عباس يعلن عدم ترشحه لولاية رئاسية جديدة

Discussion dans 'Info du monde' créé par @@@, 5 Novembre 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Des conseillers du président palestinien Mahmoud Abbas ont déclaré aujourd'hui qu'il n'envisageait pas d'être candidat à sa propre succession.

    La présidentielle palestinienne a été fixée au 24 janvier 2010.

    Mahmoud Abbas, successeur de Yasser Arafat à la tête de l'Autorité palestinienne ainsi que du Fatah, est en perte de vitesse sur fond de rivalité avec le Mouvement de la résistance islamique (Hamas) au pouvoir dans la Bande de Gaza.

    Sa popularité a été encore plus entamée dernièrement par ses décisions concernant un rapport de l'ONU sur les crimes de guerre attribués à Israël pendant l'offensive de l'Etat hébreu sur la bande de Gaza à l'hiver dernier.




    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...36-palestine-abbas-ne-se-representera-pas.php
     
  2. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    رام الله: أبلغ الرئيس الفلسطيني محمود عباس أعضاء اللجنة التنفيذية لمنظمة التحرير الفلسطينية اليوم الخميس انه لن يقبل الترشح لولاية رئاسية ثانية، مشيرا إلى انه يعتقد ان المفاوضات وصلت إلى طريق مسدود اثر رفض الحكومة الاسرائيلية الالتزام بمرجعية واضحة ومحددة للسلام ووقف الأنشطة الاستيطانية بما في ذلك في القدس الشرقية وسط تقديرات بأنه يوجه خطابا الليلة الى الشعب الفلسطيني يعلن فيه قراره هذا


    http://www.elaph.com/Web/Politics/2009/11/500370.htm
     
  3. montassir

    montassir Visiteur

    J'aime reçus:
    8
    Points:
    0
    hnna che3b
     
  4. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
  5. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    المغرب يدعو أبو مازن إلى مواصلة نضاله بالاستمرار في قيادة الشعب الفلسطيني


    دعا المغرب رئيس السلطة الوطنية الفلسطينية السيد محمود عباس (أبو مازن) إلى " مواصلة نضاله المشروع من أجل القضية الفلسطينية، والاستمرار، في هذا الإطار، في ممارسة قيادته المتميزة للشعب الفلسطيني والمطالبة باستئناف فعلي للمفاوضات الفلسطينية - الإسرائيلية على أسس سليمة، عادلة واستشرافية وفق المعايير والمقتضيات المرجعية المعروفة والمرغوبة من طرف المجتمع الدولي.


    وأكدت وزارة الشؤون الخارجية والتعاون ،في بلاغ لها الجمعة، على إثر إعلان السيد محمود عباس عن نيته عدم الترشح لولاية ثانية، أن هذه المعايير تروم، في نهاية المطاف، إقامة دولة فلسطينية مستقلة ذات سيادة داخل حدود الأراضي المحتلة سنة 1967، وقابلة للحياة على جميع المستويات ومتصلة جغرافيا وعاصمتها القدس الشريف.

    وأضاف البلاغ، الذي توصلت به وكالة المغرب العربي للأنباء أن المغرب، إذ يشيد بالالتزام المتميز والدائم للرئيس أبو مازن لفائدة الحقوق الوطنية المشروعة للشعب الفلسطيني الشقيق، ليشاطر كليا، الاستياء الذي يشعر به اليوم الرئيس الفلسطيني أمام جمود الوضع بسبب مواقف الحكومة الإسرائيلية وممارساتها في الأراضي المحتلة، وبمدينة القدس الشريف على الخصوص.

    إن المملكة المغربية، يضيف البلاغ، تعتبر أن تعنت الحكومة الإسرائيلية الحالية، الذي يتعارض بشدة مع أهداف السلام والاستقرار بالشرق الأوسط، لا يجب بأي حال من الأحوال أن يثبط من عزيمة الرئيس محمود عباس، بل على العكس من ذلك، يتعين أن يشكل هذا التعنت حافزا له لمواصلة جهوده الدؤوبة مدعما في ذلك من طرف المجموعة الدولية، والعالم العربي - الإسلامي على الخصوص.



    http://www.map.ma/mapar/politique/6...-627644634639628-62764464164463363764a64664a/
     
  6. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Qui peut remplacer Mahmoud Abbas ?

