787 cas de grippe dans le monde, 20 mortels

Discussion dans 'Info du monde' créé par @@@, 3 Mai 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]


    En France, outre les deux cas avérés hospitalisés, vingt-deux autres cas «possibles» sont toujours en cours d'évaluation. Le Mexique se dit optimiste, et constate une «diminution des cas graves».

    En France, vingt-deux cas «possibles» de grippe porcine étaient en cours d'évaluation dimanche. Huit cas «probables» de grippe, tous importés du Mexique, sauf un de retour de Californie, sont déclarés «probables». Sur les 6 cas «probables», 4 sont «plus probables», les tests ayant montré qu'ils étaient porteurs du virus A de la grippe tout en n'étant pas porteurs de la grippe saisonnière.

    Sur les sept cas «probables», six ont été enregistrés en Ile-de-France et le dernier en Aquitaine. «Tous ces patients sont traités, tous ces patients vont aussi bien que possible», a indiqué Jean-Yves Fagon, directeur de la politique médicale à l'AP-HP.L'homme de 37 ans déclaré cas «probable» et hospitalisé à Necker est «par ailleurs considéré comme guéri aujourd'hui et le Pr Lortholary a décidé qu'il quittait l'hôpital ce soir pour rentrer chez lui», a précisé Jean-Yves Fagon.L'hôpital Necker est en outre en attente dans l'après-midi d'un enfant venant du Mexique «et sur lequel tout le bilan doit être fait», a-t-il affirmé.

    Par ailleurs, l'Institut Pasteur a fait savoir qu'il devrait disposer dès lundi d'un nouveau test de diagnostic ciblant spécifiquement le nouveau virus de la grippe A (H1N1). «Pour l'instant, nous avons une version intermédiaire, nous devrions avoir une version pleinement opérationnelle dès lundi», a annoncé samedi la virologue Sylvie van der Werf. Basé sur la technique d'amplification génique appelée PCR, ce test devrait permettre de rendre un résultat fiable en une demi-journée.


    Une cellule d'aide pour les médecins

    La cellule d'accueil médico-psychologique pour les voyageurs en provenance du Mexique a été activée samedi à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Au moment de récupérer leurs bagages, les passagers des vols en provenance de Mexico peuvent donc désormais, s'ils le désirent, obtenir des informations sur la grippe A.

    La ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie, a indiqué samedi à l'issue d'une réunion de la cellule interministérielle de crise sur la grippe porcine (A-H1N1) que «le ministère de l'Education va déconseiller les voyages scolaires au Mexique ou passant par New York».

    Par ailleurs, le syndicat de médecins MG France a annoncé dimanche qu'il mettait en place un système de veille et une cellule d'accompagnement des professionnels, en particulier les médecins généralistes, face au risque pandémique du virus de la grippe A (H1N1). Une réunion d'information des représentants des médecins libéraux sera organisée mardi matin au ministère de la Santé, suite à la lettre ouerte de médecins à l'attention de Roselyne Bachelot.

    Une transmission de l'homme au porc a été constatée pour la première fois dans le monde au Canada. L'individu serait guéri et les quelques 200 porcs contaminés, sur un cheptel de 2.200 bêtes (10%), sont également guéris ou en voie de guérison, selon l'ACIA. Mais le troupeau de porcs infectés a été placé en quarantaine. Toutefois, «les chances que ces porcs transmettent le virus à une personne sont minimes». L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué qu'aucune preuve ne permettait de croire que les porcs transmettaient le virus aux humains ou que la consommation de viande de porc comportait un risque.



    Le Mexique est optimiste

    L'OMS a confirmé dimanche 787 cas de grippe A dans le monde, dont 20 mortels, comprenant notamment 160 cas aux Etats-Unis dont un mort, et 506 cas au Mexique, dont 19 mortels. L'Organisation mondiale de la Santé a affirmé ne pas connaître le degré de gravité de la pandémie, estimant que l'évolution de la situation des «prochains jours en Europe» sera déterminante.

    Selon les chiffres du ministère de la Santé mexicain, le Mexique, foyer d'origine du virus mutant H1N1, compte à lui seul 454 cas confirmés, dont 19 mortels. Le gouvernement de Felipe Calderon, accusé de n'avoir pas su réagir à temps face à l'épidémie , et qui peine à contenir l'épidémie, invite désormais les Mexicains à rester chez eux jusqu'au 5 mai.

    Pour autant, le ministre mexicain de la Santé, José Angel Cordova, s'est voulu rassurant samedi. «Je crois que nous avons des éléments pour signaler que nous sommes dans une phase de stabilisation», a-t-il déclaré. «Chaque jour nous observons une diminution des cas graves et de fait, la mortalité a diminué». Autre motif d'espoir, le dernier décès remonte au 28 avril.

    - Les Etats-Unis comptabilisent samedi 160 personnes de 21 Etats différents ayant contracté le virus A (H1N1), contre 141 la veille. Le pays a enregistré lundi un premier décès sur son sol : un enfant mexicain atteint qui était venu se faire soigné au Texas.

