9 immigrants dans un conteneur au Port

Discussion dans 'Faits divers' créé par izeli, 8 Octobre 2010.

  1. izeli

    izeli ●[●ЖΣΨ

    J'aime reçus:
    229
    Points:
    63
    Des immigrants clandestins ont été arrêtés dans un conteneur au Port de Montréal vers 2h, jeudi matin. L'information a été dévoilée en primeur par Claude Poirier à l’émission Le Vrai Négociateur.

    La Gendarmerie Royale du Canada et l'Agence des services frontaliers ont participé à l’arrestation de ces individus d'origine marocaine, retrouvés dans le double fond d'un conteneur à la station 66 du Terminal Maisonneuve du Port de Montréal.

    Le bateau aurait pris à son bord le conteneur au Maroc. Il a fait escale à Sines, au Portugal, avant d'entreprendre la traversée de l'Atlantique. C'est d'ailleurs durant la traversée que l'équipage du bateau aurait découvert les clandestins. Les autorités canadiennes ont été avisées à cet instant.

    Les neuf Marocains étaient en transit à Montréal puisque leur destination finale était l’Europe. On ne sait pas si le conteneur dans lequel ils prenaient place devait rester à bord du bateau, qui doit bientôt repartir en Italie.

    «Ils n’ont pas beaucoup d'options. C'est soit qu'ils retournent dans leur pays de citoyenneté, donc ils font un départ volontaire, ou si, comme je vous dis, ils ont des motifs raisonnables de craindre pour leur sécurité advenant un retour dans leur pays de citoyenneté, c'est de déposer une demande d'asile au Canada», explique Stéphane Handfield, avocat spécialiste en immigration.

    Les neuf individus, qui seraient tous des hommes, ont été arrêtés puisqu’ils ont enfreint la loi sur l’immigration. Ils sont tous détenus et sont tous en bonne santé. Ils seront interrogés.

    Selon Stéphane Handfield, les autorités fouilleront le passé des hommes arrêtés. «Si les individus ont fui, par exemple, les poursuites judiciaires ou sont recherchés à l'étranger, les services d'immigration pourraient justement intenter des procédures d'enquête, donc, d'interdiction de territoire pour grande criminalité, éventuellement», dit-il. (TVA Nouvelles)


    la source

     

Partager cette page