نجاة أحمدي نجاد من محاولة اغتيال

Discussion dans 'Info du monde' créé par FoX, 4 Août 2010.

  1. FoX

    FoX حديدان آل نهيان Membre du personnel

    J'aime reçus:
    164
    Points:
    63
    [​IMG]

    قال موقع إيراني مقرب من المحافظين إن الرئيس محمود أحمدي نجادي نجا اليوم من محاولة اغتيال بتفجير قنبلة يدوية أثناء مرور موكبه في مدينة همذان غربي البلاد.


    وأوضح موقع "خبر أون لاين. أي أر" الإيراني أن الانفجار وقع عندما كان نجاد يستعد لإلقاء خطاب أمام حشد من مناصريه.
    وذكر المصدر أن نجاد ألقى خطابه حسبما كان مقررا ونقله التلفزيون الرسمي في بث حي.
    ونقلت رويترز عن مصدر رئاسي أن عددا من الجرحى سقطوا في الهجوم.


    المصدر


     
  2. الهنوف

    الهنوف cheval de desert rose ...

    J'aime reçus:
    42
    Points:
    48
    makay9tol gha la3mar..
     
  3. FoX

    FoX حديدان آل نهيان Membre du personnel

    J'aime reçus:
    164
    Points:
    63
    Les services du président iranien Mahmoud Ahmadinejad ont démenti qu’il ait été victime d’une tentative d’attentat ce matin à Hamedan, à l’ouest du pays. L’explosion au passage du convoi serait due à un pétard lancé par un partisan du président, excité par l’évènement.

    C’est le site internet conservateur Khabaronline.ir qui annonçait l’attentat ce matin. Il a finalement modifié sa version.

    L’agence officielle Irna a expliqué en fin de journée qu’“un jeune homme se trouvant dans la foule” massée sur le passage du président avait “allumé un pétard pour manifester sa joie. “Malheureusement certains médias iraniens ont décrit ce pétard inoffensif comme une grenade, suscitant la confusion”, a ajouté Irna.

    L’opposition iranienne en exil s’interroge sur la signification de cet évènement : ne serait-ce pas un faux attentat monté par la présidence pour se renforcer ? Quoiqu’il en soit, elle craint l’exploitation qu’en fera le pouvoir, qui pourrait en profiter pour donner un tour de vis supplémentaire, d’autant qu’il y a quelques jours, le président avait accusé Israël de chercher à l’abattre.

    Mais l’hypothèse du simple pétard est plausible. Certains Iraniens fabriquent en effet parfois eux-mêmes de puissants pétards artisanaux à l’occasion des événements heureux, notamment pour célébrer les fêtes de nouvel an. Ces engins bruyants pouvant atteindre la taille d’une balle de tennis sont chaque année la source de nombreux accidents contre lesquels les autorités mettent régulièrement la population en garde.

    Les blessés annoncés par certaines télévisions n’existent donc pas. L’explosion si elle a fait peur, y compris au président, n’a touché personne et n’a fait aucun dégât.

    Certains médias affirment que le lanceur de l’engin a été arrêté, mais là encore, c’est la confusion. Le pétard est parfois qualifié de “bombe sonore artisanale” ou de “grenade artisanale”.


    Source
     

Partager cette page