5 fausses bonnes excuses pour ne pas se faire vacciner contre la grippe A

Discussion dans 'Santé & Beauté' créé par jijirose, 7 Décembre 2009.

  1. jijirose

    jijirose this is my life

    J'aime reçus:
    390
    Points:
    83
    1) Le vaccin contre la grippe A n'est pas fiable, il a été élaboré à la va-vite par les laboratoires : Faux

    Le vaccin contre la grippe A a été élaboré selon les mêmes procédures et les mêmes essais cliniques que le vaccin contre la grippe saisonnière. Les protocoles sont aujourd'hui bien validés et sécuritaires. Les laboratoires qui ont mis au point puis fabriqué le vaccin contre la grippe A sont reconnus pour leur grande expérience des vaccins. Enfin, le nouveau vaccin a été évalué par les autorités sanitaires de la même façon que le vaccin saisonnier. Au final, le vaccin contre la grippe A est aussi sécuritaire que le vaccin saisonnier.

    2) Le vaccin contre la grippe A contient des adjuvants dangereux : Faux


    Une polémique entoure les adjuvants, des substances utilisées pour potentialiser la réponse immunitaire et ainsi réduire la dose d'antigènes du vaccin. Ils sont utilisés depuis longtemps. Sans adjuvants, il n'aurait pas été possible de produire si rapidement autant de vaccins contre la grippe A que nécessaire contre la pandémie. Selon les spécialistes des vaccins, " l'utilisation d'un adjuvant peut favoriser une efficacité immunitaire plus large en cas de mutation du virus ". Les vaccins adjuvantés actuellement disponibles contre la grippe A contiennent des squalènes. Un vaccin contre la grippe saisonnière utilisé depuis 2001 en contient également (Gripguard), tout comme le vaccin contre le cancer du col de l'utérus (Cervarix), sans aucun problème rapporté.

    Quant au thiomersal, un conservateur à base de mercure, il a été accusé d'être à l'origine de déficits neurologiques et d'autisme. Mais en l'absence de preuve, il reste utilisé pour produire les vaccins multidoses (un flacon unique contient plusieurs doses de vaccin). À noter que la quantité injectée est infime, bien inférieure à celle ingérée par du poisson contaminé....

    En revanche, par mesure de précaution, il a été retiré des vaccins monodoses (un flacon = une dose de vaccin).
    3) Le vaccin contre la grippe A augmente le risque de développer un syndrome de Guillain Barré : Faux


    Comme pour toute vaccination de masse, de nombreuses complications vont être attribuées à l'acte vaccinal, comme avec la campagne vaccinale contre l'hépatite B et la sclérose en plaques par exemple. Pour l'instant, le vaccin contre la grippe A est accusé de favoriser le syndrome de Guillain Barré.

    Des experts ont évalué le nombre de cas de syndrome de Guillain Barré et d'autres maladies constituant ce qu'on appelle le " bruit de fond ", c'est-à-dire les cas qui se seraient déclarés de toute façon, avec ou sans vaccination. Ainsi, pour 1 million de personnes vaccinées contre la grippe A, on s'attend 6 semaines plus tard au bruit de fond suivant :

    - 2,1 cas de syndrome de Guillain Barré,

    - 28,5 cas de sclérose en plaques,

    - 115 épisodes de convulsions,

    - 1.688 avortements.

    On peut donc attraper ces maladies sans avoir été vacciné contre la grippe A. Et ces maladies ne pourront être attribuées à la vaccination que si les nombres de cas dépassent ceux indiqués ci-dessus. À noter que pour le syndrome de Guillain Barré, le risque de développer cette maladie après la vaccination est bien plus faible qu'après avoir eu la grippe.

    4) Avec le vaccin contre la grippe A, on risque de nombreux effets secondaires dangereux : Faux

    Excepté une rougeur et une douleur au point de piqûre, fièvre, maux de tête, douleurs, nausées et vomissements, disparaissant dans les 48 heures, sont les principaux effets secondaires du vaccin, soit des symptômes bénins dont on souffre de toute façon si l'on a attrapé la grippe. Les autres rumeurs sont infondées.

    Par ailleurs, le risque d'effets secondaires du vaccin est bien inférieur à celui de souffrir des symptômes d'une grippe grave.
    5) La grippe A n'est pas méchante, c'est une simple grippette : Faux

    La grippe A progresse maintenant rapidement. Selon l'Institut national de veille sanitaire (InVS), 730.000 consultations pour grippe étaient recensées durant la semaine du 23 novembre, soit une augmentation de 72 % en une semaine. Cette même semaine, 22 décès ont été brutalement enregistrés, alors qu´il y avait jusque-là environ 8 à 10 morts par semaine. Au total, le nombre de décès est porté à 76 en métropole depuis le début de l´épidémie et on compte 420 cas graves.

    La grippe peut être bénigne, mais parfois très dangereuse. Rappelons que la grippe A touche tous les âges, à l'inverse de la grippe saisonnière responsable de nombreuses complications graves chez les personnes âgées.

    Mieux vaut donc se protéger et profiter du vaccin dont nous avons la chance de disposer dans notre pays...

    source
     
  2. madiha

    madiha Visiteur

    J'aime reçus:
    29
    Points:
    0
    tout mon entourage s est fait vacciner et lhamdoullah tout le monde se porte comme un charme

    merci
     

Partager cette page