a mediter

Discussion dans 'toutes les poésies...' créé par HANDALA, 16 Janvier 2006.

  1. HANDALA

    HANDALA Bannis

    J'aime reçus:
    91
    Points:
    0
    Un laboureur entend un bruit bizarre sous le soc de sa charrue.

    Il va voir, et déterre un coffre rempli de pièces d'or.

    Une fortune pour lui ! Il l'enterre au fond de son jardin. Qu'en
    faire ? Il imagine quantité d'achats possible et décide finalement...
    de ne rien décider. Ce coffre de pièce d'or, ce trésor sera sa
    sécurité en cas de coup dur.


    Et cette sécurité change son caractère : de tendu, le voilà relaxé,
    de grincheux il devient aimable, d'intolérant il devient tolérant...

    ... Il vit une belle vie, heureuse, sachant que quoiqu'il lui
    arrive de matériel, il pourra faire face.

    Sa dernière heure arrive, avant d'expirer, il réunit autour de lui
    ses enfants et leur livre son secret. Puis il meurt.

    Le lendemain, ils creusent à l'endroit indiqué, et trouvent le
    coffre,
    mais... il est VIDE !

    Le laboureur s'était fait voler son or des dizaines d'années
    auparavant !

    Ce qui est intéressant dans cette histoire, c'est de voir que
    ce n'est pas le fait d'être riche qui lui donnait de la sécurité
    et du bonheur, mais l'IDEE qu'il en avait.

    Non pas le fait lui-même mais son interprétation.

    Lorsque vous avez une idée qui vous fait du mal, pensez à cette
    histoire. Est-ce vraiment le fait lui-même qui vous fait du mal,
    ou les pensées que vous lui accordez ?
     

Partager cette page