17 islamistes inculpés préparaient un décembre sanglant

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 25 Novembre 2005.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Dix sept islamistes marocains, mis en examen et écroués jeudi, préparaient au nom d'al-Qaïda un décembre sanglant au Maroc en projetant d'attaquer des cibles touristiques et des institutions publiques, a indiqué un responsable des services de sécurité marocains.

    "Sans la vigilance de nos services et la coopération avec les pays européens, le Maroc aurait connu un décembre noir car le groupe projetait d'attaquer des cibles touristiques et des institutions publiques", a-t-il précisé.

    Un procureur du tribunal antiterroriste de Salé, ville jumelle de Rabat, a inculpé et écroué 17 jeunes, soupçonnés de liens avec Al Qaïda, et relaxé un dix-huitième, Omar Rhili, a-t-on appris jeudi de source judiciaire à Salé.

    Plusieurs charges ont été retenues contre eux, notamment "préparation de projets terroristes, falsification de documents, constitution de bande criminelle et atteinte à l'ordre public", selon la même source.

    "Il s'agit de la plus grave affaire de terrorisme au Maroc depuis la série d'explosions de Casablanca en mai 2003 (qui avaient fait 33 morts) car des éléments de l'extérieur ont tenté de s'infiltrer dans le Royaume pour préparer des attentats", a confié le responsable des services de sécurité.

    Il faisait référence à ce qu'il considère comme les "cerveaux" présumés de la "cellule terroriste", Khalid Azig et Mohamed Reha, belge d'origine marocaine.

    Arrêtés à Casablanca, ils étaient venus au Maroc "recruter des membres afin de constituer une structure terroriste", a-t-il souligné en précisant que "Mohamed Reha avait combattu en Irak, avait séjourné en Syrie et entretenait des liens étroits avec des islamistes maghrébins en Europe".

    Le groupe, a déclaré ce responsable, devait implanter au Maroc une branche d'al-Qaïda, la nébuleuse terroriste dirigée par Oussama ben Landen, et "se rendre en Algérie pour prendre contact avec des mouvements terroristes locaux".


    Les prévenus ont été transportés jeudi matin de Casablanca à Salé à bord de deux fourgons. Des membres de la police judiciaire sont entrés au tribunal de la Chambre criminelle de Salé avec en main des objets saisis chez les suspects et mis sous scellés, a-t-on constaté.

    Selon la police, les islamistes présumés ont été arrêtés à partir du 11 novembre dans les villes de Rabat et Casablanca, mais l'annonce a été faite dimanche.

    Leur garde à vue avait été prolongée de 96 heures à deux reprises pour "complément d'enquête".

    "Nous avons affaire à des jeunes de 22 à 25 ans, très intelligents et particulièrement au fait de l'action terroriste", a ajouté l'un des enquêteurs.

    Interrogé par l'AFP, un des avocats des prévenus a affirmé n'avoir pas "pu vérifier la réalité des charges qui pèsent contre eux".

    Malika Azara, la mère d'un des inculpés, Omar Takhssaoui, un chômeur de 24 ans, arrêté le 13 novembre à Casablanca, s'est déclarée très surprise. "Rien dans ses faits et gestes ne m'a donné un quelconque soupçon", a-t-elle expliqué à MarocSoir.

    Elle a cependant reconnu que ces derniers temps, "il avait un petit peu changé". Il s'était laissé pousser une barbiche, achetait des livres sur la religion et faisait preuve d'une piété nouvelle.

    Parmi les détenus, figurent deux anciens prisonniers marocains de Guantanamo, Brahim Benchekroun et Mohamed Mazouz, qui étaient jugés en état de liberté provisoire dans un autre procès en cours. Selon la police, ils ont été interpellés pour avoir aidé à l'infiltration d'un membre d'al Qaïda au Maroc.

    L'intelligent
     
  2. ChA3nOuNa

    ChA3nOuNa Visiteur

    J'aime reçus:
    49
    Points:
    0
    Re : 17 islamistes inculpés préparaient un décembre sanglant

    hi alah yhadar aslama o safi, walahila had chi monkar, o mafihe hta fayda, za3ma radi ykatlou ghi lmouslimine o nass dayinha f halhoum :(
     
  3. waf_wak

    waf_wak Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : 17 islamistes inculpés préparaient un décembre sanglant

    [07h]
     
  4. waf_wak

    waf_wak Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : 17 islamistes inculpés préparaient un décembre sanglant

    walah tahadchi monekare omachi ma39ol hechowma 3alihom
     
  5. elmellalia

    elmellalia Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Re : 17 islamistes inculpés préparaient un décembre sanglant

    Allahi jib li fi8a lkhir... Depuis les attentats du World Trade Center, c'est devenu à la mode de faire exploser les lieux très fréquentés, en l'occurence la ville de Casablanca... J'aimerais bien savoir pourquoi cette ville fait l'objet d'actes terroristes, elle est souvent ciblée, pourquoi à votre avis ?
     
  6. dina.life

    dina.life Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : 17 islamistes inculpés préparaient un décembre sanglant

    pour moi toute ville de notre pays est menacée par le terrorisme, c'est pas le cas seulement de la grande casablanca puisque jusqu'à present on peut pas oublier l'acte terroriste qui a eu lieu à marakeche dans les années 90.Donc dans n'importe quelle ville où on soit on doit toujour se méfier et se mobiliser pour lutter contre toute personne soupsconnée d'etre terroriste.
     

Partager cette page