18e journée : Lille réchauffe la L1

Discussion dans 'France' créé par simo160, 21 Décembre 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Malgré les rigueurs de l'hiver, Lille a poursuivi son festival offensif face au Mans (3-0) lors de la 18e journée. Malgré un penalty raté, le LOSC reste sur 19 buts en cinq matches. Un rythme effréné qui permet aux Nordistes de monter provisoirement sur la 3e place du podium. Le MUC est relégable.

    LILLE - LE MANS:3-0
    Buts: Chedjou (11e), Gervinho (26e), Hazard (28e) pour Lille.

    Rudi Garcia est rassuré. Malgré la fatigue - avec un troisième match en sept jours - ses joueurs enchainent une cinquième victoire consécutive en championnat avec dix-neuf buts à la clé. Qui dit mieux? Personne. Ce n'est surtout pas Le Mans qui dira le contraire. En moins de trente minutes, les hommes d'Arnaud Cormier possédaient déjà trois buts de retard, le score définitif d'une rencontre à sens unique. "On est serein et confiant", concède un Mickael Landreau tout sourire après la rencontre. La trêve arrive beaucoup trop tôt pour des Lillois provisoirement sur le podium et qui confirment à chaque sortie la puissance de leur secteur offensif.


    Après une grosse débauche d'énergie face au Slavia Prague (3-1) jeudi en Ligue Europa, le coach nordiste décidait de ne faire débuter que six titulaires par rapport au match de coupe d'Europe. Pour un résultat et un rendu similaire. Des signes qui ne trompent pas et confirment le précieux réservoir de joueurs dont dispose Rudi Garcia. Après un début de match assez timide, le LOSC accélère et fait la différence sur sa première occasion. Coup franc d'Eden Hazard, parfaitement coupé par Aurélien Chedjou qui en profite pour marquer son premier but de la saison (1-0, 11e). Dans la foulée, Camara déséquilibre Gervinho dans la surface, mais Balmont trouve la transversale sur son penalty (14e).

    Le public devient gourmand

    KO debout, Le Mans regarde son adversaire dérouler et ne peut que constater les dégâts. Superbement servi par Hazard dans la surface, Gervinho enchaine crochet et extérieur du droit pour marquer son neuvième but de la saison (2-0, 27e). Et comme un malheur n'arrive jamais seul, le petit prodige belge en profite pour se mettre en valeur en triplant la mise après un numéro de soliste de grande classe (3-0, 29e). Une démonstration dans la lignée des dernières sorties du club nordiste.

    Rien ne changera après la pause malgré l'envie du public pour une nouvelle réalisation. Les spectateurs du Stadium commencent à s'habituer au tarif maison de quatre buts par rencontre. La gourmandise appelle la gourmandise... Avec six victoires en sept matchs dans l'Hexagone, personne ne semble capable de stopper la série lilloise. Seulement les fêtes de fin d'année. Juste avant, il faudra aller à Nancy mercredi pour les coéquipiers de Rio Mavuba. Avec pour ambition de passer Noël sur le podium. Un joli cadeau à pareille époque.

    LA DECLA : Arnaud Cormier (entraîneur du Mans)

    "On savait que les Lillois marchaient sur l'eau. Ce n'est pas nous qui le disons, ce sont eux. On a tenté un coup. J'avais dit aux joueurs qu'il n'y avait rien à perdre. On n'a rien perdu. On a seulement bafoué certaines choses. On a tenté un autre schéma de jeu pour les perturber. Mais j'ai le sentiment que peu de choses peuvent les perturber. On est tombé sur plus fort que nous. L'ensemble du match a été difficile. On savait l'entame capitale. On prend un but sur coup de pied. On a la possibilité de revenir mais on en prend un deuxième. Il fallait les faire douter mais nous n'étions pas armés pour. Lille n'était pas le meilleur endroit pour repartir avec quelque chose. Notre prochain déplacement est à Marseille. Ce n'est pas simple non plus".


    Eurosport
     

Partager cette page