Affaire Yajour

Discussion dans 'Maroc' créé par osiris, 14 Novembre 2007.

  1. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    [​IMG]

    Le Raja est un client habituel de la Fédération internationale du football Amateur (FIFA). En effet, les responsables du club casablancais ont affirmé lors d’un point de presse tenu lundi en soirée, qu’ils ont présenté à la FIFA, un dossier complet concernant Mohsine Yajour, qui a passé outre son club pour signer dans un club suisse de seconde division, Chiasso.
    Abdellah Ghalam a affirmé qu’il a transmis à l’instance qui gère le football mondial, le contrat signé par Yajour au Raja, ainsi que l’historique de son dossier prouvant qu’il est passé par toutes les catégories du club.
    Le président des Verts a révélé les péripéties de cette affaire, avec un premier contact avec le club de Strasbourg. Les dirigeants du club français ont proposé un transfert sous forme de prêt, sans contrepartie financière et ce pour former Mohsine Yajour. Les responsables rajaouis ont répliqué que les Verts disposent d’un centre de formation et que Yajour est un international olympique qui a besoin d’un transfert en bonne et due forme. Le président a signalé ensuite la venue des responsables du club suisse, qui ont également proposé la formule du “prêt” pour Yajour en avançant qu’ils vont verser au club marocain 350.000 euros après un stage d’une année. Et là aussi les responsables du club casablancais ont répondu par la négative.
    La suite de l’histoire est connue. Yajour joue actuellement avec son club avec un contrat provisoire, en attendant la décision qui sera rendue par la commission de litige de la FIFA.
    A signaler que Yajour est le quatrième joueur du Raja à tenter personnellement une expérience professionnelle.


    [​IMG]

    Zemama a choisi de partir pour l’Ecosse et le Raja a reçu une compensation financière après de nombreux tiraillements. Kacimi a joué à Grenoble avant de rallier les FAR. Il devait verser au Raja 200 millions de centimes, mais les dirigeants des Verts lui ont pardonné. Saâd Abdefatah qui a accompagné Yajour dans son aventure, a été aussi pardonné après avoir regagné son club.


    Liberation
     

Partager cette page