Accord de prêt de 1,2 milliard de DH pour le développement des ports

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 19 Mars 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Un accord de prêt de 1,2 milliard de dirhams a été signé mercredi entre l'Agence Nationale des Ports (ANP) et un groupement bancaire marocain pour financer un programme de développement des ports au Maroc.




    Un accord de prêt de 1,2 milliard de dirhams a été signé mercredi à Casablanca entre l'Agence Nationale des Ports (ANP) et un consortium bancaire marocain pour le financement d'un programme de développement des ports au Maroc.

    Le groupement bancaire engagé dans cette opération, première de son genre pour le financement des infrastructures portuaires, est composé de BMCE BANK chef de file, de la BCP et de la SGMB.

    Ce prêt, qui s'étale sur une période de trois ans, permettra à l'ANP de construire un terminal polyvalent au port de Jorf Lasfar, réaménager le 2ème terminal à conteneur au port de Casablanca, réhabiliter le site pétrolier de Mohammedia et créer un 3ème terminal à conteneur au port de Casablanca.

    Le programme élaboré par l'ANP pour le développement des ports prévoit également la mise à niveau générale des infrastructures existantes, le lancement de nouvelles infrastructures pour accompagner l'évolution du commerce extérieur et la réalisation d'études pour l'amélioration du système d'information portuaire et la sécurisation des ports.

    Selon le directeur général de l'ANP, M. Jamal Mohamed Benjelloun, la conclusion de cet accord de prêt traduit l'engagement de banques marocaines à accompagner le développement du secteur portuaire et témoigne de la confiance placée par ces banques dans les perspectives de croissance des activités portuaires.

    Et d'ajouter que l'appui apporté par les banques nationales aux projets structurants de l'ANP, vient conforter les efforts soutenus déployés par le Royaume pour la modernisation des infrastructures et services portuaires.

    Le secteur portuaire a connu ces dernières années de profondes mutations couronnées par la mise en place d'un nouveau système de gouvernance marqué par la création d'une Autorité portuaire, en l'occurrence l'ANP.

    Ce nouveau système a insufflé une nouvelle dynamique au secteur portuaire qui a pu attirer des investissements privés et publics, permettant à l'ANP de relever les défis de la concurrence à l'heure de la mondialisation.


    Source : medi1sat.com
     

Partager cette page