Adoption d’un projet sur la création d’une zone franche d’exportation à Bettouya

Discussion dans 'Info du bled' créé par Med Omar, 5 Décembre 2009.

  1. Med Omar

    Med Omar MoUl DéTaILS-GaRoU PiPaS Membre du personnel

    J'aime reçus:
    813
    Points:
    113
    Une convention sur le transport aérien entre le Maroc et la Libye approuvée

    Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi 3 décembre, sous la présidence du Premier ministre, Abbas El Fassi, a adopté un projet de décret portant création d'une zone franche d'exportation à Bettouya (Nador) et le projet d'une convention relative au transport aérien entre le Maroc et la Libye.
    Le projet de décret, présenté par le ministre de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, Ahmed Chami, intervient en application des instructions du le Roi Mohammed VI lors d'une séance de travail tenue le 2 juillet dernier à Nador, consacrée à la planification de l'aménagement portuaire pour un meilleur positionnement géographique et stratégique du Maroc, a indiqué le ministre chargé des Relations avec le Parlement, Saâd Alami, lors d'un point de presse à l'issue du Conseil, rapporte la MAP.
    La zone franche de Bettouya, qui s'étend sur une superficie de 4 978 ha, s'inscrit dans le cadre du Programme des plates-formes industrielles intégrées et pourrait accueillir toutes les activités industrielles non polluantes et l'ensemble des services relatifs aux activités portuaires, a expliqué le ministre de l'Industrie.
    Le Conseil a également adopté une convention sur le transport aérien entre le Maroc et la Libye.
    Présenté par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Taib Fassi Fihri, cette convention permettra aux compagnies aériennes des deux pays d'offrir une panoplie de services à des prix compétitifs.
    Elle ambitionne également d'assure un haut niveau de sécurité et de sûreté en matière de transport aérien, a souligné M. Fassi Fihri.
    Au début de ses travaux, le Conseil a suivi un exposé du ministre délégué chargé des Affaires économiques et générales et du ministre délégué chargé de la Modernisation des secteurs publics, respectivement Nizar Baraka et Mohamed Abbou, sur le bilan de la conférence ministérielle des pays du Moyen-Orient et de l'Afrique du nord (MENA) et de l'Organisation de coopération et du développement économiques (OCDE), tenue à Marrakech les 22 et 23 novembre dernier.



    source : lien

     

Partager cette page