شابة مغربية تدل الشرطة الفرنسية على مختطف فتيات بمارسيليا

Discussion dans 'Scooooop' créé par @@@, 17 Novembre 2008.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    دلت شابة مغربية مقيمة بمدينة مارسيليا الفرنسية الشرطة المحلية على مواطن فرنسي خطير مشتبه في مسؤوليته عن إختطاف ثلاث فتيات من أصل أجنبي بالمدينة المذكورة .
    و كانت المغربية البالغة من العمر24 سنة قد تقدمت لتدلي بشهادة الى المحققين الفرنسيين تفيد تعرضها بداية شهر أكتوبر للاغتصاب بالعنف من طرف رئيس ورش بالمدينة المذكورة (51 سنة ) له سوابق إجرامية , وهي الشهادة التي مكنت المحققين من حل لغز اختفاء ثلاث نساء يمتهن الدعارة و ينحدرن من أوكرانيا و الجزائر .
    ووجدت الشرطة بشقة المشتبه به الذي ما زال مصرا على إنكار علاقته باختفاء الضحايا أغراضا و حليا أبرزت تحاليل الحمض النووي ملكيتها للمختفيات اللواتي ، ويعتقد أن للظنين المعتقل على ذمة التحقيق علاقة باختفائهن في حين مازال البحث جاريا عن ضحايا اختطاف جدد .


    http://www.al-alam.ma/def.asp?codelangue=23&id_info=5342&date_ar=2008-11-17 17:16:00
     
  2. lmgred

    lmgred Accro

    J'aime reçus:
    54
    Points:
    48
    w pq ils n'ont pas dis que cette fille marocaine est une prostitué qui s'est fais violé par ce mec?
    galou gha fatat maghribya redouha batala
     
    1 personne aime cela.
  3. lmgred

    lmgred Accro

    J'aime reçus:
    54
    Points:
    48
    Un violeur de prostituées écroué?

    Un homme d'une cinquantaine d'années a été mis en examen pour "enlèvement et séquestration" sur deux jeunes femmes et "viol avec violence avec arme" sur une troisième et écroué dans la nuit de vendredi à samedi à Marseille. Il est soupçonné de s'être attaqué à trois prostituées, toutes d'origine étrangère, et introuvables depuis les faits, en octobre et début novembre.

    Les enquêteurs craignent que leur suspect ne se soit attaqué à d'autres prostituées à Marseille. (Maxppp)Les enquêteurs craignent que leur suspect ne se soit attaqué à d'autres prostituées à Marseille. (Maxppp)
    Sur le même sujet
    Disparues. Trois prostituées marseillaises, une Ukrainienne de 42 ans, une Roumaine de 22 ans et une Algérienne de 23 ans, sont introuvables depuis qu'elles ont croisé la route d'un homme de 51 ans entre le 5 octobre et le 7 novembre. Ces jeunes femmes auraient été repérées par le suspect sur un des boulevards les plus fréquentés de la ville, dans les quartiers de la Timone et des Chartreux, dans le cinquième arrondissement. Il les aurait fait monter dans sa voiture puis les aurait conduit dans un appartement des quartiers nord. Depuis, elles n'ont plus donné un seul signe de vie. "Nous avons des craintes sur la vie de ces jeunes filles", a reconnu le parquet de Marseille.

    Un témoignage essentiel

    Le suspect a été mis en examen pour "enlèvement et séquestration" sur deux des jeunes femmes et "viol avec violence avec arme" sur la troisième et écroué à la prison des Baumettes dans la nuit de vendredi à samedi. Il a été interpellé le 12 novembre par la police judiciaire boulevard de la Libération, en plein centre-ville de Marseille. Les policiers ont remonté sa piste grâce au témoignage d'une prostituée marocaine, qui a échappé à un homme qui l'aurait violée et frappée dans un appartement des quartiers nord. Dans son domicile, les enquêteurs de la brigade criminelle et de la brigade de répression du proxénétisme de la direction interrégionale de la police judiciaire de Marseille ont trouvé une empreinte génétique correspondant à une première victime et un vêtement appartenant à une deuxième.

    Pour l'heure, le suspect nie les faits. "Il ne s'est pas expliqué, il a été mutique, il considère qu'il est étranger aux faits qui lui sont reprochés", a précisé le procureur Jacques Dallest. Roland Gauze, directeur de la direction interrégionale de police judiciaire, l'a décrit de son côté comme "une personne 'incérébrale', un personnage hors norme, peu habituel".Le suspect, originaire du Var et qui se dit chef de chantier, avait été condamné en mai 1993 par la Cour d'assises du Var à 20 ans de détention pour vol avec arme, arrestation arbitaire accompagnée de torture et attentat à la pudeur. Il a été libéré en juillet 2005. Désormais, les enquêteurs craignent de découvrir d'autres victimes. "On a réussi à l'arracher du milieu, c'était notre véritable urgence. Pour cela, nous avons monté un groupe dédié entre la brigade criminelle et la brigade de répression du proxénétisme, qui a investi le terrain", a confié Rolland Gauze, directeur interrégional de la police judiciaire à La Provence.


    source : http://www.lejdd.fr/cmc//societe/200846/un-violeur-de-prostituees-ecroue_165217.html
     
  4. BOLK

    BOLK Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    309
    Points:
    83
    bien dit

    raha menhom nnit 7erfa wa7da

    allah ya3fo o khlass :rolleyes:
     
  5. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    hadi hiya "bi tasarrof" dyal l3alam!!

    ma 3likch a bba lmgred
     
  6. lmgred

    lmgred Accro

    J'aime reçus:
    54
    Points:
    48
    a khouya kat9tlni had sa7afa b la manipulation dinfos!!
    li baghi ychwh chi 7ed kaychwhou, li bgha ytl3 b 9imt chi 7ed kaytl3
    w 7na 7atina karakiz kantfrjou fihoum
     

Partager cette page