مصرع أزيد من 200 شخص في ظرف شهرين

Discussion dans 'Faits divers' créé par @@@, 9 Août 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    تواصل حوادث السير حصد المزيد من الأرواح مع توالي ارتفاع درجة حرارة فصل الصيف، إذ لقي 210 أشخاص مصرعهم، وأصيب 12 ألفا و114 آخرون بجروح، 616 منهم إصابتهم بليغة، في حوادث سير بدنية، وقعت داخل المناطق الحضرية، في ظرف حوالي شهرين (من 1 يونيو إلى 4 غشت الجاري)، حسب إحصائيات لمصالح الأمن.
    وفي ما يخص تفاصيل حوادث السير المسجلة خلال الفترة المذكورة أعلاه، أفادت إحصائيات مصالح الأمن، أن 23 شخصا لقوا مصرعهم، وأصيب 1352 آخرون بجروح، 61 منهم إصاباتهم بليغة، في 1004 حوادث سير بدنية وقعت داخل المناطق الحضرية، خلال الأسبوع الممتد من27 يوليوز الماضي إلى 2 غشت الجاري.

    كما لقي 22 شخصا مصرعهم، وأصيب1341 آخرون بجروح، 63 منهم إصاباتهم بليغة، في 1022 حادثة سير، خلال الأسبوع الممتد من 20 إلى 26 يوليوز الماضي.

    أما الأسبوع الممتد من 13 إلى 19 يوليوز الماضي، فسجل مصرع 25 شخصا، وإصابة 1340 آخرون بجروح، 63 منهم إصاباتهم بليغة، في 1031 حادثة سير.

    أما في الأسبوع الممتد من 6 إلى 12 يوليوز الماضي، لقي 18 شخصا مصرعهم، وأصيب 1379 آخرون بجروح، 76 منهم إصاباتهم بليغة، في 1009 حوادث سير بدنية.

    ولقي 30 شخصا مصرعهم، وأصيب 1345 آخرون بجروح، 69 منهم إصاباتهم بليغة، في 1025 حادثة سير ، وهي أعلى نسبة سجلت خلال فصل الصيف الحالي، في الأسبوع الممتد من 29 يونيو الماضي إلى 05 يوليوز.

    وفي حصيلة الأسبوع الموالي، الممتد من 22 إلى 28 يونيو الماضي، لقي 18 شخصا مصرعهم، وأصيب 1292 آخرون بجروح، 60 منهم إصاباتهم بليغة، في 1005 حوادث.

    كما لقي 26 شخصا مصرعهم، وأصيب 1288 آخرون بجروح، 72 منهم إصاباتهم بليغة، في 991 حادثة سير، خلال الأسبوع الممتد من 15 إلى21 يونيو الماضي.

    وخلال الأسبوع الممتد من 8 إلى 14 يونيو الماضي، سجل مصرع 25 شخصا، وإصابة 1387 آخرين بجروح، 80 منهم إصاباتهم بليغة، في 1024 حادثة سير.

    وشهد الأسبوع الأول من شهر يونيو الماضي، الممتد من 1 إلى 7 منه، مصرع 23 شخصا، وإصابة 1360 آخرين بجروح، 72 منهم إصاباتهم بليغة، في 1031 حادثة سير.



    http://www.almaghribia.ma/Paper/Article.asp?idr=7&idrs=7&id=91672
     
  2. milouky

    milouky ¤~.oOo.~¤

    J'aime reçus:
    256
    Points:
    83
    wa tri9 olla gourna hadi ???!!
    alah ister oy 7fad al jami3
     
  3. miss_clementine

    miss_clementine Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    ya rebi slama
     
  4. demoniak

    demoniak Nothing

    J'aime reçus:
    107
    Points:
    63
    allah i7addar salama, ana dak nhar sma3te fi radio, galou bi anna le passage sous terrain jdid fi m3arif dial bir anzaran , 3raf 46 accidents dans moins de 2 mois a partir de sa date inauguration ,

    hada ghir 2 mois, amma men ba3d ach ghadi itra fih ??
     
  5. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]


    · Les voitures marocaines: 13 fois plus tueuses que les françaises!

    · Au moins dix morts chaque jour!

    · Causes: excès de vitesse, inadvertance des piétons, conduite en état d’ivresse...


    SI tous les jours un génie prend trois de vos immeubles et les écrasent, alors c’est cela la route! Contrôle et sanction mais aussi sensibilisation et prévention sont accentuées durant l’été pour limiter les dégâts.
    L’adoption du projet du code de la route, plus intransigeant avec les contrevenants, vise à réduire l’hécatombe. D’ailleurs, les chiffres alarmants de 2008 en disent long sur ce fléau: 64.715 accidents corporels, 103.069 victimes dont 4.162 tués, 12.992 blessés graves et 85.915 blessés légers (cf. www.leconomiste.com, édition du 8/4/2009).
    Pour les 5 premiers mois de l’année en cours, les chiffres sont un peu moins dramatiques. Les statistiques provisoires du Comité national de prévention des accidents de la circulation (CNPAC) font ressortir une très légère baisse de la sinistralité. Ainsi, il a été dénombré 25.768 accidents corporels de la circulation routière, soit une diminution de 0,69% par rapport à la même période de la période 2008. Mais un nombre supérieur de 14,71% à la moyenne enregistrée aux mêmes périodes 2004-2008, signale le CNPAC.


