Affaire Slimani-Laâfoura : Kanire accusé de corruption

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 17 Décembre 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    La cour d'appel de Casablanca a poursuivi vendredi 16 décembre l'examen des faits reprochés à Abdelmoughit Slimani et consorts qui comparaissent pour «détournement et usurpation de deniers publics, corruption, concussion, faux dans les écritures publiques, bancaires et commerciales, usage de faux, trafic d'influence, destruction de documents administratifs et d'écritures bancaires, abus de confiance et complicité». Au programme de cette audience, l'interrogatoire de Abderrahim Kanire, promoteur et propriétaire de la société SCTP, accusé de corruption.

    L'intéressé est soupçonné d'avoir versé des commissions occultes en lien avec l'attribution de quatre marchés publics dans les années 1990. Il s'agit des marchés de Foum Al Hissen, du parc des jeux de Hay Mohammadi et de l'extension de l'avenue Al Hizam Al Kabir.


    Le mis en cause a nié les faits. Il affirme n'avoir rien versé pour avoir les marchés précités. Il a même expliqué qu'il n'a rien à voir avec cette affaire.
    Il a considéré son jugement dans le cadre de l'affaire Slimani-Laâfoura une couverture à d'autres sociétés qui sont réellement impliquées dans ce dossier sans donner les noms et l'identité de ces sociétés.

    La cour a également entendu Abdelhamid Belkoura, comptable à la SCTP, poursuivi pour corruption. Un éclairage important pour cerner les irrégularités qui ont entaché l'octroi des marchés publics précités.


    LEMATIN
     
  2. Friend

    Friend Bannis

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    0
    Re : Affaire Slimani-Laâfoura : Kanire accusé de corruption

    combien y a-t-il d "usurpateurs de confiance et de detourneurs de deniers publics " qui ne sont jamais inquietés ? S'ils comparaissent tous au meme moment devant un tribunal , celui-ci devrait avoir les dimensions d'un terrain de foot international, ouchouf tchouf !
     

Partager cette page