19% des ménages marocains sont dirigés par les femmes

Discussion dans 'Info du bled' créé par @@@, 16 Octobre 2008.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Si le taux des femmes chefs de ménage a augmenté entre 1999 et 2007, celui des femmes vivant seules a diminué, passant de 55,8 à 51% au cours de la même période.


    Les femmes chefs de ménage sont de plus en plus nombreuses. Selon un document du Haut Commissariat au Plan (HCP), qui vient d’être publié sur l’évolution de la situation de la femme marocaine durant la dernière décennie, 18,7% des ménages sont dirigés par des femmes en 2007 contre 17,5% en 1999.
    Le pourcentage des femmes chefs de ménage en milieu urbain est passé de 20 à 20,4% entre 1999 et 2007 et de 13,7 à 16% en milieu rural. Les femmes veuves occupent la part la plus importante des femmes chefs de ménage avec 54,2% en 2007 suivies des femmes mariées (28,8%), des femmes divorcées (10,3%) et des femmes célibataires (6,7%). A noter que la grande majorité des femmes chefs de ménage sont sans diplôme. Celles-ci représentent 88,2% en 2007 contre 92,4% en 1999. Le pourcentage des femmes chefs de ménages qui ont un niveau supérieur n’était que de 4% en 2007. Selon le type d’activité, il convient de relever que les femmes chefs de ménage inactives représentaient 70,8% en 2007 alors que le taux des femmes chômeuses n’est que de 1,6%. Ce document du HCP s’intéresse également aux femmes vivant seules. Il en ressort que le nombre de personnes vivant seules a considérablement augmenté passant de 256.000 en 1999 à 438.000 en 2007.
    Par contre, le taux des femmes vivant seules a diminué entre 1999 et 2007 (55,8% à 51%). Ainsi, le nombre de femmes vivant seules se chiffre au nombre de 223.380 en 2007. Elles sont plus nombreuses à vivre seules en milieu rural qu’en milieu urbain (58,6% contre 47,8%). Quant à la part des femmes vivant seules dans l’ensemble des ménages dirigés par les femmes, celle-ci était de 18,5% en 2007. Il est aussi intéressant de relever que la grande majorité des femmes qui vivent seules sont âgées de 60 ans et plus (55,9%) suivies des femmes âgées de 30-59 ans ( 35,7%) et des moins de 30 ans (8,4%). Le pourcentage des femmes âgées vivant seules en milieu rural est plus important qu’en milieu urbain (63,3% contre 52,1%). Par ailleurs, les femmes veuves occupent la part la plus importante des femmes vivant seules (62%) suivies des femmes célibataires (15,5%), des femmes divorcées (13,7%) et des femmes mariées (8,7%). Quant au niveau d’instruction, la plupart des femmes qui vivent seules n’ont pas de diplôme (86,4%). Selon le type d’activité, les femmes vivant seules sont en grande majorité inactives (73,6%). Ce recueil comporte des données exhaustives sur la situation de la femme dans le marché du travail. Le taux de féminisation de l’emploi en 2007 est de 27,2% contre 28,6% en 1999. Les femmes sans diplôme représentaient 76% en 2007, celles ayant un niveau moyen (12,7%) et un niveau supérieur (11,4%). Les femmes travaillent essentiellement dans l’industrie textile (56,2%) suivies des services sociaux fournis à la collectivité (38,8%), agriculture (38,7%), services personnels et domestiques (32,5%), les banques, assurances et affaires immobilières (30,8%), industrie alimentaire ( 28,9%)… Elles sont plus présentes dans le secteur privé que dans le secteur public et semi public (26,9% contre 24,5%).


    http://www.aujourdhui.ma/couverture-details64455.html
     

Partager cette page