a nos immigrés et nos étudiants de france qui aimeNT SARKOZY

Discussion dans 'Scooooop' créé par topsecretmaroc, 1 Octobre 2005.

  1. topsecretmaroc

    topsecretmaroc Visiteur

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Immigration : la démagogie sécuritaire du gouvernement



    Dès son retour au Ministère de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy a remis en place la machine à taper sur ses boucs émissaires préférés : les étrangers.

    Ainsi, son action consistera tout d'abord à expulser le double de sans-papiers. Pure démagogie sécuritaire, cela consisterait à renvoyer hors de nos frontières environ 40 000 personnes par an au lieu de 20 000 actuellement, alors que selon les statistiques il y aurait au minimum 400 000 sans-papiers sur notre territoire. Cela nous rappellera ses fameux charters d'expulsions qu'il mit en place lors de son premier passage place Beauvau avec force déclaration, qui furent rapidement abandonnés faute de moyens et surtout d'efficacité… Doubler le nombre de retours forcés ne rime à rien si ce n'est offrir l'illusion de l'autorité à ses électeurs.


    Le second volet de son action portera sur les quotas d'étrangers admis à immigrer sur notre sol. Quoi de plus normal selon lui que le Parlement fixe chaque année le nombre d'immigrés par profession qu'il souhaite accueillir ! Encore une fois ces déclarations ne sont que pure démagogie, la plupart des étrangers admis à s'installer en France obtiennent déjà un visa établi en fonction des besoins de main d'½uvre sur notre territoire. S'il s'agit en réalité de piller certains pays de leurs ingénieurs et de leurs ressources en cerveau et en jeunes diplômés de l'enseignement supérieur, qu'on le dise. Mais cela ne résoudra en rien le problème des filières d'immigration illégales, de la présence de clandestins, encore moins les problèmes d'emplois en France. En parallèle à la mise en place de ces quotas, nous exprimons nos inquiétudes quant aux menaces qui pèsent sur le regroupement familial, et la volonté affichée de Nicolas Sarkozy d'en limiter les possibilités.

    Ce débat sur les quotas existe également à gauche et au sein de la famille socialiste. Nous tenons à affirmer ici que nous sommes opposés aux quotas par nationalité, que l'on pourrait qualifier de quotas ethniques. C'est affirmer une conception que nous ne saurions cautionner où l'on privilégierait de façon plus favorable les ressortissants de certains pays, soit en fonction de leurs liens historiques avec la France (en clair les ex-colonies), soit en raison de certains accords diplomatiques et économiques. Ce ne serait qu'une discrimination de plus pour ceux dont les pays ne seraient pas concernés, et donc une incitation à contourner les systèmes légaux. Soulignons qu'il existe déjà une régulation naturelle de ce type, l'attractivité d'un pays se faisant souvent en fonction d'une langue commune ou de liens historiques partagés.

    Quotas par profession, par pays, tout cela ressemble donc fort à du néo-colonialisme.

    Notons également que par un décret du 30 mai 2005, et en application de la loi Sarkozy de décembre 2003, les demandeurs d'asile en centre de rétention doivent rémunérer eux-même leurs traducteurs au risque d'être renvoyé dans leur pays sans que la procédure ait été ouverte. Cette mesure scélérate ne correspond qu'à un seul objectif, empêcher le droit effectif de déposer une demande d'asile, faute d'en avoir les moyens et faute d'avoir la faculté de comprendre dans sa propre langue les démarches administratives lourdes qu'un demandeur est amené à entreprendre.

    Enfin, nous nous opposons à la délocalisation des audiences concernant les étrangers dans les zones aéroportuaires, portuaires et dans les zones de rétention, mesures discriminatoires et qui portent attente aux principes fondamentaux dont le droit à un procès équitable.

    Dans ces débats sur l'immigration où se mêlent les peurs, l'idéologie sécuritaire et la démagogie, nous tenons à réaffirmer deux préalables :
    o D'une part régler la question des sans-papiers résidant sur notre sol. Nombreux sont ceux qui sont installés en France depuis longtemps, ont pu y fonder une famille, y ont des attaches sociales profondes. Nous devons regarder le problème en face. Maintenir ces sans-papiers sans droits, c'est favoriser le travail clandestin, la traite des êtres humains, c'est permettre que des catastrophes tels l'incendie de l'hôtel Opéra à Paris se reproduise, c'est se ré acheminer vers une crise des sans-papiers comme celle qui avait profondément choqué la France en 1996 avec l'évacuation de l'église Saint Bernard.
    o Il est urgent de clarifier les termes du débat politique. Les demandeurs d'asile, les immigrants, clandestins ou non, sont avant tout des êtres humains qui ont une dignité. Arrêtons de parler de stock, de gestion des flux migratoires, de migrations économiques et autres termes qui visent à déshumaniser des femmes et des hommes souvent en détresse matérielle ou politique, cessons de faire le lien entre montée de l'insécurité et immigration illégale, entre demandeurs d'asile et fraudeurs. C'est indigne de notre République. Parce que nous sommes socialistes, nous sommes humanistes, et c'est le seul principe qui doit conduire notre action en matière d'immigration et d'asile.



    MJS
     
  2. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : a nos immigrés et nos étudiants de france qui aimeNT SARKOZY

    Je crois qu'on va le mettre dans scoop, car je ne vois pas de lancement de la discussion..
    et puis, dans scoop, il nous faut une source un peu plus explicite que MJS s'il te plait!

    merci
     
  3. topsecretmaroc

    topsecretmaroc Visiteur

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Re : a nos immigrés et nos étudiants de france qui aimeNT SARKOZY

    MJS: mouvement jeunes socialistes
     
  4. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : a nos immigrés et nos étudiants de france qui aimeNT SARKOZY

    Tu ne penses pas que c'est difficile à deviner pour les jeunes marocains dont je fais partie? même s'ils vivent en France, c'est pas facile à savoir je pense!

    Donc, je comprends que t'es d'accord pour mettre l'info dans scoop?!
     
  5. topsecretmaroc

    topsecretmaroc Visiteur

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Re : a nos immigrés et nos étudiants de france qui aimeNT SARKOZY

    oui
     
  6. benaaouiss

    benaaouiss Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : a nos immigrés et nos étudiants de france qui aimeNT SARKOZY

    comprenons nous bien que nicolas sarkozy vise la presidance,il cherche le vote des populistes qui sont à 90%moins instruits,il tape sur l'immigration pour ratisser large,et il faut dire qu'il y a une gauche malade ou orpheline pour l'instant.
     

Partager cette page