93 millions de DH pour 355 écoles touchées par les intempéries

Discussion dans 'Info du bled' créé par @@@, 28 Novembre 2008.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Une enveloppe de 93 millions de dirhams a été allouée à 355 établissements scolaires touchés par les inondations en octobre dernier.

    Une enveloppe de 93 millions de dirhams (MDH) a été allouée à 355 établissements scolaires exigeant une intervention urgente, à la suite des inondations survenues en octobre dernier dans le nord du pays. C’est ce qu’a indiqué la secrétaire d'Etat chargée de l'enseignement scolaire, Mme Latifa El Abida.

    Répondant mercredi à une question orale à la Chambre des représentants, Mme El Abida a ajouté qu'un montant de deux MDH a été, par ailleurs, alloué à 189 établissements les moins touchés par ces intempéries. Elle a affirmé que plusieurs établissements scolaires ont été sérieusement touchés provoquant ainsi l'arrêt des cours pendant plusieurs jours. Quelque 544 établissements scolaires, dont 477 écoles primaires, 55 lycées et 42 collèges, ont été affectés dans neuf régions, 25 provinces et préfectures, a-t-elle souligné.

    Pour remédier à cette situation, poursuit Mme El Abida, le ministère a entrepris un certain nombre de mesures. Il a notamment suspendu les cours dans certaines régions, comme dans la région de Tanger-Tétouan, ajoutant qu'une note urgente a été adressée à toutes les Académies et les délégations concernées pour assurer une bonne gestion des risques et dangers résultant des intempéries.


    Une commission centrale de coordination a été constituée pour assurer le suivi quotidien des dégâts des inondations et pour étudier les rapports des académies et des délégations provinciales, a indiqué la secrétaire d'Etat. Mme El Abida a ajouté que des commissions régionales de veille et de coordination ont été aussi créées pour assurer la réouverture des établissements scolaires fermés le 23 octobre.

    Mme El Abida a aussi souligné que la cellule centrale a classé les établissements les plus affectés dans l’optique du financement d'un projet de mise à niveau, un financement, a affirmé Mme El Abida. Elle a également rappelé que le programme d'urgence du ministère 2009-2012 comprend plusieurs mesures préventives, mettant l'accent sur le respect des normes de qualité et de sécurité.


    http://www.medi1sat.ma/fr/depeche.aspx?idp=1816
     

Partager cette page