3and rakhso tkhali nasso

Discussion dans 'Scooooop' créé par m3ayzo, 29 Mars 2006.

  1. m3ayzo

    m3ayzo Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Chauffe-eau à gaz : les pouvoirs publics appellent à la vigilance

    28.03.2006 | 14h41
    Les chauffe-eau à gaz, bon marché, posent problèmes aux consommateurs marocains. La mort, au cours des six derniers mois, de 25 personnes exclusivement par asphyxie, a poussé le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l'économie à contrôler un certain nombre d'établissements spécialisés dans la vente de produits chauffants. Environ 179 d'entre eux ont été contrôlés à travers toutes les villes du Royaume.

    D'après les conclusions de l'enquête menée par ce ministère, la cause de la mort est essentiellement due à l'utilisation de chauffe-eau usagés et à la mauvaise installation de ces derniers.

    Le département de l'Industrie et du Commerce a précisé que ces opérations de contrôle ont abouti à 78 prélèvements sur les chauffe-eau, ajoutant que suite à l'annonce des derniers accidents, ses services, particulièrement la Direction de la normalisation et de la promotion de la qualité (DQN), «ont été invités à collecter auprès des autorités locales le maximum d'informations, notamment pour identifier les produits incriminés et mener des investigations plus approfondies tout en renforçant les opérations de contrôle».

    Sur la base des résultats des contrôles effectués sur les chauffe-eau, notamment à l'importation, le ministère a constaté que ces appareils « sont techniquement conformes aux exigences des normes obligatoires ». Les actions de contrôle sont menées aussi bien au niveau de l'importation, d'une manière systématique, qu'au niveau local, à travers les campagnes de contrôle réalisées par les différentes délégations provinciales de ce ministère, dans le cadre de la décentralisation de ces opérations.

    Au niveau de l'importation, il y a lieu de signaler que l'ensemble des opérations de contrôle opérées à fin 2005 ont abouti au traitement d'environ 32.000 dossiers dont plus de 11.100 ont subi des contrôles physiques et 990 prélèvements ont été opérés.

    Pour les produits à gaz et accessoires, 68 prélèvements ont été opérés, dont 36 sur les chauffe-eau à gaz durant la même année, les résultats de ces prélèvements ont démontré la conformité de ces produits aux exigences des normes.

    Pour l'année en cours, 28 arrivages de ces produits ont fait l'objet de prélèvements, dont 21 sont conformes et 7 sont en cours d'analyse. Au niveau du contrôle du marché intérieur, les différentes campagnes menées au cours de l'année 2005 ont abouti à 612 prélèvements dont 84 opérés sur les produits chauffants à gaz.

    Les produits dont les résultats sont non conformes aux exigences des normes applicables font l'objet de poursuites judiciaires contre les commerçants concernés et sont interdits à la commercialisation.


    Pour éviter ce genre de problèmes, le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l'économie conseille aux citoyens marocains de ne plus utiliser des chauffe-eau usagés, de confier l'installation à des professionnels qualifiés, de s'assurer de la qualité des accessoires (détendeurs à gaz et flexibles).

    Un communiqué parvenu à la rédaction du « Matin » précise que « suite aux incidents survenus dans certaines villes du Royaume, causés par l'utilisation des chauffe-eau à gaz, et d'après les différentes investigations menées par le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l'économie, notamment pour déterminer les conditions des incidents et renforcer le contrôle de ces appareils, le ministère porte à l'avis du public que les principales causes relevées concernent essentiellement les conditions d'installation ».

    «La mort par inhalation de gaz, soulève le problème de l'installation des chauffe-eau à gaz à l'intérieur des salles de bain, alors que ces appareils doivent être placés dans des espaces ouverts, bien aérés et avec une canalisation d'évacuation », explique par ailleurs le ministère, ajoutant qu'en respectant ces règles, même en cas de défaillance technique due notamment à l'extinction de la flamme de la veilleuse, ou due au non fonctionnement du système d'allumage pour les appareils automatiques, le gaz dégagé non brûlé serait dégagé vers l'extérieur.

    Le ministère a mis l'accent également sur la nécessité de confier l'installation et la réparation de ces appareils à des professionnels qualifiés, et éviter le recours au matériel usagé qui, souvent a fait l'objet de réparation par des personnes non qualifiées et l'utilisation de pièces de rechange qui ne sont pas d'origine.
    El Mahjoub Rouane | LE MATIN


    Tous droits réservés - © lematin.ma - 2005 Contacter le Matin | Annonceurs | © Copyright

    [Mesurez votre audience]
     
  2. Dj AbDeL

    Dj AbDeL BaD BoYs

    J'aime reçus:
    60
    Points:
    0
    Re : 3and rakhso tkhali nasso

    rak ghlati fe l3onwane
     
  3. linvite

    linvite L'âme de samurai!!

    J'aime reçus:
    135
    Points:
    63
    Re : 3and rakhso tkhali nasso

    hada blastou scoop :D
     
  4. 7amil almisk

    7amil almisk مهدي يعقوب عاشق الأحرف

    J'aime reçus:
    173
    Points:
    63
    Re : 3and rakhso tkhali nasso

    et deja poste de plus :D
     

Partager cette page