    Moins d’accidents, mais plus graves


    Une tendance baissière a été aussi relevée dans le nombre des tués (-4,95% soit 1.393), des blessés graves (-10,44% soit 4.237) et des blessés légers (-1,94% soit 32.688). Ce recul peut-être expliqué à la fois par les moyens répressifs et les actions de sensibilisation menées tout au long de l’année. Port de la ceinture obligatoire, multiplication des radars mobiles pour faire respecter les limitations de vitesse, police de proximité… autant de mesures qui ont contribué au changement de conduite sur les routes… mais pas assez!
    Durant le mois de mai 2009, les chiffres font ressortir une augmentation du nombre de tués de l’ordre de 8,52% en comparaison avec mai 2008. Par contre, les accidents, les blessés graves et les blessés légers sont en diminution respective de 1,08% (5.570), 14,43% (919) et 0,98% (7.042).
    Notons que durant les mois de mai, de juillet et août, les routes enregistrent plus d’accidents et de morts, vu l’augmentation de la densité du trafic et des déplacements. En clair, l’été reste toujours la saison la plus meurtrière. Y a-t-il une période où les accidents enregistrent un pic? «Les accidents peuvent avoir lieu à tout moment que ce soit durant la période estivale, le jour de l’an (abus d’alcool notamment), le Ramadan où encore les périodes de l’Aïd... d’où la nécessité d’accroître la vigilance toute l’année», disent les spécialistes.
    L’analyse par régions relève que 9 zones sur 16 ont vu leur nombre des accidents en hausse. 7 autres ont enregistré des baisses pour les 5 premiers mois de 2009, en comparaison avec 2008. Pour cette année encore, c’est la région de Casablanca qui a le triste palmarès avec 6.373 accidents, selon les statistiques de la Direction des routes et de la circulation routière (DRCR). Ce sont 30 cas de plus qui ont été enregistrés par rapport à la même période en 2008. La région Rabat-Salé-Zemmour- Zaer arrive juste derrière la capitale économique dans ce triste palmarès: avec 3.060 accidents, suivie de la région Marrakech-Tensift-Al Haouz (1.999), Tanger-Tétouan (1.841) et Souss-Massa (1.707). C’est la région du Sud qui enregistre un faible taux d’accidents dont Oued Edahab-Laguira (109), Guelmim Essmara (309) et Laâyoune-Boujdor (418) (voir carte).
    Du côté du contrôle et de la répression, les services de sûreté ont infligé, du 20 au 26 juillet, 22.154 contraventions et rédigé 11.270 procès-verbaux qui ont été soumis au parquet général. Près de 10.884 amendes pour plus de 2 millions de DH ont été recouvrées, selon la Direction générale de la sûreté nationale, qui fait état de 7.341 véhicules astreints au dépôt en fourrière municipale et du retrait de 2.300 permis de conduire.
    Y a-t-il un risque similaire au Maghreb? En termes de tués, le Maroc compte 123 victimes de la circulation pour chaque million d’habitants. Il se situe entre la Tunisie (152,8 sinistrés/1 million d’habitants) et l’Algérie (112,8). Malgré un parc automobile et un taux de motorisation très réduit comparativement aux pays industrialisés, le Maroc présente des indicateurs de gravité très élevés. A titre d’illustration, le rapport du nombre de tués rapproché au parc automobile est très édifiant. En prenant le Maroc comme base de comparaison, le CNPAC précise que le véhicule au Maroc tue 13,5 fois plus qu’en France, 18,2 fois plus qu’en Suède, 17,1 fois plus qu’en Royaume-Uni et 9,3 fois plus qu’aux Etats-Unis.
    Un rapport de l’OMS évalue, pour les pays ayant un niveau de développement similaire à notre pays, à près de 1,5% du PIB, soit l’équivalent de 8,6 milliards de DH par an. Toutefois, il importe de souligner que l’indicateur utilisé pour le Maroc est de 2% du PIB, soit l’équivalent de 11,5 milliards de DH par an. En outre, au-delà de l’économie, il y a ces centaines de drames humains… chaque jour. Les chiffres à mai 2009 portent le nombre des accidents de la circulation à un accident par 1.165 habitants. Le nombre des sinistrés est d’environ 9 morts/jour et celui des blessés graves tourne autour de 28/jour.

    --------------------------------------------------------------------------------


    Plus de 10 morts par jour


    Nos routes tuent plus de 10 personnes par jour, plus de 73 personnes par semaine et plus de 319 personnes par mois. Pour 100 accidents, 158 usagers de la route sont tués ou blessés. Ce taux est de 216,6 en rase compagne, d’après les données de l’année 2007 publiées par le CNPAC, les dernières disponibles. Par ailleurs, le taux de gravité mesuré par le nombre de tués et de blessés graves pour 100 accidents a connu une baisse importante de l’ordre de 5,8% en passant de 29,2 en 2006 à 27,6 en 2007. Quant au nombre de tués pour 100.000 habitants, il est de 12,44 personnes en et hors agglomération alors que celui des blessés a été de 271 en 2006 avant de passer à 289,4 en 2007, soit une augmentation de 6,83%


    http://www.leconomiste.com/article.html?a=94972
     

Partager cette page