77% des marocains sont friands de nouveaux produits

Discussion dans 'Scooooop' créé par Med Omar, 4 Février 2011.

  1. Med Omar

    Med Omar MoUl DéTaILS-GaRoU PiPaS Membre du personnel

    J'aime reçus:
    813
    Points:
    113
    77% des marocains sont friands de nouveaux produits

    [​IMG]


    Un Sondage effectué en août 2010 auprès de 301 adultes âgés de 18 à 59 ans.​

    L’innovation de produits, on le sait, fait partie des stratégies de développement des marques. L’économie marocaine, émergente et dynamique, présente pour les industriels marocains et étrangers, un très fort potentiel de croissance. Aussi est-il important de mesurer l’intérêt des consommateurs face à une offre sans cesse renouvelée, mieux connaître leurs besoins, les freins et les motivations à l’achat des nouveaux produits qui s’offrent à eux. La question de la semaine aborde ce sujet de façon très large. Ainsi, trois consommateurs marocains sur quatre affirment aimer essayer de nouveaux produits. Cette ouverture à la nouveauté est plus prépondérante chez les urbains (82%) que chez les ruraux (71%), mais pratiquement aussi présente chez les hommes (77%) que chez les femmes (76%).

    Ce sont les répondants âgés de 25 à 34 ans qui sont les plus nombreux à répondre par l’affirmative à notre question de la semaine, avec 82%, suivi par le groupe des 35-44 ans, avec 80%. Normal dirons-nous, car c’est à ce moment que les ménages se créent, que les habitudes de consommation cherchent à prendre forme. Incidemment, il est important pour les industriels de porter une attention particulière à ces nouveaux consommateurs, de façon à les fidéliser à leurs marques et à leurs produits le plus tôt possible dans le cycle de vie du ménage. Et compte tenu du phénomène décrit plus haut, s’assurer qu’ils seront pleinement satisfaits pour ne pas se laisser tenter par une offre concurrente, à laquelle ils restent assez ouverts…


    Les plus âgés, au-delà de 45 ans, ont leurs habitudes mieux ancrées, ce qui n’empêche pas près de 70% d’entre eux d’affirmer aimer essayer de nouveaux produits. Ce sont les répondants urbains, de classe socioprofessionnelle moyenne-supérieure (C1), qui sont les plus ouverts aux nouveaux produits, avec 80% de réponses favorables. Alors que les répondants de Casablanca sont légèrement en-dessous de la moyenne nationale avec 73% de OUI, ceux des villes de Marrakech et d’Agadir sont nos véritables champions nationaux de l’expérimentation, avec un détonant score de 97%! Voilà donc deux marchés urbains à considérer par tous les gens du marketing comme test market idéal. Ils profiteront en effet de consommateurs plus enclins à expérimenter de nouvelles offres de produits, plus aguerris et plus discriminants aussi quant aux vertus de ces nouvelles propositions, et obtiendront ainsi des résultats bien plus probants.








    (*) Sondage réalisé pour le compte de La Vie éco par Synovate Market Research et Drive Dentsu en août 2010.

    La Vie écoLa Vie éco
     

Partager cette page