17 milliards DH, les investissements des cimenteries au Maroc entre 2002-2011

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 9 Octobre 2008.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Rabat : Les investissements réalisés et ceux engagés par les cimenteries déjà installés au Maroc (Lafarge Maroc, Holcim, Ciments du Maroc et Asment Temara) devront s'élever à 17 milliards dirhams (DH), indique l'Association professionnelle des cimentiers (APC). [​IMG]
    Les investissements réalisés durant la décennie auront, avec une capacité additionnelle de 11 millions de tonnes (MT), doublé la puissance de l'outil industriel dont le Maroc disposait, dotant celui ci d'une capacité globale de 21 millions de tonnes, précise la même source dans un document transmis mercredi à la MAP.

    Le développement ou l'accélération des programmes d'investissement des cimentiers ont été motivés par "les nouveaux rythmes de croissance de la demande auxquels il fallait répondre et le souci de chacun des opérateurs de capter une part de la croissance", souligne-t-on.

    Entre 1995 et 2000, le taux moyen de la croissance s'est établi à 3,1 pc et a été de 6,6 pc entre 2001-2005, poursuit le document, ajoutant que les années 2006 et 2007, en rupture d'échelle avec ce qui s'est observé jusqu'ici , ont enregistré "des taux de croissance hors normes dépassant les anticipations les plus ambitieuses avec des taux de croissance à deux chiffres", respectivement 10,4 et 12,6 pc.

    S'agissant des perspectives du secteur, l'APC note que l'année 2008, tout en se maintenant à un taux élevé, "connaîtra sans doute un fléchissement de la demande".

    En tablant sur une hypothèse de croissance "très optimiste et forte" de 9 à 10 pc, la demande de ciment en 2011 s'établira autour de 19,5 MT, une demande à laquelle "les quatre cimentiers disposeront des capacités nécessaires pour y pourvoir" grâce aux investissements engagés.

    Parallèlement aux augmentation de capacité et de modernisation de l'outil de production, les cimentiers ont réalisé d'important investissements de renforcement des compétences (recrutement et formation) et fourni des efforts pour l'amélioration des performances environnementales des usines de production.

    Selon le document de l'APC, la mise à niveau environnementale a nécessité, à elle seule, "une mise de fonds d'un milliard de dirhams" et 10 à 15 pc du montant de tous les nouveaux investissements de la période 2007-2011 sont consacrés à la protection de l'environnement.





    Source : emarrakech.info
     

Partager cette page