49% des garçons voient leur femme voilée

Discussion dans 'Info du bled' créé par pouet, 24 Janvier 2006.

  1. pouet

    pouet Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Grande enquête L’Economiste-Sunergia

    49% des garçons voient leur femme voilée
     
    · 73% des jeunes n’épouseront pas des non-musulmans

    · Epouser des non-Marocains? Pourquoi pas!?

    PAROXYSME de la schizophrénie ambiante chez les jeunes: les résultats de l’enquête de L’Economiste montrent une jeunesse qui se dit «ouverte» aux autres mais dans les limites qu’elle s’est fixées. Comme si ces jeunes, en quête de valeur, se réfugiaient derrière la religion, pour s’en faire une… justement. Si la majorité des jeunes interrogés se dit capable d’épouser une non-Marocaine (67%), 73% n’épouseraient pas un(e) non-musulman(e)!
    Comme subodoré, ces demoiselles sont plus conservatrices sur cette question: une écrasante majorité des filles, 87%, disent ne pas vouloir-pouvoir épouser un non-musulman, contre quand même 58% chez ces jeunes hommes!
    Ces résultats sont à rapprocher avec le fait qu’une majorité des jeunes Marocains se sentent d’abord musulmans, ensuite marocains… Ce qui nous donne une idée de l’identité développée par les adultes de demain. Les résultats sur l’identité n’ont pas changé depuis dix ans, ou bien très légèrement: un peu plus de Marocains se sentent d’abord en tant que tels, puis musulmans en deuxième position. Notons que 57% des Marocains de 16 à 29 ans sont favorables au port du hijab. Alors qu’on pose la question personnellement, la «fameuse schizophrénie marocaine» revient: «seulement» 49% des hommes préfèrent que leur (future) épouse soit voilée! Cela reste encore énorme, néanmoins, cela ne veut pas dire qu’ils imposeront ce qu’ils disent à leur environnement, ou bien qu’ils ne changeront pas d’avis.
    L’on peut s’étonner que ce taux soit inférieur à celui qui dit combien de Marocains veulent des Marocaines voilées. Mais la corrélation des deux questions met à nu également le système de réflexion de ces jeunes:
    On peut, par rébellion (vis-à-vis des parents) ou esprit de contradiction, être favorable au port du voile, puis changer ultérieurement… ou l’inverse.



    www.leconomiste.com
     
  2. pouet

    pouet Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Re : 49% des garçons voient leur femme voilée

    Grande enquête l'Economiste-Sunergia

    57% des jeunes sont pour le hijab

    · Plus on est pauvre, plus on est pour

    LES adultes vont peut-être être choqués: nos jeunes sont majoritairement favorables au port du hijab: 57% sont pour. On a eu beau retourner la question, la corréler, bien expliciter son sens… Cette tendance est forte, très forte, puisque, à l’opposé, seulement 7% (au-dessous du seuil significatif) sont contre. Et il y a 36%, une part importante, de jeunes qui se déclarent «indifférents».
    Les proportions sont les mêmes que l’on soit un jeune homme ou une jeune femme, quel que soit l’âge (de 16 à 29 ans), que l’on soit un jeune des villes ou un jeune des champs! Seule la classe sociale fait varier l’opinion face au voile… et encore! En effet, les différences existent, mais quelle que soit la richesse, la majorité est favorable au voile. Dans les couches aisées (A-B), 48% des jeunes sont pour le voile. Et moins on est riche, plus on est favorable au voile: 56% des jeunes de la catégorie C et 61% (soit près de deux sur trois!) des jeunes de la classe défavorisée. Inversement, plus on est pauvre, moins on est contre le port du voile: 6% de plus pauvres de notre échantillon sont contre le voile. Ceci fonctionne aussi de l’autre côté de l’éventail social. 14% des jeunes les plus riches se disent contre le port du voile.
    Ces proportions restent de toutes les manières minoritaires.

    www.leconomiste.com
     

Partager cette page