9e journée - Retours en grâce à l'OM

Discussion dans 'France' créé par simo160, 19 Octobre 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Si Marseille a réalisé une bonne opération en championnat avec son succès à Nancy (0-3), Mathieu Valbuena et Vitorino Hilton ont également profité du week-end pour se rappeler aux bons souvenirs de Didier Deschamps. Titularisés, les deux joueurs ont marqué des points pour exister à l'OM.

    Cette 9e journée a redistribué les cartes en L1. Et pas seulement au classement général. Si la crise couvait sur la Canebière, elle a été balayée d'un revers de main par les joueurs de l'Olympique de Marseille. Avec une victoire 3-0 à Nancy, l'OM s'est remis dans le droit chemin après trois défaites de rang toutes compétitions confondues. "Cela nous remet en selle pour une longue route. Nous avons pris des bûches. D'autres en ont peut-être pris ce soir", savourait Didier Deschamps. Mais ce match n'a pas relancé uniquement l'équipe de l'OM. Mathieu Valbuena et Vitorino Hilton ont aussi saisi l'occasion pour revenir sur le devant de la scène. " Cela va mettre plus de concurrence", a confié Deschamps.

    Si Nancy a offert une faible opposition samedi soir, cette rencontre a peut-être changé la donne dans l'effectif olympien. Face à l'ASNL, les deux anciens bannis ont redoré leur blason. Le cas de Mathieu Valbuena est le plus significatif. Le "chouchou" d'Eric Gerets était redescendu de son piédestal depuis l'arrivée de DD à la tête de l'équipe phocéenne. Dès sa prise de fonction, l'ancien capitaine de l'équipe de France avait mis les choses au clair : selon lui, "Le Petit", comme le surnommait Gerets, n'avait pas le style de jeu pour évoluer dans le 4-3-3 désiré en début de saison par le nouveau patron olympien. Il l'avait signifié à son milieu offensif.


    "Lahiérarchie peut changer"

    Mathieu Valbuena en avait pris acte. L'ancien joueur de Libourne avait même pensé quitter le navire avant de se raviser malgré les sollicitations de l'Atletico Madrid, du Hertha Berlin ou encore du Zenit Saint-Pétersbourg. Résultat, il a dû se contenter de portions congrues pendant de longs mois. Régulièrement dans le groupe mais toujours sur le banc, le natif de Bruges (Gironde), mis à part une entrée surprenante suite à la blessure de Koné face à Bordeaux, a juste eu quelques bouts de matches à se mettre sous la dent. Jamais, il n'a toutefois baissé les bras à l'entraînement. Une persévérance qui commence à payer. Préféré à Haten Ben Arfa samedi, il a frappé fort en mettant l'OM sur la bonne voie en inscrivant le premier but du match.

    Deschamps n'est pas resté insensible à son comportement : "Il y avait des absents mais je préfère avoir l'embarras du choix. Ceux qui ont joué ou sont rentrés ont prouvé qu'ils avaient leur mot à dire. Même s'il y a une hiérarchie en début de saison, elle peut changer ", a répondu le technicien quand on a abordé le cas Valbuena après le match. Un commentaire qui pourrait coller avec la situation de Vitorino Hilton. Mis au placard suite aux signatures de Souleymane Diawara et Gabriel Heinze cet été, l'ancien Lensois, titulaire inamovible la saison passée, semblait condamné à ronger son frein sur le banc phocéen. La situation pourrait avoir légèrement évolué.

    Avec le retour tardif de sélection de Gabriel Heinze et la blessure de Diawara (cuisse), le Brésilien a retrouvé sa place au sein de la charnière centrale pour connaitre sa deuxième titularisation de l'année après un match au Mans où il avait été bon. Avec sa vision du jeu et la qualité de ses relances, il a apporté samedi de la sérénité à l'arrière-garde olympienne, qui en manquait cruellement lors des trois derniers matches (huit buts encaissés). Face à Zurich cette semaine en Ligue des Champions, il devrait encore avoir sa chance pour pallier la suspension de Diawara. Une nouvelle prestation solide devrait encore immiscer le doute dans l'esprit de Deschamps. La hiérarchie à l'OM serait alors de l'histoire ancienne...


    Eurosport
     

Partager cette page