148 tombes musulmanes profanées dans un cimetière militaire près d'Arras

Discussion dans 'Scooooop' créé par ringo, 7 Avril 2008.

  1. ringo

    ringo Accro

    J'aime reçus:
    196
    Points:
    63
    ABLAIN-SAINT-NAZAIRE (AFP) - 148 tombes musulmanes du cimetière militaire Notre-Dame-de-Lorette, d'Ablain-Saint-Nazaire près d'Arras, ont été profanées dans la nuit de samedi à dimanche, suscitant une condamnation unanime un an après des faits similaires.
    (Publicité)

    A l'instar d'autres membres du gouvernement, le président Nicolas Sarkozy à dénoncé un acte relevant du "racisme le plus inadmissible qui soit" et a souhaité que "les auteurs soient punis comme ils le méritent".

    Les inscriptions injurieuses, découvertes dimanche matin, "visent directement l'islam et elles insultent gravement Mme Rachida Dati, garde des Sceaux. Une tête de porc a même été pendue à l'une des tombes", a expliqué à l'AFP le procureur de la République d'Arras, Jean-Pierre Valensi.

    Mme Dati a condamné la profanation dénonçant un "acte profondément inadmissible" et a par ailleurs demandé "au procureur de la République d'identifier les auteurs de cet acte odieux et de les poursuivre avec la plus grande fermeté".

    Le Premier ministre, François Fillon, comme la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie, a exprimé son "indignation" et "condamné avec la plus grande fermeté" ces actes.

    Le secrétaire d'Etat à la Défense et aux Anciens combattants, Jean-Marie Bockel devait se rendre sur les lieux afin de témoigner de sa "solidarité avec la communauté ainsi meurtrie".

    La profanation intervient "presque un an jour pour jour après des faits similaires" dans la même nécropole militaire, a rappelé M. Valensi.

    Dans la nuit du 18 au 19 avril 2007, 52 tombes du carré musulman de ce cimetière où reposent des combattants de guerre de 1914-18 avaient été couvertes d'inscriptions nazies, de croix gammées et celtiques.

    A la suite de la première profanation, deux jeunes hommes de 18 et 21 ans avaient été condamnés à deux ans de prison, dont un ferme, et un mineur de 16 ans à sept mois de prison dont cinq mois et demi avec sursis.

    De son côté, le Parti socialiste a exprimé "colère et indignation" exigeant que "tous les moyens soient mis en oeuvre pour retrouver les auteurs" et "des sanctions exemplaires".


    Des représentants de la communauté musulmane se sont rendus sur place.

    "C'est honteux de voir cela. Quand il n'y a plus de respect c'est une catastrophe", a déclaré à la presse la président régional du culte musulman Bahssine Saaidi.

    Amar Lasfar, le recteur de la mosquée de Lille-Sud a estimé que cet acte portait atteinte aux "morts tombés pour la France, (aux) valeurs dont nous jouissons aujourd'hui, la démocratie, le respect de l'autre, la tolérance".

    "C'est un geste odieux, scandaleux, qui jette l'opprobre sur l'ensemble des musulmans (...). Leurs auteurs sont des gens minables qui ne méritent que le mépris et la condamnation nationale", a déclaré Dalil Boubaker, le recteur de la Mosquée de Paris.

    L'indignation était également vive chez les gardes d'honneur du cimetière. "Quand on voit ce qui se passe vis-à-vis des gens qui sont enterrés là, qui sont venus combattre pour nous, ça fait mal", déplore Michel Haute, président des gardes d'honneur.

    Inauguré en 1925, le cimetière est un jardin de 13 hectares, planté de croix commémorant notamment les combats de 1915, à l'un des endroits les plus disputés du front occidental au début de la première Guerre mondiale.

    40.000 combattants environ y reposent dont la moitié dans des tombes individuelles. Le carré musulman compte 576 tombes orientées vers La Mecque.


    Source:
     
  2. SuZiTaToh

    SuZiTaToh ❤❤❤❤

    J'aime reçus:
    223
    Points:
    0
    Bah quoi mal9aw maydiirooo mshaw 3and elmawttaa[36h]la7awla wala 9awta ila billahhh!

    Elmohim, mahma ydiroo ghadi yji nhar ili ghadi yshofo fih la vrai vérité

    Merci pour l'info
     
  3. alexander

    alexander Weld Azrou Membre du personnel

    J'aime reçus:
    230
    Points:
    63
    j ai lu ca sur Aljazeera, c est vraiment choquant de voire a quel point le racisme est arrive en France.
     
