16ème festival mondial de la jeunesse

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 14 Août 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    L'ambassade du Maroc demande aux autorités vénézuéliennes d'assurer la sécurité de la délégation marocaine
    L'ambassade du Maroc à Caracas a adressé, jeudi, une note verbale aux autorités vénézuéliennes compétentes afin d'assurer, à partir de ce jour et durant toute la période restante du 16ème festival mondial de la jeunesse et des étudiants, la sécurité physique de tous les membres de la délégation marocaine participant à ce festival et ce, suite aux provocations et actes d'agression dont a été victime, mercredi, la délégation marocaine de la part des représentants de l'Algérie et des éléments du "polisario".

    Un communiqué de l'ambassade du Maroc à Caracas parvenu, vendredi à la MAP, précise que lors d'un atelier animé par les mercenaires du "polisario" et les délégués algériens, ces derniers ont refusé de donner la parole, excepté à deux représentants marocains, à d'autres concitoyens qui voulaient intervenir pour "démasquer les mensonges et les allégations du +polisario+ et ont agressé physiquement et verbalement nos compatriotes".


    Ainsi, poursuit le communiqué, Mme Saadia Ait Bouali, professeur universitaire et membre du Parti de l'Istiqlal a été agressée par un représentant algérien qui a proféré des injures et des insultes obscènes à son encontre, tandis qu'un autre algérien lui a lancé au visage une bouteille d'eau.



    De son côté, M. Ali Najjab, pilote et ancien détenu dans les camps de Tindouf pendant plus de 25 ans, a été empêché par les algériens de terminer son intervention dans laquelle il voulait relater son expérience personnelle comme ex détenu et les tortures et sévices dont il a été victime, ainsi que la situation dégradante et inhumaine dans laquelle vivent les Marocains encore détenus et les séquestrés dans les camps de Tindouf.


    De même, M. Najjab a été victime d'une agression physique de la part des algériens et du "polisario" et n'a dû son salut qu'à l'intervention d'un agent chargé de la sécurité qui a pu l'évacuer de la salle de conférences.


    Suite à ces incidents, l'ambassadeur du Maroc à Caracas a tenu une réunion avec les membres de la délégation marocaine au cours de laquelle il leur a conseillé de garder leur calme et de ne pas céder aux provocations tant de l'Algérie que du "polisario", surtout que ces derniers n'ont pas encore oublié l'échec qu'ils ont essuyé lors de la cérémonie d'ouverture du festival, quand le Président Hugo Chavez avait reçu le drapeau marocain des mains du délégué du Maroc, alors que leurs représentants ont été empêchés d'accéder à la tribune présidentielle.


    Dans cette note verbale, ajoute le communiqué, l'ambassade du Maroc a également avisé les autorités vénézuéliennes compétentes que M. Ali Najjab devait animer, jeudi, une conférence au sujet des détenus marocains à Tindouf et leur a demandé d'assurer la sécurité et l'intégrité physique des membres de la délégation marocaine.



    Source: MAP
    MERCI FASSI!!
     
  2. aghanja

    aghanja Citoyen

    J'aime reçus:
    16
    Points:
    38
    Re : 16ème festival mondial de la jeunesse

    pas de video/media concernant cet incident ? si non nos medias sont inertes kimma dima ....
     

Partager cette page