17 % des MRE actifs exercent dans des professions très qualifiées

Discussion dans 'Info du bled' créé par RedEye, 16 Mai 2013.

  1. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    [​IMG]


    Environ 17 % des Marocains Résidant à l'Etrangers (MRE) actifs exercent dans des professions scientifiques, intellectuelles et managériales très qualifiées.

    C'est ce qu'a annoncé vendredi à Casablanca, le ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé des MRE, M. Abdellatif Maâzouz.

    "Alors que 54% des MRE s'activent dans des emplois intermédiaires dans des domaines tels que l'enseignement, la santé, la communication, la gestion et le commerce, les postes sans ou à basse qualification ne représentent plus que 28 pc de l'effectif", a-t-il souligné à l'ouverture d'un séminaire sur "la recherche et l'innovation au service du développement industriel au Maroc: quel rôle pour les compétences marocaines à l'étranger?".

    Les compétences scientifiques expatriées participent fortement aux transferts inverses au profit du Maroc notamment dans les domaines de la formation et de la recherche, a-t-il indiqué dans une allocution lue en son nom par le secrétaire générale du ministère, M. Abdelfetah Sahibi, notant que sur le plan de l'investissement et de la création de l'emploi, l'apport de la diaspora se révèle essentiel.

    Et d'ajouter que "si le Maroc est classé au 3ème rang mondial, avec 17 % en termes de taux d'émigration des compétences qualifiées, il est certain qu'une politique efficace de mobilisation des compétences peut ralentir cette évasion et même en inverser la tendance en la rendant plus profitable au Royaume".

    Il a relevé, dans ce cadre, que la mise en place d'un cadre formel pour l'identification de ces compétences, la valorisation de leur savoir faire et de leurs expériences professionnelles ainsi que leur mise en réseaux organisés et la canalisation de leur contribution pour le développement du Maroc, figurent parmi les priorités de son département.

    "Notre objectif est de renforcer le rattachement des expatriés marocains à leur mère patrie et l'optimisation de leur rôle dans la dynamique de son développement, en établissant des partenariats favorisant l'émergence d'une nouvelle génération de porteurs de savoir faire, d'expertise et de projets d'investissements et de développement durable", a-t-il poursuivi.

    De son côté, la Présidente de l'association "Forum des Compétences Marocaines" (MCF), Mme Nezha El Ouafi, a mis en exergue l'importance de la contribution des compétences marocaines résidantes à l'étranger dans le développement de la coopération nord-sud, mais également dans la réalisation des différents programmes et stratégies mis en place par le Royaume notamment dans le secteur d'enseignement supérieur et celui industriel, et ce grâce à une plateforme de coordination entre les compétences d'ici et d'ailleurs.

    Organisé par le MCF et l'Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC), ce séminaire a pour objectif de contribuer à la mise en place d'un cadre d'échange d'expérience en matière de recherche et développement industriel entre les compétences marocaines à l'étranger et les acteurs de la recherche et innovation au Maroc.


    Cette manifestation sera également l'occasion de présenter les stratégies d'innovation et les moyens de développement de l'innovation et de la technologie au Maroc.

    Dans ce cadre, quatre ateliers pratiques se tiendront lors de ce séminaire et concerneront l'industrie automobile et le textile, les technologies de l'information, les biotechnologies et les énergies renouvelables.

    Ils permettront d'aborder les programmes et projets de recherche, aussi bien en milieu universitaire qu'industriel, au Maroc et dans les pays d'accueil des compétences marocaines à l'étranger.

    L'association MCF s'assigne pour mission l'encouragement, la facilitation et l'optimisation de la contribution des MRE, et en particulier les compétences parmi ces MRE, au développement économique et social du Maroc.




    Source
     
  2. Mysa

    Mysa Accro

    J'aime reçus:
    2310
    Points:
    113
    l2admigha allati farrat minna albillad ! wach lblad dayra li8a fin tl9a rass8a? :p

    espérons que c vrai :p
     

Partager cette page