Affaire du Palais royal d’Agadir: Mounir Majidi convoqué par la Cour d’appel

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 25 Septembre 2005.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Mounir Majidi, secrétaire particulier de Sa Majesté, est convoqué par la Cour d’appel d’Agadir. Son témoignage est requis dans l’affaire du vol et des détournements dans le Palais royal. Le secrétaire particulier du Roi était à l’origine de la plainte déposée contre le colonel Mustapha Hilali, conservateur du Palais royal. La prochaine audience, prévue le 27 septembre, constitue la cinquième depuis l’ouverture du procès. «Il s’agit aussi de la cinquième convocation pour Majidi qui n’a répondu à aucune des quatre précédentes. Il se fait toujours représenter par son avocat, alors que le juge veut entendre directement son témoignage», confie une source judiciaire. Selon celle-ci, «tant que le directeur du secrétariat particulier du Souverain ne se présente pas personnellement, il serait difficile au juge de rendre sa sentence». Majidi devra répondre aux questions concernant les procédures de visa des marchés.


    «La condamnation de Hilali et ses présumés complices en dépend», souligne la même source.

    Après avoir passé près d’un an en détention provisoire, Hilali a signé, en janvier dernier, un arrangement à l’amiable avec le secrétariat particulier du Roi qui s’est constitué partie civile, pour la restitution de l’argent détourné. Le conservateur du Palais royal a également versé 1,5 million de dirhams pour bénéficier de la liberté provisoire.
    Rappelons que cette affaire avait éclaté au grand jour en 2003, après le dépôt d’une plainte contre Hilali et une quinzaine d’autres personnes pour vol et détournement de biens destinés au Palais royal d’Agadir. Le dossier atterrit dans un premier lieu à l’ex-Cour spéciale de justice (CSJ), mais il est transféré en septembre 2004 à la Cour d’appel d’Agadir, après la dissolution de la CSJ. Hilali est alors détenu à la prison d’Inezgane Aït-Melloul. 18 personnes sont impliquées, mais seuls 8 sont en détention provisoire.

    L’enquête révèle que c’est Abderrahmane Fennaoui, patron d’une société spécialisée dans l’installation des ascenseurs et fournisseur du Palais royal, qui a dénoncé Hilali auprès du Secrétariat particulier du Roi. Informé régulièrement par un employé du Palais sur les agissements du colonel, Fennaoui demande à son informateur de saisir le secrétariat particulier du Roi. Voyant qu’il n’osera jamais le faire en raison de la crainte révérencielle (Hilali étant son patron), Fennaoui décide de le faire lui-même. L’affaire est alors portée devant la Justice. Selon le rapport de la Brigade nationale de police judiciaire (BNPJ), Hilali est accusé de détournements de deniers publics, abus de pouvoir, faux et usage de faux.

    L'Economiste
     
  2. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Re : Affaire du Palais royal d’Agadir: Mounir Majidi convoqué par la Cour d’appel

    Suite

    L'argent détourné par le colonel Hilali est réparti en fausses factures (environ 10 millions de DH), détournement de carburant (près de 400.000 DH) et détournement des stocks, dont notamment ceux du parc automobile à hauteur de 950.000 DH.
    Les détournements concernaient notamment d’importantes quantités d’hydrocarbures. Les fraudes étaient masquées par les écritures comptables et Hilali ordonnait à la comptabilité d’inscrire les quantités disparues sous la rubrique «frais divers» afin de brouiller les pistes.
    Les matériaux et diverses marchandises destinés initialement aux travaux d’entretien et de maintenance étaient également détournés. Le rapport de la BNPJ explique que les hydrocarbures, équipements et marchandises détournés étaient dirigés vers les deux fermes appartenant au colonel.
    De plus, l’instruction judiciaire a révélé que 20 villas appartenant au colonel Hilali ont été recensées et mises sous scellé, outre ses multiples comptes bancaires garnis de plusieurs millions de dirhams.

    Naoufal BELGHAZI
    L'Economiste
     
  3. garcia1

    garcia1 Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Affaire du Palais royal d’Agadir: Mounir Majidi convoqué par la Cour d’appel

    wald el 9a***** 20 villas Gerard schröder ( le chancelier allemand ) ma 3andouch
     

Partager cette page