13j : Saint-Etienne se reprend

Discussion dans 'France' créé par simo160, 7 Novembre 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    En s'imposant (0-1) contre le cours du jeu à Nancy grâce à un but de Payet, Saint-Etienne a mis un terme à sa série de trois défaites consécutives. Les Verts, bien aidés par un Janot des grands soirs, s’éloignent de la zone de relégation. Nancy ne confirme pas à domicile.

    NANCY- SAINT-ETIENNE : 0-1
    But : Payet (71e)


    Gagner sans dominer : c'est la leçon que Saint-Etienne a donné aux Nancéiens. Pourtant, les choses avaient bien mal commencé. Alain Perrin a dû composer avec un groupe limité par les nombreux absents : Matuidi (cheville), Benalouane (lumbago) et Rivière (grippe A) se sont ajoutés cette semaine à la longue liste des blessés. Le latéral gauche stéphanois, Varrault, a rejoint lui aussi l’infirmerie à la 15e minute du match remplacé par Dos Reis. C’est donc avec une défense inédite que Saint-Etienne est venu défier son adversaire du soir. Nancy, pour sa part, dispose d’un groupe complet mis à part du côté des gardiens : Gregorini est le seul portier présent sur la feuille de match suite aux forfaits de Bracigliano, Lapeyre et Pillot. L’équipe lorraine voulait confirmer avec une troisième victoire consécutive.

    Hadji montre le chemin que doivent prendre les hommes de Pablo Correa en s’essayant à la frappe dès la 2e minute de jeu. Les Lorrains dominent le début de rencontre, bien aidés par une défense stéphanoise très hésitante. Les Verts se contentent de jouer en contre et de repousser plus ou moins adroitement les offensives des locaux. Mieux encore, les hommes d'Alain Perrin installent un faux rythme dans la partie qui gêne les Nancéiens, pourtant dominateurs.

    Un Janot des grands soirs...

    Au retour des vestiaires, même son de cloche, les joueurs semblent repartir sur les mêmes bases qu'en première période. Nancy, en manque de réussite, pêche dans le dernier geste et laisse plus de place aux contres adverses. Les visiteurs asphyxiés semblent mal en point mais Landrin mène la révolte à 71e minute. L’ancien Parisien reprend un ballon perdu au milieu de terrain par Féret, le transmet à Payet qui fait la différence en trompant Gregorini d’une frappe puissante du droit (0-1). Les Stéphanois, galvanisés par ce but, se montrent de plus en plus dangereux.

    Les joueurs de Pablo Correa n'abdiquent pas et livrent leurs dernières forces en fin de match pour tenter de revenir. C’était sans compter sur Jérémie Janot, auteur d’une très belle performance. Le portier a multiplié les arrêts de grande classe et a contribué en partie au succès des siens ce soir. Saint-Etienne offre à son entraîneur une victoire très importante pour la suite de la saison, ainsi qu’une cage inviolée à l’extérieur : une première sous l’ère Perrin. Défense surprenante, donc.

    LA DECLA : Alain Perrin (entraîneur de Saint-Etienne)

    "Il y a des séries qui ne s'expliquent pas. Comme quoi, le foot... C'est le même scénario que la saison dernière avec une défaite à domicile que nous arrivons à compenser par un succès à Nancy. Je pense qu'au niveau des occasions, nous avons subi les événements, surtout en première période. Nous avons manqué d'impact dans la récupération du fait de l'organisation de Nancy. Mais notre priorité était de ne pas prendre de but. Cela fait très longtemps, depuis le début de la saison, que nous disputons des matches que nous dominons mais dans lesquels nous nous faisons contrer. Ici, nous nous sommes contentés de défendre mais avec beaucoup de solidarité. Je suis content d'avoir pris les trois points à Nancy mais cela compense à peine les deux défaites à domicile".


    Source
     

Partager cette page