17 islamistes, accusés de préparer des attentats, devant le juge

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 6 Décembre 2005.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Quinze islamistes marocains et deux belges, accusés par la police d'avoir voulu commettre des attentats contre des intérêts américains et juifs au Maroc, doivent comparaître mercredi devant un juge d'instruction antiterroriste à Salé, ont indiqué lundi à l'AFP leurs avocats.

    "Le juge d'instruction Abdelkader Chentouf procèdera durant plusieurs jours à un interrogatoire détaillé de chacun des 17 prévenus pour se faire idée exacte sur leur degré d'implication à partir des procès verbaux établis par la police", a déclaré Me Mohamed Hilal, avocat de trois accusés.

    Ces comparutions, prévues par la loi, avaient été décidées le 24 novembre par un procureur du tribunal antiterroriste de Salé, El Hassan Houdaya, qui avait inculpé et écroué les 17 jeunes dont 2 Belges d'origine marocaine que la police soupçonne d'être les "cerveaux" de ce réseau qui aurait entretenu des liens avec Al-Qaïda.

    Arrêtés à la mi-novembre, les charges retenues contre eux sont lourdes. Une source policière a affirmé à l'AFP que presque tous les "prévenus avaient été filés durant plusieurs semaines avant leur arrestation". En outre, a ajouté cette source, des "indices communiqués" par la police belge à Rabat sur ses deux ressortissants ont "aidé" les enquêteurs.

    Même si des zones d'ombre demeurent, comme par exemple l'absence d'explosifs ou d'armes, les enquêteurs soupçonnent le groupe d'avoir voulu commettre des attentats contre les intérêts américains et juifs dans le royaume et d'implanter Al-Qaïda dans les autres pays du Maghreb. Ce projet, selon un rapport de la police, avait été élaboré depuis la Belgique par un islamiste algérien Khalid Abou Bassir.

    Selon la police, les trois "cerveaux" de ce projet au Maroc sont les deux Belges d'origine marocaine, Mohamed Reha, 18 ans et son oncle, Ahmed Zemmouri 25 ans, ainsi que Khalid Azzig, 24 ans.

    "L'instruction tentera de déterminer le degré relationnel entre les trois composantes du groupe: les jeunes islamistes arrêtés du Maroc, deux anciens détenus marocains de Guantanamo Brahim Benchekroun et Mohamed Mazouz et les deux Belges" arrêtés dans le royaume, a expliqué à l'AFP Me Mohamed Hilal.

    "J'espère que l'instruction nous dira s'il y a ou pas un lien réel entre les trois composantes", a-t-il ajouté.

    Me Mohamed Hilali s'est félicité que la "procédure judiciaire ait été respectée et que l'arrestation lui a été aussitôt notifiée".

    Pour sa part, Me Abdelfettah Zahrach, avocat de l'ancien prisonnier marocain à Guantanamo, Mohamed Mazouz, a déclaré à la presse que "ce dossier est vide et tout ce qui a été dit à son sujet ne repose sur aucun fondement".


    L'avocat s'est démarqué des propos de son collègue Me Hilal en affirmant que "Mazouz a été enlevé par la police le 11 novembre et que ses proches n'avaient plus eu de nouvelles de lui jusqu'au 24 novembre, date de l'annonce officielle de son arrestation".

    "Mon client a été arrêté seulement parce qu'il avait dénoncé dans les médias les violations des droits de l'homme à Guantanamo et au Maroc", a affirmé Me Zahrach.

    Les 17 islamistes sont pour la plupart de jeunes chômeurs originaires de Casablanca -où cinq attentats, le 16 mai 2003, avait fait 33 morts- Tanger (nord) et Agadir (sud).

    Selon la police, certains d'entre eux ont affirmé avoir résidé en Syrie et participé depuis ce pays à l'inflitration en Irak de combattants marocains et tunisiens au profit de la branche irakienne d'Al-Qaïda d'Abou Moussab Al-Zarqaoui.

    L'intelligent
     
  2. L9ant

    L9ant Accro

    J'aime reçus:
    167
    Points:
    63
    Re : 17 islamistes, accusés de préparer des attentats, devant le juge

    Le maroc ne négocie pas avec les terroristes,Le maroc ne traitent pas avec les terroristes, Le maroc exterminent les terroristes !!!
     
  3. Friend

    Friend Bannis

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    0
    Re : 17 islamistes, accusés de préparer des attentats, devant le juge

    Je m'interroge sur la nature de cette mentalité obscurantiste qui cherche à nuire et à demolir au lieu de construire ! L'indulgence dans leur cas serait inacceptable ! Malheureusement encore une fois, ils se trompent d'ennemi !

    Le Jihad se situe ailleurs especes d'abrutis!
     

Partager cette page