  4. mellaite

    mellaite Visiteur

    J'aime reçus:
    86
    Points:
    0
    le racisme existe depuis tjrs en France; pour le savoir tu n'a que lire l'histoire, mais ils mette tjrs des produit de maquillage sur le visage de cette vielle France pour que les autre ne voient rien .
     
  5. ahermoumou

    ahermoumou Bannis

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    c'est un acte raciste à condamner vivement.
     
  6. ChA3nOuNa

    ChA3nOuNa Visiteur

    J'aime reçus:
    49
    Points:
    0
    Indignation après une nouvelle profanation du carré musulman du cimetière militaire

    Nicolas Sarkozy a exprimé dimanche "sa profonde indignation" après la nouvelle dégradation, "dans des conditions particulièrement sordides", de stèles du carré musulman de la nécropole nationale de Notre Dame de Lorette, à Ablain-Saint-Nazaire dans le Pas-de-Calais. Près de 150 tombes ont été dégradées avec des inscriptions insultant l'islam et visant également la garde des Sceaux Rachida Dati.

    "Cet acte relève du racisme le plus inadmissible qui soit et le président de la République partage la douleur de toute la communauté musulmane de France", a-t-il dénoncé dans un communiqué diffusé par l'Elysée. "Mais cet acte odieux porte aussi atteinte à la mémoire de tous les combattants de la Première guerre mondiale, au-delà des confessions de chacun".

    Le Premier ministre François Fillon a également fait part dimanche de son "indignation", condamnant "avec la plus grande fermeté ces actes révoltants qui insultent la mémoire de tous les anciens combattants".

    Nommément visée par les inscriptions, Rachida Dati a condamné un acte qui "porte atteinte à la mémoire des morts, à la mémoire des anciens combattants qui ont donné leur vie pour la France et par sa connotation raciste, il attaque les valeurs de la République et insulte tous les Français". La garde des Sceaux a "demandé au procureur de la République d'identifier les auteurs de cet acte odieux et de les poursuivre avec la plus grande rigueur".

    Avant de se rendre sur place dans l'après-midi, le secrétaire d'Etat chargé des anciens combattants, Jean-Marie Bockel, a dénoncé sur RTL une "profanation inqualifiable" qui constitue une "insulte aux combattants musulmans de la Grande guerre", "une insulte à l'ensemble des combattants musulmans qui se sont battus pour notre pays dans toutes les guerres", "une insulte à l'ensemble du monde combattant", et "une insulte à l'ensemble de nos compatriotes musulmans". "Je ne parlerai même pas des attaques ad nominem à l'encontre de notre collègue du gouvernement Rachida Dati qui sont à proprement parler abjectes", a-t-il ajouté.

    Le Parti socialiste a condamné "fermement" les dégradations. "En s'en prenant aux sépultures de soldats morts pour la France, et en insultant le Garde des Sceaux, c'est à la République elle-même, et donc à nous tous, que les profanateurs se sont attaqués", déclare le porte-parole du PS Julien Dray dans un communiqué.

    Le recteur de la mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, qui était de passage dans la région Nord-Pas-de-Calais, a dit avoir été témoin de la "très vive émotion de la communauté musulmane". "Nous constatons que cet acte d'islamophobie est particulièrement abject et ignoble et attendons des pouvoirs publics de faire toute la lumière sur des actes inadmissibles", a-t-il conclu dans un communiqué.

    Dans un communiqué, l'Union des étudiants juifs de France (UEJF) s'est dite "attristée et indignée" et à fait part de sa "profonde solidarité" avec les familles concernées et la "communauté musulmane dans son ensemble".

    Les dégradations ont été découvertes par des promeneurs dimanche matin à "une date qui est quasiment la date anniversaire" des dégradations qui avait déjà visé l'an dernier le même carré musulman du cimetière militaire, a rapporté le procureur de la République d'Arras Jean-Pierre Valensi, interrogé sur France-Info.

    "Cent-quarante-huit tombes ont été atteintes avec la spécificité c'est que l'islam est particulièrement visé d'une part, d'autre part, Madame Rachida Dati est nommément visée et enfin ce qui m'apparaît d'une gravité tout à fait significative, une tête de porc à moitié coupée" a été suspendue à une des tombes, a-t-il expliqué. Les inscriptions sur les stèles comportaient "des injures" contre l'islam et contre la garde des Sceaux Rachida Dati. "De gros moyens sont déployés pour ratisser le terrain et rechercher tous les indices qui permettent" d'identifier les auteurs, a-t-il souligné.