    Dans son allocution hebdomadaire, Barack Obama a expliqué samedi qu'il préférait prendre trop de précautions plutôt que pas assez dans son pays. «Je préfère agir maintenant, plutôt qu'hésiter et devoir faire face plus tard à des conséquences plus graves», a-t-il déclaré.

    En Colombie, le virus de la grippe a été découvert dimanche chez un homme de 42 ans habitant non loin de la capitale Bogota. Jusque-là, les autorités sanitaires avaient uniquement rapporté des cas «suspects», 29 au dernier bilan, faisant l'objet d'une surveillance particulière. Par ailleurs, 70 cas avérés ont déjà été enregistrés au Canada. Le Costa-Rica, avec un premier cas avéré, est le premier pays d'Amérique centrale à être touché. Au Pérou, un premier cas décelé a finalement été infirmé, et neuf autres cas sont suspects. Le Chili a placé 16 personnes sous surveillance. Au Brésil, 20 personnes sont en observation.

    En Océanie, la Nouvelle-Zélande a recensé 4 cas confirmés et 13 «probables», pour un total de 136 cas suspects. Les autorités australiennes, qui enquêtent sur 114 cas, recherchent 22 de leurs ressortissants ayant emprunté le même vol que les Néo-Zélandais contaminés.


    Un 1er cas avéré en Irlande
    - En Europe, le premier cas de grippe porcine confirmé a été enregistré samedi en Toscane, dans le centre de l'Italie. Le patient en question est un homme qui a été hospitalisé le 30 avril. Il est actuellement guéri, il ne présente désormais plus aucun symptôme, a confirmé samedi le ministre italien de la Santé, Maurizio Sacconi.

    Un premier cas avait été confirmé vendredi au Danemark. Il s'agit d'une Danoise rentrée mercredi de New York. L'Allemagne compte également 6 cas avérés. Parmi eux, un cas de grippe porcine chez une infirmière qui ne s'est pas rendue au Mexique a été confirmé en vendredi, mais elle a entretemps guéri. Deux cas suspects mais non confirmés sont toujours en cours d'analyse.

    Le premier cas confirmé de grippe A contracté au Royaume-Uni et non lors d'un voyage au Mexique, a été annoncé vendredi par le gouvernement écossais. Au total, 15 cas avérés y ont été recensés. L'Irlande a enregistré son premier cas, samedi.

    L'Espagne compte désormais 13 cas confirmés, selon l'OMS, 20 cas selon le ministère espagnol de la Santé, dont un malade contaminé alors qu'il n'avait pas voyagé au Mexique, ainsi que 99 cas suspects. Un premier cas humain a été confirmé en Suisse, 26 cas sont suspects au total dans huit cantons. L'Autriche et les Pays-Bas ont également confirmé un cas chacun.

    Des patients sont en observation en Suède, en Grèce, en République Tchèque, en Allemagne, en Italie, en Irlande, en France, en Suisse, en Belgique. Tous les cas suspects en Pologne de personnes potentiellement contaminées par la grippe porcine se sont jusqu'à présent révélés négatifs,selon le laboratoire de l'Inspection sanitaire polonaise, samedi.

    - Au Proche-Orient, Israëla annoncé une troisième cas de grippe samedi et deux suspects à Jérusalem.

    - Le continent africain est par ailleurs à son tour touché avec deux cas suspects en Afrique du Sud, chez des personnes de retour du Mexique.

    - En Asie, un cas a été officiellement confirmé vendredi à Hong-Kong, sur les quatre suspectés. On compte un cas avéré, une religieuse de retour du Mexique , en Corée du Sud. La Chine a pris samedi des mesures de quarantaine et de restriction des transports aériens pour contenir l'épidémie de grippe A. Quelque 41 Mexicains ont été placés à l'isolement.

    [​IMG]

    http://www.lefigaro.fr/sante/2009/0...ue-revoit-a-la-baisse-le-nombre-de-deces-.php
     
  2. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Grippe: l'Espagne la plus touchée en UE

    Le ministère espagnol de la Santé a annoncé aujourd'hui que le pays comptait désormais 20 cas confirmés de grippe mexicaine, le total le plus important en Europe.
    Cinq nouveaux malades ont été recensés en Catalogne (nord-est) et 99 autres personnes sont en observation, précisait-on de même source.

    De nombreux Espagnols se rendent en hiver et au printemps au Mexique pour profiter de ses plages ensoleillées. Tous les cas signalés à l'exception d'un seul venaient d'y effectuer un séjour.

    L'Espagne est le pays le plus touché d'Europe par le virus A(H1N1). La Grande-Bretagne a de son côté confirmé 15 cas, l'Allemagne huit, la France et l'Italie deux. Un seul cas avéré a été enregistré en Irlande, en Suisse, en Autriche, au Danemark et aux Pays-Bas.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...0-grippel-espagne-le-plus-touche-d-europe.php
     

Partager cette page