16.000 projets et 4 millions de bénéficiaires de l'INDH depuis 2005

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 20 Mai 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Plus de 4 millions de personnes ont bénéficié de quelque 16.000 projets depuis le lancement de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) en 2005 .
    Quelque 4 millions de citoyens ont bénéficié de 16.000 projets, d'un coût global de 9,4 milliards dh au niveau national, depuis le lancement en 2005 de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), a annoncé le secrétaire général du ministère du Développement social, de la Famille et de la Solidarité, M. Ahmed Lamrini.
    Le responsable, qui s'exprimait lundi à Fès, dans le cadre d'une rencontre à l'occasion du 4-ème anniversaire de l'INDH, a indiqué que des progrès notables ont été réalisés en matière d'amélioration des conditions de vie des Marocains entre 2005 et 2008, précisant que le taux de pauvreté a baissé durant cette période pour se stabiliser à 9 % au lieu de 14 % auparavant.
    Depuis son lancement le 18 mai 2005 par le Roi Mohammed VI, l'INDH "chantier de règne ouvert en permanence", est devenue au fil du temps une réalité palpable qui profite à de larges franges de la société marocaine dans les différentes régions du Royaume, a-t- il poursuivi.
    Après avoir fait la lumière sur les mécanismes de la bonne gouvernance mises en place par l'INDH, le responsable a fait savoir que quelque 11.000 hommes et femmes ont été mobilisés dans le cadre des commissions relevant de différentes préfectures du Royaume.
    Cette rencontre a connu la participation notamment des élus, des chefs de division, des experts universitaires et des composantes de la société civile et du secteur privé qui ont procédé au cours de différents ateliers à débattre de la thématique de la pérennité des projets INDH.
    Outre Fès, le 4ème anniversaire de l'INDH est également commémoré à Dakhla, Marrakech et Rabat sous le thème "la pérennisation au service du développement".


    Source : medi1sat.com
     

Partager cette page