Adoption d’un décret pour le recrutement des diplômés chômeurs

Discussion dans 'Scooooop' créé par rayaning, 26 Février 2011.

  1. rayaning

    rayaning Accro

    J'aime reçus:
    62
    Points:
    48
    Adoption d’un décret pour le recrutement des diplômés chômeurs

    Le dossier des diplômés chômeurs est sur la voie d’être résolu comme promis par l’Exécutif il y a quelques semaines. Un décret

    permettant aux administrations publiques et aux collectivités locales de recruter directement les titulaires d’un diplôme supérieur sans concours vient d’être adopté, hier, par le Conseil du gouvernement. Ce texte est valable jusqu’en décembre 2011.


    Il s’agit d’une année exceptionnelle et transitoire pour faire intégrer les diplômés dans la fonction publique (échelle 11). Le recensement des groupes a déjà eu lieu. Les premiers diplômés seront admis à partir de mars prochain. L’idée est de pouvoir régler ce dossier épineux d’une manière progressive. C’est ce qu’a tenu à souligner le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Khalid Naciri, dans un point de presse à l’issue du Conseil du gouvernement.

    Dans une déclaration à la presse, le ministre chargé des Relations avec le Parlement, Mohamed Saâd Alami, a souligné qu’en 2011, le gouvernement a pris la décision de doubler le quota de postes réservés à cette catégorie qui est, en temps normal, de l’ordre de 1100 postes. De nouvelles opportunités seront créées à travers tant les établissements publics que le secteur privé.Sur un autre registre, le Conseil du gouvernement a discuté la situation en Libye en affichant son inquiétude des derniers développements « Le gouvernement exprime son profond regret et grande consternation de la détérioration de la situation dans ce pays frère à cause de l’utilisation excessive de la force à l’encontre des manifestations populaires, alors que le traitement aurait pu être pacifique».

    Le gouvernement marocain rejette l’utilisation de toute forme de violence et espère que la Libye pourra dépasser, le plus tôt possible, cette étape critique préserver les intérêts légitimes du peuple libyen et garantir la sécurité et la stabilité de la région. En effet, le Maroc estime que les évènements en Libye ne concernent pas seulement ce pays mais ils portent atteinte à la stabilité de la région et notamment le Sahel et le Sahara qui affrontent plusieurs défis liés aux menaces sécuritaires. Des contacts sont en cours avec l’ambassade du Maroc et les deux consulats pour le transfert des Marocains résidant dans ce pays. Certains d’entre eux sont arrivés en Tunisie et en Egypte. « Selon des informations, le nombre des victimes parmi les ressortissants marocain aurait atteint trois. Nous sommes en train de faire des recherches pour s’en assurer», explique le responsable gouvernemental.

    Par Jihane Gattioui | LE MATIN
     

Partager cette page