Afghanistan : France 3 dévoile l'identité des journalistes enlevés

Discussion dans 'Faits divers' créé par @@@, 12 Avril 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]
    Laurent Bignolas devant les photos des deux journalistes retenus en otages en Afghanistan




    Les talibans afghans ont diffusé dimanche une vidéo des deux journalistes français enlevés fin décembre. A travers ce document, les ravisseurs menacent de tuer leurs otages, ainsi que leurs trois accompagnateurs afghans, si l'armée américaine ne libère pas des prisonniers.
    Certains centres de détention en Afghanistan, comme celui de Bagram, dans la banlieue de Kaboul, sont en effet dirigés par l'armée américaine, qui compose les deux tiers des forces internationales en Afghanistan.

    La vidéo, envoyée dimanche à plusieurs médias occidentaux à Kaboul, montre les otages français filmés par leurs ravisseurs, amaigris, mais apparemment en bonne santé. Les deux journalistes de France 3 lisent un texte en français et en anglais, demandant au président français Nicolas Sarkozy de satisfaire les exigences des talibans.

    Le texte défile en incrustation à la fin de la vidéo, en anglais et en pachtoune : «L'Emirat islamique d'Afghanistan (le nom que les talibans donnent à leur direction) a soumis une liste de prisonniers des plus ordinaires au gouvernement de France pour qu'ils soient libérés en échange des deux Français et de leurs collègues afghans, mais le gouvernement de France n'a montré aucun intérêt, considération ou compassion pour la libération de ses ressortissants».



    Polémique sur le floutage des visages

    «Il n'y a pas d'autre option», «si ceux qui sont impliqués dans ce problème ne font pas preuve de rapidité, la vie des Français sera en danger», poursuit le texte. Les talibans pressent Paris d'«amener les Américains et le gouvernement de (Hamid) Karzaï (le président afghan) à accepter les demandes françaises afin de ne pas laisser passer la chance de faire libérer les Français».

    Par ailleurs, la direction de la Trois a dévoilé lundi l'identité de ses deux journalistes, indiquant qu'il s'agissait de Hervé Ghesquière, 47 ans, et Stéphane Taponier, 46 ans. Lors de son JT du soir, le 19-20, la chaîne a choisi de montrer un extrait de la vidéo des talibans en floutant leur visage et refusé la diffusion d'un reportage où on les voyait avant leur enlèvement.

    Le présentateur, Laurent Bignolas, a expliqué que la rédaction déplorait ces choix. «La Société des journalistes (SDJ) souhaitait pouvoir vous montrer leur visage et vous dire qui ils sont et comment ils travaillaient en Afghanistan», a-t-il souligné.





    http://www.leparisien.fr/internatio...es-journalistes-enleves-11-04-2010-882458.php
     

Partager cette page