13j : Lorient garnit les filets

Discussion dans 'France' créé par simo160, 7 Novembre 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Le duel des deux ports de pêche a tourné à l'avantage de Lorient, qui a réalisé le carton de la soirée face à Boulogne-sur-Mer, balayé 5-0 au Moustoir lors de la 13e journée. Au classement du Championnat de France, les Merlus sont cinquièmes ! Les Boulonnais sont relégables.

    LORIENT - BOULOGNE-SUR-MER : 5-0
    Buts : Gameiro (33e, 47e), Vahirua (45e), Ducasse (52e), Amalfitano (90e) pour Lorient

    Des buts à la pelle, un match bien maîtrisé et une défense boulonnaise absente : il n'en fallait pas plus pour permettre à Lorient de réaliser le score fleuve de la soirée, en écrasant Boulogne (5-0). L'entame de match était pourtant à l'avantage des visiteurs, trop approximatifs pour porter véritablement le danger devant les buts d'Audard. Moussilou (5e), Moreira (10e) et Cuvillier (22e) se mettaient en évidence mais sans plus. Sous une pluie battante, Lorient laissait passer l'orage et sortait la tête de l'eau à la demi-heure de jeu. Les occasions de Gameiro (27e) et Vahirua (31e) n'étaient pas des pétards mouillés, bien au contraire, mais annonciatrices d'un tsunami breton !

    Kévin Gameiro, le meilleur buteur lorientais (4 buts) et meilleur passeur (4 passes), trouvait le premier le chemin des filets à la suite d'une magnifique passe d'Amalfitano. Sa balle piquée était imparable pour Koné (1-0, 33e). Touché au moral après un début de match encourageant, Boulogne se laissait saborder peu avant la pause. A la suite d'une perte de balle de Ramaré, Vahirua profitait de l'aubaine et trompait Koné, trop lent à se détendre sur cette action (2-0, 45e). Au retour des vestiaires, Soumaré perdait ensuite le ballon dans l'axe. Ducasse n'en demandait pas tant et servait Gameiro pour un doublé (3-0, 49e).


    Lorient va partir au "Vert"

    Grâce à une meilleure maîtrise collective et un jeu court sans faille, Lorient continuait de pousser. Sur un coup-franc dangereux à l'entrée de la surface, Ducasse voyait son tir contré par Vahirua (4-0, 58e). Décidément, Boulogne buvait le calice jusqu'à la lie. En toute fin de match, Amalfitano, intenable sur son côté droit, reprenait instantanément un corner lorientais (5-0, 90e). Sous l'eau, le public lorientais gratifiait ses héros d'une ola.

    A Boulogne, ce résultat est le plus gros naufrage de la saison. Conséquence, les hommes de Laurent Guyot, très abattu après le match, plongent sous la ligne de flottaison (18e). A Lorient, par contre, c'est grand soleil avec une cinquième place provisoire, une ligne offensive parmi les plus séduisantes de L1 (Gameiro, Vahirua, Amalfitano, Diarra) et un avenir qui s'annonce plein de promesses avec un déplacement à Saint-Etienne le 22 novembre.

    LA DECLA : Christian Gourcuff (entraîneur de Lorient)

    "Cela fait sûrement très longtemps que l'on n'a pas mené 4-0 à une demi-heure de la fin. Mais l'histoire d'un match est toujours complexe. Pendant dix minutes, en première mi-temps, on a été en proie au doute. Une fois le premier but marqué, la machine s'est mise en marche. On a vu une équipe qui a déroulé son football, ce qui a été facilité par un adversaire qui avait un peu laissé tomber. C'est beaucoup plus simple de jouer à 3-0 qu'à 0-0. On a une équipe généreuse, qui a toujours envie de jouer, même si elle ne maîtrise pas toujours tout."


    Eurosport
     

Partager cette page