نوبل للفيزياء لعالمين من أصول روسية بجامعة مانشستر

Discussion dans 'Scooooop' créé par @@@, 5 Octobre 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]
    Andre Geim, 52 ans, et Konstantin Novoselov, 36 ans, ont obtenu le prix Nobel de Physique 2010.


    في اليوم الثاني من أسبوع جوائز نوبل، التي تشمل مجالات عدة، منحت الأكاديمية الملكية السويدية جائزة نوبل للفيزياء لأستاذين بجامعة مانشستر في إنجلترا.

    وأشارت اللجنة المسؤولة عن الجائزة إلى أنها منحت العالمين من أصول روسية، الهولندي، أندريه غييم، والبريطاني قنسطنطين نوفوسيلوف، الجائزة وذلك لتجاربهما المتطورة في مجال مادة "الغرافين"
    Graphene
    ثنائية الأبعاد، التي تعتبر شكلاً من أشكال الكربون.



    http://arabic.cnn.com/2010/scitech/10/5/nobel.physics/index.html
     
    1 personne aime cela.
  2. BOLK

    BOLK Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    309
    Points:
    83
    ayeeeeh nass dial 3ilm o 3olom....

    c pour quand noble pour Mr zamzami <D
     
  3. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Les premiers travaux sur le graphène de ces deux scientifiques de l'université de Manchester ont été publiés en 2004. Ils avaient réussi à obtenir une feuille de graphène à partir de graphite, qui n'est rien d'autre que la structure cristalline de carbone qui compose les mines de crayons. "Le graphite est composé de 'feuilles' de carbone d'une épaisseur d'un atome", explique Mark Goerbig chercheur au CNRS, au laboratoire de physique du solide. Andre Geim, 51 ans, et Konstantin Novoselov, 36 ans, sont les premiers à avoir réussi à "éplucher du graphite pour obtenir du graphène", selon les mots du chercheur. Depuis lors, le nombre d'équipes scientifiques travaillant sur ces résultats a crû exponentiellement, suscitant une avalanche de publications dans les revues, tant sur l'aspect fondamental que sur ses possibles applications.

    PROPRIÉTÉS INHABITUELLES

    "On s'est aperçu que le graphène avait des propriétés inhabituelles en matière de mobilité des électrons", rappelle M. Goerlig, qui précise que ces derniers "ne se comportent pas vraiment comme dans les autres matériaux". Ces propriétés ouvrent de nouvelles perspectives pour "les phénomènes décrits par la physique quantique", s'est réjoui le comité Nobel.

    Il devrait permettre de "créer de nouveaux matériaux et de produire des composants électroniques innovants", imagine le comité Nobel, qui prédit en particulier que "les transistors au graphène seront substantiellement plus rapides que ceux conçus à partir de silicone afin d'obtenir des ordinateurs plus efficaces". Les applications pourraient également concerner les domaines des écrans tactiles ou des panneaux solaires.

    RÉSISTANCE

    Outre ses propriétés électroniques, le graphène est également très résistant. Selon M. Goerlig, "quand les matériaux sont purs, les lisaisons entres ses atomes sont très fortes car il n'y a pas d'impuretés". Des équipes travaillent déjà pour créer, à partir du graphène, des "objets" très résistants, fins et légers qui révolutionneront les avions, les satellites et bien d'autres domaines.

    Depuis les premiers travaux et l'isolation de cette couche d'atomes de carbone au moyen d'une sorte de scotch, les techniques ont évolué. Des moyens plus aboutis permettent désormais d'obtenir des feuilles de graphène relativement grandes, "de la taille d'un écran d'ordinateur", souligne M. Goerbig. Ce qui ouvre la voie à de futures applications du graphène dans le quotidien



    http://www.lemonde.fr/planete/artic...urs-travaux-sur-le-graphene_1420423_3244.html
     

Partager cette page