2M interpellée sur la déontologie par le CSCA

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 11 Février 2006.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Le Conseil supérieur de la communication audiovisuelle (CSCA) vient d'interpeller la deuxième chaîne de télévision 2M, par voie de communiqué, sur le respect des règles déontologiques. La décision date de quelques jours déjà. Elle est tombée le 25 janvier, souligne le communiqué du CSCA et concerne un reportage diffusé par la chaîne de télévision 2M, durant son journal du soir en langue arabe du 20 décembre 2005 consacré à "une tentative d'homicide sur un enfant par sa belle mère dans la ville d'Azemmour". Les termes de l'interpellation sont sérieux autant que son objet.

    Le reportage de 2M intervenait au moment où l'affaire faisait l'objet d'une procédure judiciaire et qu'elle était en cours d'instruction devant la Cour d'Appel d'El jadida. Ce qui implique le respect d'un certain nombre de règles. 2M n'en aurait pas pris compte, si l'on s'en tient au communiqué du CSCA.

    Ce dernier " relève que l'affaire en question a fait l'objet par 2M, et pour les seuls besoins de son reportage, d'une reconstitution au cours de laquelle un enfant de 5 ans a été soumis au même traumatisme qu'il aurait déjà subi et qu'il a, en outre, été mis en scène, interrogé et manipulé sans qu'aucun procédé technique n'ait été utilisé pour protéger son identité et préserver sa dignité.

    Le Conseil relève également que l'accusée a été interrogée dans les mêmes conditions et que les commentaires du présentateur retiennent, sans précaution ni nuance, sa culpabilité, alors même qu'elle n'a pas encore été définitivement jugée".

    Au moins deux règles essentielles ont été omises dans ce cas, notamment celle du principe immuable et imposé dans tous les pays qui est la préemption d'innocence. La seconde concerne le respect de la dignité humaine.
    Le CSCA invite, de fait, la société SOREAD 2M à " communiquer à la Haute autorité les dispositifs normatifs et organisationnels internes sensés avoir été mis en place pour garantir le respect de ces règles comme prévu par les articles 40 et 43, 2e alinéa du cahier des charges ".

    La conclusion du CSCA est que le reportage en question " porte atteinte aux règles relatives au respect de la dignité de la personne humaine, à la protection de l'enfant, à l'honnêteté de l'information et à la couverture des procédures judiciaires, posées par la loi n° 77.03 sur la communication audiovisuelle et par le cahier des charges de l'opérateur ".

    Voilà qui, pour le moins, tente de mettre les pendules à l'heure. La question de respect des règles de déontologie est, par ailleurs, objet de débat au Maroc, tant en matière de presse audiovisuelle qu'écrite.


    Le rappel à l'ordre du CSCA s'inscrit dans le cadre légal. Il intervient après que la chaîne de télévision a été dotée d'un cahier des charges qui précise ses droits et devoirs, notamment en matière éditoriale.

    Le CSCA entend ainsi jouer pleinement son rôle de contrôle après qu'il se soit acquitté de celui de la régulation à travers la validation du cahier des charges régissant l'action de la chaîne.

    Le CSCA précise, par ailleurs, dans son communiqué que " la liberté éditoriale des opérateurs de la communication audiovisuelle doit s'exercer dans le respect scrupuleux notamment de la dignité humaine, de l'honnêteté de l'information et des programmes et de la protection du jeune public ".

    La chaîne de Aïn Sebaâ a réagi de manière positive au communiqué du CSCA. Joint par téléphone, Tawfiq Debbad nous dit " saluer " la décision du CSCA qui tient, selon ses propres termes, d'un " petit rappel à l'ordre ". Soulignant qu'il s'agit d'une " double négligence " de la part du journaliste auteur du reportage, par ailleurs relevée en interne après diffusion de celui-ci, M. Debbab nous a signifié l'adhésion de la direction de l'information de 2M aux principes de la déontologie. " Il s'agit de principes de base que tout journaliste doit respecter ", a-t-il dit, ajoutant que ceux de 2M (les journalistes) sont également tenus de respecter les termes du cahier des charges de 2M qui traduit "un engagement moral" pris par la chaîne.

    Rappelant que les suites officielles à donner aux demandes du CSCA, notamment concernant la demande expresse faite de " communiquer à la Haute autorité les dispositifs normatifs et organisationnels internes ", relèvent des responsables de la chaîne, M. Debbab souligne qu'il y aurait moyen de mettre en place une " plate-forme " pour sensibiliser les journalistes aux questions de la déontologie. Une question qui reste effectivement un objet de débat dont la généralisation pourrait s'avérer bénéfique pour l'ensemble de la profession.


    LEMATIN
     
  2. malika_26

    malika_26 Citoyen

    J'aime reçus:
    17
    Points:
    38
    Re : 2M interpellée sur la déontologie par le CSCA

    merci freil 3la l majhoud li ka dir moi j'ai vu hadak le reportage wa7ed lawliyed de 5 ans 3la ma galou datou mrat bbah bach dafnou 7ay f ma9bara o chi 7ad 7assalha walakin ma t3arrafch 3liha allah yaster
    ana bkit bazzaf parce que ana 3echt 20ans m3a une belle mere f dar wa7da et je sais bien de quoi elle est capable
     
  3. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Re : 2M interpellée sur la déontologie par le CSCA

    je t'en prie malika je suis a ton service [06c]
    7ta ana 39aalt 3la hadak reportage wakha manekdebch 3lik matane7melch nchoufe b7al douk les reportages taydiro lia kti2abe, tayeb9a fia l7ale bezaf.
    tanetfehem anaki bkiti, je suis désolé :(
     
  4. mounir177

    mounir177 Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : 2M interpellée sur la déontologie par le CSCA

    ouach daro m3a 2m
     
  5. hichamparisrabat

    hichamparisrabat Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : 2M interpellée sur la déontologie par le CSCA

    j crois que c le redacteur en chef du journal ainsi que le journaliste auteur du reportage qui doivent etre sanctionnés f had l7ala, bach i3arfou bi2anna un reportage f un journal tv est la pour donner une information honnete et réel et qu'ils arrete de se prendre pour des auteur de film de fiction, parceque l'image f les JT est tjrs considéré comme une vérité par le spect (meme s'il ya eu une reconstitution) alors que dès fois les journalistes font passer leur point de vue
     
  6. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Re : 2M interpellée sur la déontologie par le CSCA

    bient dit hicham,un bon journaliste doit rester impartiale dans ses jugement pour éviter d'influencer l'opinion des spectateurs!!
     
  7. mounir177

    mounir177 Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : 2M interpellée sur la déontologie par le CSCA

    :) je suis completement de votre coté en ce qui concerne la neutralité des journaliste
    car parfois les journaliste peuvent produire ou aider a des situation de crise soit dans la societe ou entre pays
     

Partager cette page