut le cas avant les élections du 25 novembre 2011.

    Quelles sont les démarches que vous comptez entreprendre ?
    Nous avons appelé à une grande manifestation, le 17 août prochain. Nous sortirons dans la rue pour faire entendre notre voix. Nous avons lancé un appel à toutes les forces vives du pays pour se joindre à nous.




    Source
     
  3. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    ahdafhoum wad7a, des cons et des idiots
     
    the dreamer aime ça.

Partager cette page