    Le carré musulman du cimetière militaire avait été victime de dégradations dans la nuit du 18 au 19 avril dernier. Des inscriptions nazies et des symboles skinheads avaient été peints sur une cinquantaine de stèles et un ossuaire de soldats musulmans.

    En mai, deux majeurs avaient été condamnés à deux ans d'emprisonnement dont un an ferme et un mineur de 16 ans à sept mois de prison dont un mois et demi ferme pour ces dégradations. Ils avaient tous trois reconnus avoir agi par haine raciale pour heurter symboliquement la communauté musulmane, exprimant toutefois de vifs regrets lors de leur procès.

    Plus de 30.000 soldats tués lors de la Première Guerre mondiale sur les champs de bataille de l'Artois reposent dans le cimetière militaire Notre-Dame de Lorette. AP

    sources: latribune.fr
     
  7. فارس السنة

    فارس السنة لا اله الا الله

    J'aime reçus:
    326
    Points:
    83
    ساركوزي يستنكر تدنيس مدافن مسلمي فرنسا

    [​IMG]
    باريس فتحت تحقيقا قضائيا في حادث تدنيس مدافن المسلمين في نوتردام دي لوريت

    ندد الرئيس الفرنسي نيكولا ساركوزي بتعرض أكثر من مائة مدفن للمسلمين في مقبرة عسكرية بشمال فرنسا للتدنيس، ووصف الحادث بأنه عمل "عنصري لا يمكن قبوله".

    وعبر الرئيس الفرنسي في بيان عن مشاطرته مسلمي فرنسا ألمهم, معتبرا أن هذا العمل "البغيض" يمثل مساسًا بذكرى جميع الذين قاتلوا في الحرب العالمية الأولى بغض النظر عن الطوائف التي ينتمون إليها.

    وذكر البيان أن ساركوزي ينتظر نتائج التحقيق القضائي, مشيرا إلى أن الرئيس يأمل أن يكون ذلك سريعا "من أجل معاقبة مرتكبي هذا العمل".

    وبدوره عبر رئيس الوزراء الفرنسي فرنسوا فيون عن "سخطه" و"إدانته الشديدة" لعملية التدنيس, وقال النائب العام الفرنسي جان بيار فالنسي إن الكتابات تستهدف الإسلام مباشرة.

    كما أشارت وزيرة العدل رشيدة داتي المغربية الأصل إلى أن رأس خنزير علق على أحد المدافن.

    من جهتها قالت جماعة "الحركة ضد العنصرية ومن أجل الصداقة بين الشعوب" إن التدنيس الأخير للمقابر أظهر أن "معاداة الإسلام" تتأصل في فرنسا.

    وكانت الشرطة الفرنسية قد أعلنت في وقت سابق أن "مخربين" دنسوا 148 من مقابر نوتردام دي لوريت في القطاع الذي يخص المسلمين من مقبرة عسكرية بشمال فرنسا وعلقوا رأس خنزير على أحدها.

    وتأتي أعمال التدنيس بعد نحو عام من قيام شبان برسم نقوش نازية وصلبان معقوفة على مقابر مسلمين في هذه المقبرة الواقعة في بلدة أبلان سان نازير.

    يشار في هذا الصدد إلى أن نوتردام دي لوريت هي إحدى أكبر المقابر الفرنسية العسكرية التي ترجع للحرب العالمية الأولى, وقد أقيمت على موقع لإحدى المعارك حيث قتل كثير من الجنود الفرنسيين والألمان بين أكتوبر/تشرين الأول من عام 1914 وأكتوبر من عام 1915.

    وخلال الحرب العالمية الأولى عبأت فرنسا نحو 600 ألف من رعاياها في المستعمرات من بينهم كثير من المسلمين من الجزائر وتونس قتل منهم 78 ألفا، وقتل 1.2 مليون جندي فرنسي إجمالا خلال الحرب.

    ويعيش بفرنسا حاليا نحو خمسة ملايين مسلم يمثلون أكبر طائفة مسلمة في أوروبا, ويشكلون 8% من السكان

    http://www.aljazeera.net/NR/exeres/714EC114-B312-4DD9-8156-CCF4655A1B61.htm
     

Partager cette page