1/4 de finale,

Discussion dans 'Autres Sports' créé par mounir177, 5 Février 2006.

  1. mounir177

    mounir177 Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    ovenpick Heliopolis Hôtel. Il est 16h 45. Dans un quart d'heure, Henri Michel le coach des Eléphants sera face à la presse.

    Environ cent journalistes de la presse nationale et internationale attendent dans la salle Néfertiti aménagée par la cellule de communication de la Fédération ivoirienne de football pour abriter cette rencontre. Dehors dans le hall, les clients et les visiteurs déambulent. Soudain, un homme, bagages en bandoulière fait son entrée dans le hall de Movenpick Heliopolis Hôtel. "Aruna est là les gars", s'écria un journaliste qui a bien reconnu le joueur. Ce dernier informe ceux des journalistes qui avaient déjà pris place dans la salle de conférence. Certains croient à une farce. D'autres, essentiellement des journalistes ivoiriens, laissent entrevoir leur joie à l'annonce de cette nouvelle même si ceux-ci attendaient de voir d'abord le joueur et surtout de savoir s'il est en possession de toutes ses forces avant d'exprimer leur joie. On assiste alors à un petit mouvement dans la salle de conférence. Le temps de sortir de la salle pour vérifier l'information, le joueur lui n'était plus dans le hall. Il est déjà monté dans sa chambre d'hôtel. Cependant, les personnes qui étaient présentes à son arrivée, ont confirmé la présence d'Aruna Dindané sur les bords du Nil. Quelques minutes après, les journalistes qui étaient dans le hall regagnent la salle Nefertiti, suivis d'Henri Michel, l'entraîneur des Eléphants et de Jean Claude Djakus, membre de la cellule de communication de la FIF. La conférence peut commencer. Face aux journalistes, le technicien français s'est prononcé sur la rencontre qui opposera les Eléphants aux Lions demain au Military Stadium du Caire, dans le cadre des quarts de finale de la CAN. Selon Henri Michel, ce sera un match de haut niveau entre deux équipes qui nourrissent l'ambition d'aller le plus loin possible dans cette compétition. Comment a-t-il préparé cette rencontre et surtout comment compte-t-il l'aborder ? L'entraîneur en chef des Eléphants dit avoir mis tous les atouts de son côté pour dérouter les Lions en reconnaissant toutefois que la tâche ne sera pas facile. "Lors des éliminatoires de la CAN et du Mondial, cette équipe nous a battus à deux reprises. Le match de demain est placé sous le signe de la revanche pour les deux équipes. D'une part, les Camerounais voudront démontrer que leur élimination en coupe du monde n'est qu'un accident de parcours. Quant à nous, nous chercherons à laver le double affront que nous ont fait subir les Camerounais à Yaoundé et à Abidjan. Actuellement, les Camerounais sont dans un meilleur état d'esprit. Mais, cela ne nous perturbe pas. Nous allons nous battre", a dit Henri Michel qui a par ailleurs indiqué que la clé de ce match se trouve dans le secteur médian. "C'est l'équipe qui gagnera la bataille du milieu du terrain qui remportera la victoire", a-t-il précisé. Henri Michel s'est abstenu de dévoiler sa stratégie. Cependant, il a indiqué qu'il jettera toutes ses forces dans la bataille. "J'alignerai la meilleure équipe possible. Surtout, je mettrai en place un plan anti-Cameroun", a-t-il déclaré. Henri Michel est donc confiant. Et avec lui, toute son équipe qui va faire les derniers réglages ce matin au stade d'Arab Contractor.
    Kanga Rovia


    http://www.eburneanews.net/eb.asp?menu=&id=47765
     

Partager cette page