    [​IMG]



    Les spéculations vont bon train depuis que Mahmoud Abbas a annoncé qu’il ne souhaitait pas briguer un second mandat à la présidence de l’Autorité palestinienne. S’il ne change pas d’avis, nous devrons nous préparer à accueillir un nouveau visage à la table des négociations. Sera-ce l’honorable Mohammed Dahlan [proche de Mahmoud Abbas, soutenu par les Américains ] ? Le président Nasser Al-Qidwa [président de la Fondation Yasser Arafat] ? Ou, pourquoi pas, le prisonnier Marwan Barghouti [symbole de la seconde Intifada] ? Bien que certains estiment que Mahmoud Abbas ne mettra pas sa menace à exécution et finira par se représenter, les noms de successeurs potentiels ont déjà commencé à circuler. Le plus en vue est Mohammed Dahlan, qui est ressorti de la convention du Fatah comme étant le personnage le plus puissant du Comité central du parti.

    Dahlan jouit d’un soutien croissant dans l’opinion publique ainsi que parmi les vieux combattants, qui n’interviennent pas encore à ce stade de la décision. Considéré comme l’une des figures les plus charismatiques du Fatah, il paraît digne d’en prendre le commandement. Il devra toutefois se défendre contre la cabale orchestrée contre lui par le Hamas et les médias radicaux. Ces derniers ont entrepris de détruire sa réputation et en ont fait un personnage hautement controversé. Le stratagème pourrait pousser certains militants du Fatah à se demander si un homme aussi contesté, malgré toutes ses qualités, mérite de les diriger.

    Un autre nom circule, celui d’Abou Maher Ghneim, numéro deux du Fatah et vétéran de Tunisie. De retour dans les territoires palestiniens après de longues années d’exil, il serait le successeur naturel de Mahmoud Abbas, dont il est le bras droit. C’est toutefois le seul avantage qu’il possède sur ses potentiels rivaux. Certaines sources au sein de l’Autorité palestinienne révèlent en effet qu'il n’est pas un animal politique et qu’il n’est certainement pas capable de gouverner l’Autorité palestinienne. Même ses collaborateurs les plus proches indiquent qu’il ne souhaite pas se porter candidat.

    Il a également été question de Nasser Al-Qidwa, ancien ambassadeur de l’OLP (Organisation de libération de la Palestine) auprès des Nations unies et ministre des Affaires étrangères à la retraite. Ses qualités politiques et leur reconnaissance au niveau international constituent ses principaux atouts. Il ne compte pas beaucoup de partisans au sein du Fatah, mais le fait qu’il soit le neveu de l’ancien président Yasser Arafat peut jouer en sa faveur. Toutefois, son manque de soutien institutionnel et ses affinités avec l’aile la plus radicale du parti peuvent nuire à sa candidature.

    Enfin, le dernier candidat éventuel est Marwan Barghouti, ancien chef du Tanzim [bras armé du Fatah] et député du Fatah, actuellement en détention dans une prison israélienne. Les derniers sondages les plus fiables lui accordaient une belle cote de popularité. Il reste une figure très respectée à presque tous les échelons du Fatah comme parmi les militants. Il serait le candidat qui aurait le plus de chances de battre le Hamas, car il est jugé comme un homme capable, incorruptible et fidèle à ses principes. Les seuls obstacles qui se dressent sur son chemin jusqu’à la présidence sont toutefois les barreaux et les geôliers qui le retiennent derrière les murs d’une prison israélienne. Sa candidature perd ainsi beaucoup de sa pertinence et ne manquera pas de susciter de fortes objections au sein du Fatah.



    http://www.courrierinternational.com/article/2009/11/06/qui-peut-remplacer-mahmoud-abbas
     

Partager cette page