200 entreprises andalouses exposent à Casablanca

Discussion dans 'Info du bled' créé par @@@, 30 Septembre 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]


    · 5.500 professionnels marocains de la partie

    · Signature de deux joint-ventures


    La première Expo Andalousie Maroc a été inaugurée, hier, par le président du Gouvernement de l’Andalousie, José Antonio Griñan en personne. Les ministres marocains du Commerce extérieur et du Commerce, de l’Industrie et des Nouvelles technologies de l’information étaient de la partie.

    L’événement, organisé par Extenda (Agence andalouse de promotion extérieure), se tient à Casablanca jusqu’au 1er octobre. Il accueille plus de 200 entreprises andalouses exposantes, et plus de 5.500 professionnels marocains ont déjà confirmé leur participation. Les entreprises exposantes, à la recherche de nouvelles opportunités de marché, appartiennent à un large éventail de secteurs: l’agroalimentaire, la logistique, les infrastructures portuaires, l’automobile, l’ameublement… ou encore les énergies renouvelables. Secteur qui, selon Anis Birrou, secrétaire d’Etat auprès du ministère du Tourisme et de l’Artisanat, «est important pour le Maroc, et qui, en accord avec les directives données par le gouvernement, souhaite en développer l’usage». Ce n’est alors pas un hasard si les premiers stands qui accueillent les visiteurs sont ceux d’entreprises du secteur de l’énergie solaire. Pour les entreprises andalouses, «cette exposition offre des opportunités importantes», selon Santiago Herrero, président de la Confédération des entreprises d’Andalousie. Et de poursuivre, «elle permet d’asseoir leur présence sur le territoire marocain, plate-forme idéale pour établir des liens avec d’autres pays de la région». C’est aussi l’occasion pour les professionnels andalous et marocains d’échanger leurs compétences et savoir-faire et de créer de nouvelles synergies. Sonia Palomo, directrice du transfert de technologies au sein du PTA (Parc technologique d’Andalousie), est là justement à la recherche d’échange de connaissances technologiques avec les entreprises marocaines. D’autres, comme Miguel Novoa Sierra, PDG de Giahsa (entreprise publique spécialisée dans la gestion intégrale de l’eau), ne figurent pas parmi les exposants, mais sont à la recherche de nouveaux débouchées pour leur entreprise. Selon Novoa Sierra, «le Maroc est un marché attractif pour les entreprises de gestion de l’eau». L’événement a connu également la signature d’importants accords entre entreprises marocaines et andalouses. Ainsi, les groupes Ali Benkirane et GMG ont signé deux joint-ventures. Une pour la création de GMG Maroc, spécialisée dans la construction d’abribus pour le marché ibérique et latino-américain, et une autre, Inforel Maroc, spécialisée dans l’import-export (importation de sable siliceux et d’appareillage médical d’Espagne). Ne souhaitant pas s’arrêter en si bon chemin, les deux groupes mettent en place un partenariat avec une société anglaise, détentrice d’un nouveau procédé de conception des tuyaux d’acheminement de l’eau potable. GMG Maroc et le groupe Ali Benkirane auraient l’exclusivité de cette technologie sur le continent Africain.


    http://www.leconomiste.com/

     

Partager cette page